Les carottes améliorent la vision nocturne : une ruse pour tromper les nazis ?

| | , ,

C’est un mythe très répandu : les carottes permettraient de développer une meilleure vision nocturne. Bien que la vitamine A soit bénéfique à la santé de nos yeux, le légume est incapable d’un tel exploit… En fait, le mythe aurait été inventé par les Anglais lors de la Seconde Guerre mondiale pour duper les nazis !

Un moyen de tromper l’ennemi

Au début de la Seconde Guerre mondiale, et en pleine Blitzkrieg, la Luftwaffe frappe souvent l’Angleterre durant la nuit. Le gouvernement britannique décrète alors des coupures de courant dans toutes les villes, pour empêcher les avions allemands d’atteindre leurs cibles. En 1940, le pilote de la Royal Air Force (RAF) John Cunningham, surnommé « Cat’s Eyes », abat un avion ennemi. Il parvient à réitérer l’exploit une vingtaine de fois, dont 19 fois la nuit ! Pour expliquer cette réussite, le gouvernement explique aux journaux que les pilotes de la RAF mangeaient beaucoup de carottes.

En effet, à cette époque, on trouve dans les rues des affiches vantant les propriétés pour la vision nocturne de la carotte. Et pourtant, le légume n’a rien à voir avec les exploits de la RAF. En fait, l’Angleterre est en train de faire des progrès dans la technologie des radars aériens. C’est donc Cunningham qui utilise pour la première fois le Airborne Interception Radar (« radar d’interception embarqué »). Le radar permet en effet de repérer les bombardiers ennemis avant même qu’ils n’atteignent la Manche. Afin de détourner l’attention de l’ennemi de ce radar, le gouvernement a donc utilisé la carotte pour expliquer les exploits de la RAF.

propagande pour les carottes en Angleterre
Affiche de propagande pour les carottes en Angleterre, 1940.

Pour autant, rien ne prouve que les nazis ont cru à la ruse. John Stolarczyk, conservateur au musée mondial de la carotte, s’est exprimé sur le sujet :

« Je n’ai aucune preuve qu’ils soient tombés dans le panneau, si ce n’est que l’utilisation de carottes pour améliorer la santé des yeux était bien ancrée dans la psyché allemande. On a supposé qu’ils avaient dû y croire un minimum. »

La consommation de carottes préconisée dans les années 1940

D’un autre côté, cette propagande de la carotte ne vise pas que le Troisième Reich. En effet, les citoyens britanniques en sont aussi la cible. De nombreuses affiches de propagande avancent que manger des carottes aiderait à mieux voir lors des coupures de courant. Mais ce n’est pas tout. À ce moment-là, un blocus allemand empêche l’Angleterre de s’approvisionner en nourriture. Des ressources comme le bacon, le sucre ou le beurre sont en effet indisponibles.

propagande pour les carottes
Affiche de propagande pour les carottes en Angleterre, 1940.

En 1941, Lord Woolton, le ministre de l’Alimentation, dira :

« C’est une guerre alimentaire. Chaque rangée supplémentaire de légumes dans les jardins familiaux permet de sauver des navires. La bataille sur le front de la cuisine ne peut être gagnée sans l’aide du potager. Une heure dans le jardin ne vaut-elle pas mieux qu’une heure dans la queue ? »

Dès lors, il est nécessaire que la population change son alimentation. Seulement, les Britanniques sont loin d’être enthousiastes à l’idée de manger des carottes, même si le climat se prête bien à leur culture. Le gouvernement profite alors de l’occasion pour faire une publicité monstre pour la carotte. Toujours en 1941, on lance les dessins animés « Dr. Carrot » et « Potato Pete ». On souhaite en effet inciter la population à manger davantage de légumes, puisque ces derniers ne font pas partie des rations.

De plus, des publicités mettent en avant des recettes dans lesquelles la carotte se substitue au sucre. Le « War Cookery Leaflet 4″ du ministère contenait même des recettes de flan aux carottes, de pudding aux carottes, de gâteau aux carottes, etc. Hank Porter, un dessinateur de Disney, a également créé une famille entière pour Dr. Carrot. Ce dernier était donc accompagné de Carroty George, Pop Carrot et Clara Carrot.

Dr. Carrot
Affiche de propagande Dr. Carrot, 1941.

Carottes et santé

D’un côté, consommer des carottes est véritablement bon pour notre santé. Le légume contient en effet du bêta-carotène, qui a un effet antioxydant et cicatrisant. Par la suite, il y a aussi du phosphore, qui favorise le renforcement osseux, sans parler de toutes les vitamines.

De l’autre côté, même si la carotte ne vous fera jamais voir dans le noir, un lien entre le légume et la vision nocturne existe. Le bêta-carotène et la lutéine permettent en effet au corps de produire de la vitamine A. Emily Chew, directrice clinique adjointe du National Eye Institute, explique que cette vitamine a un rôle important dans la vision. Elle aide en effet l’œil à « convertir la lumière en un signal qui peut être envoyé au cerveau pour le traitement de l’image ».

En fait, les carottes peuvent aider quelqu’un en manque de vitamine A à améliorer sa vision. Mais ceux sans carence n’obtiendront pas une vision nocturne en consomment de larges quantités du légume !

Malheureusement, impossible de développer une vision nocturne grâce à une consommation excessive de carottes. Pour ce qui est de la ruse britannique, on pense aujourd’hui que c’était plus une propagande destinée à la population qu’aux Allemands. En effet, pourquoi publier l’histoire de la carotte de manière aussi flagrante dans la presse anglaise ? Comme l’a dit Stolarczyk, « Les Allemands n’étaient pas si stupides ». 

 

Sources :

The following two tabs change content below.

Lauren Puma

Etudiante en Master Culture, patrimoine et médiation, je m'intéresse de très près à l'histoire ainsi qu'à culture pop, particulièrement à Marvel et Star Wars. Passionnée d'anglais depuis toujours, j'ai un goût prononcé pour les contenus dans cette langue ainsi que les pays où elle est parlée.
Précédent

Une bande-annonce pour « Boîte noire » avec Pierre Niney

« Good Omens » sur Prime Vidéo aura bien une deuxième saison !

Suivant

Laisser un commentaire