« Star Wars » : trois méchants de la postlogie qui méritaient mieux…

"Star Wars" : trois méchants de la postlogie qui méritaient mieux...

La postlogie Star Wars s’est achevée il y a presque un an maintenant. Mais elle continue encore de diviser les fans, pour le meilleur comme pour le pire. Cependant, s’il y a un point sur lequel tout le monde s’accorde, c’est que certains personnages méritaient un meilleur développement. Aujourd’hui, petit focus sur trois méchants secondaires dont on attendait bien plus dans cette postlogie. 

Le Général Hux

Hux est le cas typique de personnage dont on ne sait pas quoi faire et qu’on finit par gâcher. Pourtant, le potentiel était là. Dès Le Réveil de la Force, celui-ci nous est montré comme un officier du Premier Ordre sans pitié. Un personnage qui n’hésite pas à raser tout un système planétaire pour asseoir l’autorité du Nouvel Empire. Mais alors qu’est-ce qui a foiré avec lui ? Eh bien comme dit précédemment : les créateurs ne savaient pas quoi en faire.

C’est ainsi que dans Les Derniers Jedi, le Général Hux est relégué au rang de bouffon, sans cesse malmené par Kylo Ren ou même par Snoke (on reviendra sur ce dernier d’ailleurs…). Un espoir subsistait pourtant, puisqu’à la fin de cet épisode 8, il s’apprêtait à tuer Kylo Ren dans son sommeil. Laissant alors planer une épée de Damoclès au-dessus de ce dernier. Mais arriva L’ascension de Skywalker

Dans cette suite, Hux n’est là que pour être un espion qui s’est retourné contre le Premier Ordre. Pourquoi ? Juste parce qu’il n’aime pas Kylo Ren. Il n’intervient que pour libérer nos héros, puis mourir ridiculement après avoir été démasqué.

https://cdn-media.rtl.fr/online/image/2018/0903/7794636447_domhnall-gleeson-general-hux-dans-les-derniers-jedi.jpg

Comment résoudre le ratage de Hux ?

Rendre Hux plus consistant n’aurait pas été très compliqué. Il suffisait d’exacerber sa rivalité avec Kylo Ren et de s’intéresser à son retournement contre le Premier Ordre. Hux n’est pas le seul cas de trahison que l’on ait pu voir de la part d’un antagoniste. L’agent Kallus dans Star Wars : Rebels change d’allégeance en milieu de série et cela est fait avec brio. Faire quelque chose de similaire pour Hux n’aurait donc pas été impossible.

En outre, donner une fin grandiose à ce personnage était tout à fait faisable. Comment on le sait ? Eh bien parce que le Star Wars 9 qui devait être réalisé par Colin Treverrow donnait justement une fin géniale au personnage, qui faisait Sepuku avec un sabre-laser en comprenant que la guerre était perdue. C’est plutôt classe, non ?

Captain Phasma

Voilà un personnage sur lequel Lucasfilm a basé une grosse partie de la promotion. Captain Phasma commande les légions de Stormtroopers et arbore une magnifique armure chromée, lui donnant un design très reconnaissable parmi ses troupes.

Dès le début de l’Episode 7, Phasma entretient avec Finn une relation d’antipathie réciproque. De quoi prévoir une belle rivalité secondaire pour cette trilogie ? Pas vraiment…

À la fin de du Réveil de la Force, Phasma se voit obligée par Finn, Han Solo et Chewbacca à désactiver le bouclier de protection de la base Starkiller. Ce qui amena celle-ci à la destruction. On s’attendait donc à une vengeance dans les suites. Malheureusement, Les Derniers Jedi ne lui permettra pas de prendre cette revanche, puisqu’elle y sera vaincue par Finn et mourra dans la foulée.

La réplique du casque du Capitaine Phasma (Gwendoline Christie) dans Star Wars VIII : Les derniers Jedi | Spotern

Comment résoudre le ratage de Phasma ? 

Star Wars 8 fait disparaître Phasma de façon assez classe. Mais on ne peut pas s’empêcher de penser que ce personnage méritait un meilleur développement. D’ailleurs, nous ne sommes pas seuls, puisque le réalisateur Rian Johnson était visiblement d’accord avec nous. Il avait ainsi écrit et même tourné une scène de face-à-face entre elle et Finn.

