Quand Jules César fut pris en otage par des pirates… Puis se vengea !

Quand Jules César fut pris en otage par des pirates... Puis se vengea !

Nul besoin d’être un fin connaisseur de l’Histoire pour savoir que Jules César était un personnage hors du commun. Mais certaines anecdotes paraissent parfois tout bonnement hallucinantes, même pour un homme au caractère aussi affirmé. C’est notamment le cas de l’histoire que nous allons vous conter… L’histoire du jeune César quand il fut capturé par les pirates, mais se comporta de la manière la plus inattendue qui soit. 

Cette capture fut notamment relatée dans l’ouvrage Vies parallèles de Plutarque. Celui-ci évoque une prise d’otages qui, selon toute vraisemblance, n’aura été qu’un inconvénient mineur pour César, mais une véritable malchance pour les pirates.

La capture de Jules César par les pirates 

En 75 av. Jésus-Christ, alors qu’il n’a que 25 ans, Jules César traverse la mer Égée pour rejoindre Rhodes. Il se rend en ces lieux afin d’étudier les arts oratoires. Toutefois, le paisible voyage se voit rapidement troublé par une bande de pirates qui capturent le jeune homme. Si cela aurait pu donner lieu à un véritable traumatisme pour César, il n’en fut rien. Dès le début, le jeune noble refusa de se comporter comme un otage. Pire encore, il se permit de se moquer allègrement des pirates durant toute sa « captivité ».

Jules César - Cultea
Jules César avait quand même un sacré caractère !

Lorsque les ravisseurs lui annoncèrent fixer la rançon à 20 talents(480 000 sesterces), César les railla et leur suggéra de demander 50 talents (1 200 000 sesterces), car selon lui, ce montant était plus approprié à sa valeur en tant qu’otage. Autant dire que ce n’est pas tous les jours que l’on peut voir un otage négocier sa rançon à la hausse… César envoya donc son entourage chercher l’argent, puis s’installa avec les pirates pour sa période de captivité.

Un César très à l’aise parmi ses ravisseurs

Très rapidement, César a pris ses aises parmi les pirates. Il ne se gêna d’ailleurs pas pour leur donner des ordres, voire même pour les faire taire quand il voulait dormir. Il leur fit également écouter les poèmes qu’il composait durant sa captivité. Selon la légende, il traita carrément d’illettrés ceux qui n’étaient pas suffisamment impressionnés par son talent.

Le jeune homme participa également aux jeux et aux exercices des pirates, s’adressant à eux comme s’il était le commandant et qu’ils étaient ses subordonnés. De temps à autre, il menaça même de les faire crucifier. Un culot que les pirates prirent pour une blague de leur captif, qu’ils considéraient comme un peu fou…

Voilà comment on imagine les pirates après avoir rencontré César...
Voilà comment on imagine les pirates après avoir rencontré César…

Rançon et vengeance !

Les proches de Jules César réussirent à réunir l’argent rapidement, avant de retourner dans la forteresse des pirates. La rançon fut donc fournie et César fut libéré au bout de 38 jours d’une captivité peu contraignante. Il décida alors de tenir sa parole et de retrouver les pirates pour se venger…

Peu de temps après, César parvint à lever une force navale à Milet (ancienne cité grecque située en Turquie), bien qu’il n’ait aucun grade public ou militaire. Il se lança ainsi à la poursuite de ses ravisseurs. La traque ne fut pas bien dure, puisqu’il les trouva encore installés sur l’île où il avait été retenu en otage. Il les ramena donc sans trop de difficultés comme prisonniers.

Le gouverneur chargé de l’affaire sembla cependant hésiter à punir les pirates, désormais captifs. César se rendit donc à la prison où ils étaient détenus et tint parole : il les fit tous crucifier. Cependant, comme geste de clémence, il leur fit d’abord trancher la gorge, leur épargnant la souffrance du crucifiement. Comme quoi, il y a des personnages qu’il vaut mieux ne pas prendre en otage… 

 

Sources : 

4 Replies to “Quand Jules César fut pris en otage par des pirates… Puis se vengea !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.