Empire State Building : quand un avion s’écrasa à son sommet en 1945

| | ,

Alors que nous célébrons cette année le triste anniversaire des 20 ans de l’attentat du 11 septembre 2001, saviez-vous qu’un avion s’était déjà écrasé dans un gratte-ciel new-yorkais des décennies plus tôt ? En effet, le 28 juillet 1945, un bombardier de l’armée de l’air américaine a percuté l’Empire State Building à New York. Chez Cultea, nous vous expliquons aujourd’hui ce qu’il s’est passé.

Une mission de routine pour la US Air Force

En 1945, la Seconde Guerre mondiale venait de s’achever en Europe en mai. Le 28 juillet 1945, un bombardier B-25 Mitchell de l’armée américaine percuta de plein fouet l’Empire State Building à New York. Ce dernier, mesurant 381 mètres de haut, était alors le plus haut bâtiment du monde.

Ce matin-là, le lieutenant-colonel William Smith reçut l’ordre de piloter un bombardier de la base aérienne de Bedford dans le Massachusetts, jusqu’à l’aéroport Newark dans le New Jersey, en banlieue new-yorkaise. Il s’agissait d’un vol de convoyage habituel, une mission de routine réalisée par un équipage de trois personnes. Toutefois, elle tourna à la catastrophe à cause des conditions météo.

Un épais brouillard engendra une mauvaise visibilité

En effet, un épais brouillard surplombait Manhattan. Alors que le bombardier se rapprochait de New York, la tour de contrôle de l’aéroport de La Guardia, l’autre grand aéroport de la ville, situé à l’opposé de Newark, signala cette purée de pois à l’équipage de l’avion. En conséquence, elle lui conseilla de se poser à l’aéroport et d’attendre avant de traverser l’île. Smith demanda la permission d’atterrir à ses supérieurs. Malheureusement, ces derniers ignorèrent les conseils et lui donnèrent l’ordre de continuer vers l’aéroport comme prévu.

Le pilote se retrouva complètement désorienté par le brouillard. Il aurait même déclaré aux contrôleurs aériens :

« C’est très difficile, je ne vois même pas l’Empire State… » 

Incendie de l'Empire State Building - Cultea

Il décida alors de descendre à moins de 300 mètres d’altitude afin d’obtenir un visuel du sol et se repérer ainsi. Cette décision allait contre la loi qui stipulait qu’on n’avait pas le droit de descendre en dessous de 600 mètres au-dessus de la ville. L’avion se retrouva entre les gratte-ciels. Il réussit à éviter le Chrysler Building, mais le mouvement vers la droite le mena nez à nez avec l’Empire State Building.

Impact avec l’Empire State Building

Malgré les tentatives pour l’éviter, l’avion de neuf tonnes s’encastra dans le bâtiment à 9h40. Il percuta la tour entre le 78ème et le 80ème étage, à une vitesse d’environ 320 km/h. L’un des réacteurs traversa le building et atterrit sur le toit d’un immeuble à côté. Le deuxième réacteur se retrouva dans la cage d’ascenseur. Le frein automatique d’urgence de l’ascenseur empêcha la femme à l’intérieur de s’écraser en bas. Bien que l’engin lui tomba dessus, les secouristes la sortirent rapidement de là et elle eut la vie sauve.

Accident d'avion à New York - Cultea

Les réservoirs de l’avion explosèrent lors de l’impact et causèrent un feu important. Toutefois, il fut contrôlé en une quarantaine de minutes. Cet incendie de l’Empire State Building est le plus grand incendie structurel à avoir été maîtrisé par les pompiers.

Conséquences de l’accident de l’Empire State Building

Cet accident spectaculaire coûta la vie à 14 personnes : les trois membres dans l’avion et 11 employés qui se trouvaient dans la tour. La catastrophe fit également 26 blessés. Ce qui fut particulièrement surprenant à l’époque fut que la structure du bâtiment, construit en 1930, ne fut pas endommagée. Cela permit d’éviter l’effondrement du bâtiment et donc un plus grand nombre de victimes, comme ce fut le cas lors de l’attentat des Tours Jumelles. Il faut dire que l’avion était éminemment plus petit que ceux qui frappèrent les Tours en 2001. À cela s’ajoute le fait que l’Empire State Building fut construit en grande partie avec du béton, le rendant plus résistant aux incendies…

L'Empire State Building percuté par un avion - Cultea

Comme pour le World Trade Center, on pensa à un attentat. En effet, à l’époque, le Japon ne s’était pas encore rendu et il continuait de résister face aux Etats-Unis. Les médias s’intéressèrent donc à la théorie d’un avion-suicide japonais, surtout après l’attaque de Pearl Harbor en 1941. Toutefois, on écarta vite cette thèse, au profit de celle de l’accident dû au brouillard.

Les dommages furent estimés à environ 14 millions de dollars d’aujourd’hui, soit environ un million de dollars de l’époque. Malgré les dégâts et les vies perdues, on réouvrit le bâtiment dès le lundi, moins de deux jours plus tard.

Les rénovations de l'Empire State Building - Cultea

Finalement, bien que très impressionnant, cet accident de 1945 est très loin de l’attentat de 2001. Toutefois, il faut reconnaître qu’on ne peut regarder les images de ces deux événements sans faire le lien. De nombreux accidents marquants ont eu lieu dans les grandes villes du monde, tel le métro parisien ou la gare Montparnasse

 

Sources :

Précédent

Qui a donc inventé les jeux de grattage devenus iconiques ?

« La Petite Sirène » : on connaît la date de sortie pour le remake live

Suivant

Laisser un commentaire