Durant leur échange, Finn fait savoir aux autres Stormtroopers que Phasma les a trahi en désactivant les protections de Starkiller. Elle passe alors pour une traîtresse et se voit obliger de tuer une partie de ses troupes pour tenter de s’échapper.

Rien qu’en laissant cette scène (finalement coupée au montage), Phasma aurait pu s’étoffer un petit peu en tant qu’antagoniste. Et en la laissant dans l’Episode 9, il aurait été possible de donner une meilleure conclusion à sa rivalité avec Finn. Au final, même si Phasma a eu une fin plutôt réussie, on n’était pas loin d’avoir encore mieux.

Le Suprême Leader Snoke 

Rarement un personnage de Star Wars aura à ce point captivé les fans !

Qui est-il ? D’où vient-il ? Comment est-il parvenu à monter le Premier Ordre et à faire basculer Ben Solo du côté obscur ? Est-il un ancien Jedi ? Un ancien Sith ?

Bref, Snoke fut l’objet de nombreuses théories et spéculations sur la toile. Il faut dire que ce bestiau nous était vendu comme un méchant à la hauteur de Palpatine, incroyablement puissant et mystérieux… Bon bah en fait, il meurt bêtement dans Les Derniers Jedi et s’avérera être une création de Palpatine (youpi).

Alors en soi, l’idée de le faire mourir dans Les Derniers Jedi était très intéressante. Encore eut-il fallu que l’on s’intéresse un peu à lui et à son passé dans l’Episode 9. Sauf que L’ascension de Skywalker a décidé qu’il ne serait qu’une création de Palpatine parmi tant d’autres, sans background, ni personnalité. On retrouve même un « bocal à Snoke » (avec plein de clones de lui en train de flotter) au début de ce dernier opus.

Quelle déception !

Star Wars 8" : Snoke, Poe Dameron... Des informations ont-elles fuité ?

Comment résoudre le ratage de Snoke ? 

On ne sait même pas par où commencer, tant les possibilités étaient nombreuses pour rendre ce personnage incroyable. Au choix, on pouvait :

  1. Montrer la façon dont il a fait basculer Kylo Ren du Côté Obscur (au final, ce sera juste évoqué dans le comicbook L’ascension de Kylo Ren).
  2. Lui donner un passé de Jedi ou de Sith.
    • Il aurait pu être un Jedi renégat, ayant quitté l’Ordre pour créer sa propre lignée du Côté Obscur.
    • Il pouvait aussi être un disciple caché de Palpatine ayant repris la main sur l’Empire après la mort de ce dernier.
    • Pourquoi pas même un rival de Palpatine que nous ne connaissions pas encore ?
  3. En faire Dark Plagueis le sage ! Vous savez ? Le maître de Palpatine qui avait vaincu la mort. N’aurait-il pas été intéressant d’en faire Dark Plagueis, revenu d’outre-tombe et ayant attendu son heure pour prendre le contrôle de la galaxie ? N’aurait-il pas été possible de montrer son retour et sa conspiration contre son ancien apprenti ?

Le potentiel de Snoke était quasiment illimité… Et pourtant, rien de fut vraiment accompli. Rarement un personnage dans une licence de la pop-culture fut à ce point sous-exploité, ce qui est fort dommage.

Des erreurs à éviter dans les prochains Star Wars 

Ce n’est un secret pour personne : cette dernière trilogie Star Wars est loin de faire l’unanimité. Un comble quand on sait que l’ancien Univers Etendu (rebaptisé Legends) avait réussi à créer des histoires devenues cultes pour les fans. Fort heureusement, Lucasfilm semble apprendre de ses erreurs.

Ainsi, sa prochaine trilogie (intitulée La Haute République) semble être préparée avec soin. Et, plus important encore, elle semble être pensée comme une trilogie, contrairement à la dernière, qui s’est écrite au fur et à mesure, sans fil directeur.

En outre, des séries comme The Clone Wars ou The Mandalorian ont réussi à créer des méchants iconiques (Moff Gideon) ou à exploiter parfaitement ceux existants (notamment Dark Maul). On peut donc être optimiste quand au futur de la saga. Et vous ? Quel méchant de Star Wars aimeriez-vous voir mieux développé ? 

 

1 Rétrolien / Ping

  1. Les films hors du MCU sont rebaptisés "Héritage Marvel"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*