Otto Skorzeny, l’ancien SS qui travailla pour le Mossad après la guerre

| | ,

Il y a certaines associations de termes et d’idées difficilement vraisemblables, comme le « gentil » interrogateur Hanns Scharff. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir l’histoire d’Otto Skorzeny, un ancien officier SS devenu agent pour le Mossad, le service de renseignements israélien. Comment une telle alliance a-t-elle pu prendre place ? Chez Cultea, nous vous donnons aujourd’hui une explication. 

Otto Skorzeny, SS et l’un des officiers favoris d’Hitler

Otto Skorzeny est né à Vienne en Autriche en 1908, au sein d’une famille de la classe moyenne. Il devient ingénieur et parle bien français, anglais et italien. À peine âgé de 23 ans, il rejoint le Parti nazi autrichien en 1931. Après l’invasion de la Pologne par l’Allemagne en 1939, il se porte volontaire pour s’engager dans la Luftwaffe, l’armée de l’air allemande. Toutefois, on rejeta sa candidature et il se tourna vers la Schutzstaffel, la SS. Il intègre donc la division SS Leibstandarte, la garde personnelle de Hitler. C’est ainsi qu’il devient l’un des plus fidèles protégés d’Adolf Hitler.

Otto Skorzeny

En 1941, il est promu Hauptsturmführer, l’équivalent de capitaine. Il participe à plusieurs campagnes militaires en Pologne et en Russie où il aide à l’extermination des juifs. Il est responsable d’une nouvelle unité d’élite à partir de 1943 et travaille également à la conception de roquettes en Allemagne pendant la guerre.

Ses missions pendant la Seconde Guerre mondiale

En 1943, Adolf Hitler en personne lui confie une mission exceptionnelle et lui demande de libérer Benito Mussolini. Ce dernier était alors assigné à résidence dans un lieu tenu secret en Italie. La mission est un succès et il réussit à libérer le dictateur italien. Il va ensuite en France pour inspecter la protection du maréchal Pétain. Il participe ensuite à l’opération Greif en 1944, dont le but était de créer de faux soldats américains pour semer la confusion derrières les lignes ennemies.

À la fin de la guerre, Otto Skorzeny atteint le rang de lieutenant-colonel et est même décoré par le régime nazi. Skorzeny aida à exfiltrer d’anciens SS. Les Alliés le qualifièrent même « d’homme le plus dangereux d’Europe« .  Après la fin de la guerre en 1945, il est mis en prison pour son implication dans les activités nazies. Toutefois, les Alliés l’acquittèrent de ses crimes et il témoigna lors du procès de Nuremberg en 1945, avant de trouver refuge en Espagne.

Recrutement d’Otto Skorzeny par le Mossad après la guerre

En 1953, il se rend en Égypte pour conseiller l’armée égyptienne. En 1963, le Mossad tente de le recruter. Il le fait venir en Israël où il est présenté à Isser Harel, le parton du service d’espionnage israélien. Là, l’ancien SS visite même le mémorial dédié à la mémoire de l’Holocauste. Otto Skorzeny accepte de travailler pour le Mossad afin d’éviter de se faire exécuter et juger par l’État Israélien.

Otto Skorzeny

Le Mossad décide de recruter Otto Skorzeny car il était en contact avec des scientifiques nazis allemands. Ces derniers participèrent à un programme de missiles balistiques pour l’Égypte après la Seconde Guerre mondiale. En effet, les Israéliens étaient alors très préoccupés par ces potentiels missiles égyptiens et cherchaient désespérément à atteindre ces scientifiques nazis.

Travail pour trouver et arrêter les scientifiques nazis

L’ancien SS aurait donc exécuté certains anciens serviteurs du IIIème Reich au profit du service d’espionnage israélien. Ainsi, le 11 septembre 1962, Skorzeny exécute Heinz Krug, un spécialiste des missiles. Pour ce faire, il retrouve le scientifique près de Munich en Allemagne et s’y rend avec trois autres hommes du Mossad qu’il fait passer pour ses gardes du corps. Puis, l’agent du Mossad fusilla Krug dans une forêt.

Ce ne fut pas la seule mission que Skorzeny réalisa pour le compte du Mossad. En Égypte, il établit une liste détaillée des scientifiques allemands avec leurs adresses et organise une une campagne d’intimidation. Il trouve également les noms des sociétés écrans européennes utilisées par les militaires égyptiens. Ses missions furent couronnées de succès, puisque la plupart des Allemands finirent par fuir l’Égypte et être incriminés.

Le Mossad changea de directeur et le service arrêta de collaborer avec Otto Skorzeny. Nous ne savons pas exactement ce qui lui est arrivé après cette collaboration. Il décéda des suites d’une longue maladie à l’âge de 67 ans, à Madrid en 1975. On ne connaît pas les raisons précises qui le poussèrent à travailler avec le Mossad.

Ainsi, Otto Skorzeny était un ancien nazi embauché après la guerre par nul autre que le Mossad. Cette histoire a tous les éléments d’un bon thriller. Découvrez ensuite Dusko Popov, l’agent secret pendant la Seconde Guerre mondiale qui inspira le personnage de James Bond.

 

Sources :

Précédent

Etienne de Silhouette : un homme à l’origine du nom commun

Les origines et l’évolution de la chirurgie plastique dans le monde

Suivant

Laisser un commentaire