Etats-Unis : comment le pays s’est historiquement construit avec les armes ?

| | , ,

Il y a 3 ans, le président américain Donald Trump avait déclaré, à la réunion annuelle de la National Rifle Association (puissant lobby américain des armes à feu), que l’organisation avait un « véritable ami et champion » à la Maison Blanche. Trump a souligné son soutien en disant à la foule que « l’attaque de huit ans contre vos libertés du deuxième amendement a pris fin ». Mais qu’est-ce que le second amendement ? Comment pouvons-nous expliquer la situation des armes aux Etats-Unis ? Retour sur une culture très ancrée historiquement aux USA…

Le second amendement de la Constitution des Etats-Unis

Après avoir affronté les colons britanniques, notamment lors de la fameuse Boston Tea Party (16 décembre 1773), les colons américains signent la déclaration d’indépendance des Etats-Unis, le 4 juillet 1776 dans l’hôtel de ville de Philadelphie. La constitution des États Unis, considérée comme la loi suprême du pays, s’applique le 4 mars 1789. Ainsi, la ratification des dix premiers amendements a lieu le 15 décembre 1791.

Le second amendement octroie donc aux américains le droit de porter des armes. Cet amendement indique que « le droit de chacun de posséder et de porter une arme ne doit pas être enfreint, pour ce qu’une milice bien organisée est nécessaire à la sécurité d’un État libre ». Il fait parti des 10 amendements nommés « Bill of Rights ». L’objectif était alors d’armer le peuple pour qu’il puisse se constituer en milice et défendre le pays.

Cependant, ce texte est sujet à diverses interprétations. C’est la Cour Suprême, plus grande instance de juridiction américaine, qui a dû statuer sur son application. La détention d’armes à feu est ainsi devenue une liberté individuelle, tout comme la liberté d’opinion ou religieuse.

Les armes à feu : second amendement de la Constitution des États-Unis
Le second amendement de la Constitution des Etats-Unis : une loi constitutionnelle en faveur du port d’armes

La Conquête de l’Ouest

Véritable idole pour beaucoup d’américains, les armes ont eu un rôle central pour libérer les colonies des Britanniques. Grâce notamment aux armes, les colons ont pu obtenir l’indépendance. Également lors de la conquête de l’Ouest, événement historique adapté dans de nombreux films au cinéma, les pionniers ont dû utiliser les armes. Mais lorsque Hollywood s’empare du sujet, les armes deviennent alors des emblèmes du « glamour ». Des westerns comme Les sept Mercenaires (1960), L’homme qui tua Liberty Valence (1962) et Il était une fois dans l’Ouest (1968) y contribuent.

Durant la conquête de l’Ouest au XIXème siècle, les colons partent à la découverte d’un immense territoire encore inconnu pour eux. L’arme à feu n’est plus qu’un simple objet pour assurer sa sécurité. Elle devient le symbole de la liberté de circuler et de vivre en paix selon les lois coloniales. De plus, lors de la Conquête de l’Ouest, des innovations techniques ont permis d’améliorer les armes avec le revolver Colt notamment. Pour l’auteur A.J. Somerset :

« Cette révolution technologique coïncide avec la grande période d’expansion vers l’Ouest » […] « C’est à ce moment que le pays commence vraiment à mystifier l’arme à feu ».

Comment la législation sur les armes à feu a t-elle évoluée ?

Depuis les épisodes révolutionnaires et la conquête de l’Ouest, de nouvelles lois ont été votées autour de la vente d’armes. L’État de New York a été le premier à voter une loi de contrôle en 1911. D’autres lois comme le National Firearms Act de 1934, le Gun Control Act de 1968, le Assault Weapons Ban de 1994 et la Brady de 1993 enrichissent la législation du contrôle d’armes.

Aussi, des lois comme en Arizona, en Géorgie, en Virginie et dans le Maine autorisent les armes à feu à l’intérieur des lieux où l’on peut consommer des boissons alcoolisées. Ceux travaillant dans les bars critiquent donc cette loi controversée. De nombreux barmans et serveurs sont inquiets, car « les armes à feu, la testostérone et l’alcool sont un mauvais mélange ».

Les tueries de masse dans le milieu scolaire

Pour compléter le tableau, d’autres projets de loi, comme celui d’enseignants armés, ont été proposés. Les opposants le présentaient comme dangereux et inutile. Mais au vu du nombre important de fusillades de masse qui sont devenues un problème dans la société américaine, les alliés de ce projet de loi voyaient cette alternative comme une solution. En 2015, en moyenne, une attaque armée dans les lycées et les écoles primaires américaines se produisait chaque semaine.

L’une des plus tristement célèbres est la fusillade de l’école élémentaire Sandy Hook, qui a eu lieu le 14 décembre 2012, à Newtown Connecticut. Adam Lanza a abattu 20 enfants entre six et sept ans, ainsi que sept adultes. D’autres fusillades comme celles de Columbine, El Paso, Parkland, Las Vegas et Virginia tech ont également fait les gros titres des journaux.

Columbine est d’ailleurs devenu le symbole de cette violence liée aux armes à feu. Il faut dire que le documentaire Bowling for Columbine a donné un gros coup de pied dans la fourmilière lors de sa sortie. En effet, le documentaire culte dénonçait de façon acerbe la facilité avec laquelle on peut se procurer des armes à feu aux Etats-Unis.

Docu-fiction sur le port d'armes aux États-Unis
Bowling for Columbine, film documentaire critique sur les armes à feu (par Michael Moore)

Le documentaire de Michael Moore, Bowling for Columbine, racontant la fusillade de Columbine, est disponible sur Netflix.

La situation actuelle des armes aux Etats-Unis

Il existe donc un droit constitutionnel à avoir des armes de poing. Un droit très ancré culturellement. Si bien que faire changer la situation est une vraie gageure… Les Etats-Unis comptent beaucoup d’armes : 300 millions pour une population de 330 millions d’habitants. La plupart sont des armes de poing.

Mais en réalité, un tiers des américains possèdent des armes. Beaucoup d’américains ne sont pas contre le second amendement mais exigent des réformes communes sur le contrôle des armes à feu. Il faut savoir que chaque État a ses propres lois sur le port d’armes.

En effet, la Floride n’aura pas les mêmes règles concernant le permis de port d’armes et son utilisation, que l’Illinois par exemple. Cela est évidemment dû à la nature fédérale des Etats-Unis, qui décentralise beaucoup les responsabilités étatiques.

Les armes ont eu un grand rôle dans la construction des Etats-Unis, autant par leur utilité contre les colons britanniques lors de la révolution américaine, que durant la conquête de l’Ouest. Il y a maintenant une culture des armes à feu très présente aux Etats-Unis. Une culture qu’il est difficile de comprendre sans prêter attention à son Histoire. Le second amendement de la Constitution protège le port d’armes, rendant difficile une législation efficace et uniforme pour limiter leur propagation… Avec les élections américaines qui approchent, il sera intéressant de voir comment ce sujet va être appréhendé par le prochain président ou pendant la campagne électorale.

 

A lire également : Le 15 août 1977, la Terre recevait un message étrange du ciel… Le « Signal Wow » !

 

Sources : 

 

Article par Claire Lolom & Inès Blasco

Précédent

Le prochain film de Sofia Coppola avec Bill Murray se dévoile en images

Les disparus de la Mary Celeste, un mystère vieux de presque 150 ans.

Suivant