Qui a donc inventé les jeux de grattage devenus iconiques ?

| | , , ,

On y a tous joué au moins une fois : Millionnaire, Vegas, Numéro fétiche, Bingo, Solitaire, Goal !… Pour Noël, le nouvel an, son anniversaire, un vendredi 13, ou pour certains quotidiennement, les jeux de grattage sont presque une tradition ! *

Munis d’une simple pièce, on espère tous remporter le gros lot mais quand on empoche 2€, c’est déjà une victoire ! Mais d’où viennent donc ces jeux ? Qui a eu l’idée de les inventer ?

Les premiers jeux de grattage aux Etats-Unis

Dans les années 60, des épiceries américaines offraient aux clients des cartes avec un revêtement cireux : les premières cartes de grattage ! L’objectif était simple, fidéliser les clients en leur faisant gagner des petits prix. John Koza et Dan Bower, qui travaillaient dans l’une des entreprises qui imprimaient ces jeux de grattage gratuites pour les épiceries, eurent alors l’idée de transformer ces cartes en un produit destiné aux commissions des loteries.

Comment gagner aux jeux de grattage ? - Astuces et solutions pour gagner

Les loteries ne proposaient jusqu’alors que des jeux du type tombola avec un numéro imprimé sur un ticket. Le gagnant était annoncé le samedi lors du tirage. Alors en ajoutant la dimension de gain instantané, les joueurs étaient directement fixés !

Cependant, un problème subsistait : les cartes gagnantes étaient reconnaissables. Elles contenaient en effet de petits indices comme des marques et des tâches qui laissaient deviner le prix. Dès lors, John Koza et Dan Bower ont créé de nombreuses petites différences entre les billets.

Un succès qui perdure

En 1974, les premières cartes à gratter sont mises en vente à Boston et le succès est immédiat ! Tout le monde se bouscule pour acheter ces petits jeux en espérant gagner le gros lot. Le jeu de grattage est breveté en 1987, avec un premier jeu nommé « The Instant Game ».

Avec le temps, les cartes se sont améliorées. À la fin des années 80, le scientifique Jerome Greenfield a créé un revêtement non-toxique à base d’eau. C’est celui qui est encore utilisé de nos jours. Il se gratte facilement, avec une pièce de monnaie, une clé ou un ongle, tout en résistant à l’abrasion normale. En effet, les premiers jeux avaient un revêtement qui pouvait se craqueler ou être difficile à gratter.

En France, ces jeux d’argent ont d’abord servi aux associations caritatives pour récolter des fonds. Certaines sociétés utilisaient également les cartes de grattage comme espace publicitaire. Mais tout cela s’est stoppé lorsque la Française des jeux a obtenu le monopole des droits sur ces jeux.

Aujourd’hui il est désormais possible de jouer à des jeux à gratter sur Internet ! Animations, effets sonores et graphismes élaborés sont mis en place pour l’expérience… Autant dire que ces jeux ont encore de beaux jours devant eux. 

 

Sources : 

« Cet article est à but purement informatif et historique. Jouer à des jeux d’agent comporte des des risques : dépendance, isolement… Plus d’informations sur joueurs-info-service.fr »*

The following two tabs change content below.

Léna Saint Jalmes

Précédent

« Les Folies Gruss » : le spectacle revient à Paris dès le 18 septembre

Empire State Building : quand un avion s’écrasa à son sommet en 1945

Suivant

Laisser un commentaire