Qui étaient les premiers Anglo-Saxons ?

Qui étaient les premiers Anglo-Saxons ? - Cultea

Alors que l’on qualifie souvent les populations anglophones « d’anglo-saxons », peu de personnes savent d’où viennent ces peuples aux origines barbares.

La conquête romaine de l’île de Bretagne

En 55 av. J.-C., Jules César tente de conquérir « l’île de Bretagne », actuelle Grande-Bretagne. Celui qui a déjà conquis la Gaule ne parvient pas à y installer ses troupes, mais il ouvre des relations commerciales et diplomatiques avec des habitants du sud. En l’an 43 de notre ère, ce sont les troupes de l’empereur Claudius qui débarquent sur l’île, sous le commandement d’Aulus Plautius. Partant de l’actuelle Boulogne-sur-Mer, les troupes romaines arrivent dans le sud de la Grande-Bretagne. Gagnant bataille sur bataille, elles parviennent à repousser les « Britons », autochtones, par-delà la Tamise. À Rome, on écrit que, la même année, onze rois britanniques se rendent à Claudius qui a fait le déplacement. La voie est alors libre pour les Romains qui installent sans plus tarder un gouvernement de province.

Du Ier au Ve siècle, l’île de Bretagne connaît un développement économique et commercial important. Les Romains construisent des ports, des routes et des ponts. En plus de cela, ils assurent la sécurité du territoire et construisent deux immenses murs. Le mur d’Hadrien est érigé entre 122 et 127, sous le commandement de l’empereur du même nom. Long de 120 kilomètres et situé au nord du pays, il sert à repousser d’éventuels assauts barbares. Vingt ans plus tard, un nouveau mur est construit sous l’impulsion du nouvel empereur Antonin le Pieu. Situé plus au nord que le précédent, il remplit exactement les mêmes fonctions.

Ruines du mur d'Hadrien - Cultea
Ruines du mur d’Hadrien | Crédit photo : David Mark

Invasions barbares

Le peuple britannique, romanisé et christianisé, va à nouveau subir des conquêtes à partir du Ve siècle. Devant les vagues de barbares, les Romains quittent l’île de Bretagne. Arrivent alors ceux qui vont donner leur nom à un pays et à un vaste peuple.

Les Angles, envahisseurs d’origine germanique, viennent de la péninsule du Danemark. Ils s’installent dans l’est de l’Angleterre. Ce sont eux qui donneront leur nom au plus grand pays de Grande-Bretagne : étymologiquement, l’Angleterre est la terre des Angles. Les Saxons sont, quant à eux, un peuple venant de l’actuelle Allemagne, soit juste en dessous du Danemark. Ils traversent la mer pour envahir l’Angleterre. Ils viennent des côtes de la mer du Nord et s’installent dans le sud de la Grande-Bretagne.

Mais les Angles et les Saxons ne sont pas les seuls à avoir des vues sur cette immense île. Les Jutes, venant du nord de la péninsule du Danemark, soit juste au-dessus des Angles, s’installent dans le sud-est et le sud-ouest de l’ancienne province romaine. Les Frisons, quant à eux, sont les ancêtres des Hollandais, établis à cette époque dans une partie des Pays-Bas actuels. Ils s’installent comme ils peuvent sur l’île de Bretagne, mais ne parviennent pas à constituer de royaume puissant.

Ces 4 tribus sont ce que l’on appelle les peuples anglo-saxons. Ils édifient en Angleterre 7 royaumes, avec un roi à la tête de chacun : Northumbria, Mercia, Wessex, Sussex, Kent, Essex et East Anglia. Leur héritage se trouve aujourd’hui dans les titres de la famille royale. Par exemple, le prince Harry s’appelle « Harry de Sussex », et la plupart des actuels descendants de George V portent le titre « de Kent ».

Si « britannique » est un terme générique pour désigner ceux qui vivent précisément en Grande-Bretagne, le terme « anglo-saxon » désigne toute autre chose. Cet héritage provient effectivement des peuples de l’Est qui ont envahi le sud de l’actuel territoire anglais vers le Ve siècle.

 

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.