« Les Folies Gruss » : le spectacle revient à Paris dès le 18 septembre

| | ,

La Compagnie Alexis Gruss reprendra le 18 septembre les représentations de son spectacle familial. Les Folies Gruss étaient jusqu’ici arrêtées à cause de la crise sanitaire… 

Sous d’énormes chapiteaux, entre trucks gourmets, animations, grand show équestre et visite insolite des lieux, la Compagnie Gruss invite le public au cœur de ses traditions familiales. Une expérience immersive d’un nouveau genre. La Compagnie Alexis Gruss innove avec son nouveau spectacle, Les Folies Gruss, qui se tiendront sous le chapiteau parisien du Bois de Boulogne. Qu’on se le dise : avec Les Folies Gruss, les artistes sont vos hôtes !

Avec cette création, la Compagnie sort des sentiers battus et réinvente la surprise, l’inattendu, le plaisir et le partage. Une expérience à vivre de jour comme de nuit, en famille ou entre amis. Le groupe présente son nouveau « concept show » et devient ainsi le lieu de tous les plaisirs, où le spectateur peut vivre une expérience complète, avant, pendant et après le spectacle.

Les Folies Gruss - Cultea
Les Folies Gruss – Cultea

Venez donc découvrir une nouvelle scénographie, une nouvelle équipe créative, de nouvelles envies, de nouvelles complicités… Venez prendre un repas gourmand au milieu d’acrobates, de chevaux et de surprises artistiques, un verre, une danse, puis un échange avec un artiste, dans une atmosphère festive et conviviale. C’est ça les Folies Gruss ! Le show propose une nouvelle scénographie, mise en place par une nouvelle équipe créative…

Au programme ? Un repas gourmand, des acrobates, de la danse, des chevaux, des surprises artistiques et un échange avec un artiste, le tout dans une ambiance conviviale. Un espace enfants est même prévu. De quoi soulager les parents. Les artistes et les animaux n’attendent plus que vous !

Voici la bande-annonce des Folies Gruss :

 

Précédent

Quand Jules César fut pris en otage par des pirates… Puis se vengea !

Qui a donc inventé les jeux de grattage devenus iconiques ?

Suivant

Laisser un commentaire