Pourquoi la tour de Pise est-elle toute penchée ?

Pourquoi la tour de Pise est-elle toute penchée ?

En voilà une bonne question, Jamy ! Pourquoi est-ce qu’elle penche, la tour de Pise ? Si vous êtes déjà allés dans la charmante ville de Pise, sur la côte ouest de l’Italie, vous aurez sans doute admiré sa célèbre tour penchée. Vous aurez peut-être même perpétué ce cliché de prendre une photo, en perspective, de vous supportant l’édifice. Fieffés coquins que vous êtes. Mais avez-vous pris le temps de savoir si cela était normal ou dangereux ? Chez Cultea, on vous livre la réponse de cette épineuse question.

Pise : une grande puissance du monde médiéval

Depuis le IXe siècle, la ville de Pise est une véritable puissance maritime. En effet, à cette époque, la ville se fait harceler par les pirates sarrasins sur la Méditerranée. Il faut dire que Pise est prospère. La ville est littéralement le carrefour commercial entre la Toscane et la Corse, et entre la Sardaigne et l’Espagne. Pour répondre à ces attaques, on décide de bâtir une flotte de combat.

Cette flotte ne cesse de s’accroître en même temps que la fortune de la ville, qui finit par atteindre son apogée au XIe siècle. Durant cette période, Pise capture des territoires entiers, mais aussi d’importants centres urbains comme Carthage vers 1030 ou encore Palerme en 1063. Ce faisant, Pise devient l’une des quatre plus grandes républiques d’Italie.

Pour faire rayonner la puissance de la ville, on décide d’aménager une esplanade en pôle religieux. Le premier bâtiment construit doit être imposant, il s’agit d’une cathédrale. En effet, on commande à l’architecte Buscheto une magnifique cathédrale romane. L’auteur s’inspire du roman italien traditionnel, tout en allant chercher quelques influences byzantines. Le bâtiment est fait de marbre blanc, alternant quelques nuances. Les travaux démarrent en 1063 et le lieu est consacré « Notre-Dame de l’Assomption » en 1118, par le pape Gélase II. Vous l’aurez peut-être remarqué, mais les années coïncident : on utilise le butin du sac de Palerme pour bâtir l’édifice !

Musée des bateaux antiques de Pise - Cultea
Musée des bateaux antiques de Pise.

La « tour »

Comme nous l’avons mentionné, la cathédrale doit faire partie d’un « pôle religieux ». Ce dernier est connu aujourd’hui comme la place des Miracles et comporte une fameuse tour penchée. Il s’agit en réalité d’un campanile, c’est-à-dire un clocher pour appeler les fidèles à venir prier. Il fut décidé de l’édifier dès 1173, soit presque 100 ans après le début des travaux de la cathédrale. De plus, on choisit de bâtir la tour très près du chevet du chœur de celle-ci.

Place des Miracles à Pise - Cultea

Construite dans le style roman, la tour mesure aujourd’hui environ 56 m de haut. En réalité, à cause de l’inclinaison, on est à 55,86 m côté sud et 56,71 m côté nord. Son diamètre est de 15,5 m, et on estime sa masse à 14 500 tonnes de marbre. Mais alors, pourquoi penche-t-elle ?

Peu après le début de sa construction, en 1178, les travaux doivent être arrêtés en raison d’un « pépin » technique. En effet, après l’ajout du troisième étage, la tour commence à pencher… On comprend très vite d’où vient le problème : la tour est trop lourde pour un sol de mauvaise qualité. Eh oui, Pise est quasiment au bord de la mer et la place des Miracles est en réalité une plaine d’alluvions, des dépôts provenant d’un transport par des eaux fluviales. Le sol est donc fait de graviers, d’argile et de sable, ce qui le rend particulièrement malléable. Ce sol aurait été formé jadis par le passage du fleuve Arno, cours d’eau d’ailleurs commun à Florence et Pise. La tour a donc subi un affaissement.

Reprise des travaux

Après une pause de près de 90 ans, les travaux reprennent en 1272. On construit alors en prenant en compte l’inclinaison, les quatre étages supérieurs étant disposés en diagonale. Après une autre pause entre 1300 et 1350, on ajoute enfin l’étage final et les cloches en 1372. 200 ans après, l’édifice est enfin prêt, mais penché. Aujourd’hui, son accès est interdit par sécurité et de nombreux travaux de consolidations sont menés chaque année depuis la décennie 90.

Fier de plus de trois millions de visites annuelles, la tour de Pise est un monument incontournable de l’histoire et de l’architecture italiennes. La construction de la tour aura commencé en des temps rayonnants pour la ville et se sera terminée après son déclin. Fallait-il voir un signe dans cet affaissement ?

La tour de Pise - Cultea

2 Replies to “Pourquoi la tour de Pise est-elle toute penchée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.