Pourquoi Paris porte-t-elle le surnom de « ville lumière » ?

| | ,

Paname, la cité de l’amour, la plus belle ville du monde… Paris possède de nombreux surnoms. Le plus connu d’entre eux est sans doute celui de « ville lumière », surnom connu de tous, même en dehors de l’hexagone (d’où city of lights). Mais savez-vous d’où vient ce surnom ? Chez Cultea, on vous explique !

Sous Louis XIV

Si Paris possède ce surnom, c’est pour plusieurs raisons. Tout d’abord, l’appellation nous viendrait du XVIIe siècle, quand on installa les premières lumières dans la ville. En effet, la criminalité montait de plus en plus dans la capitale, et vers 1665-1667 le roi Louis XIV et son ministre Jean-Baptiste Colbert commencèrent à chercher un moyen d’y remédier. En 1667, ils nommèrent alors un nouveau lieutenant général de la Police : Gilbert Nicolas de la Reynie. Celui-ci eut l’idée d’installer des lumières dans les rues pour éviter que les criminels ne se cachent dans la pénombre. On installa alors des lanternes et des flambeaux sur les grands axes de la capitale. De plus, on demanda aux habitants de mettre des lampes à huile ou des bougies sur le rebord de leurs fenêtres.

Paris s’illumine au XIXe siècle

Ensuite, au début du XIXe siècle, Philippe Lebon découvre l’éclairage au gaz. Par conséquent, il développe son invention dans la capitale et y fait installer les premiers réverbères en 1820. Dans les années 1830, les Londoniens donnent le surnom de ville lumière à la capitale, fascinés par ses éclairages. 30 ans plus tard, on aura installé 56 000 réverbères dans Paris !

Lampe à arc et lanterne à gaz à Paris - Cultea
Candélabre mixte d’éclairage public, lampe à arc et lanterne à gaz, avenue de l’Opéra, Paris, 1910. © MEG

En 1844, la capitale a aussi été le lieu d’essai pour l’éclairage électrique dans l’espace public. Dans la même veine, c’est dans cette ville qu’on organisa la première exposition internationale d’électricité.

Paris s’autoproclame « ville lumière »

Au XIXe siècle, Paris est loin d’être la seule ville illuminée. En effet, New York par exemple possède déjà un éclairage électrique. De fait, la capitale française s’autoproclame « ville lumière » lors de l’Exposition Universelle de 1900. Véritable coup marketing, cela permit à la ville de se mettre en avant et de rappeler qu’elle avait abrité les premières tentatives d’éclairage moderne électrique.

Le surnom de « ville lumière » est donc assez ancien, même si certains ne s’accordent pas vraiment sur l’origine réelle du nom. Quoi qu’il en soit, Paris est toujours la ville lumière aujourd’hui !

 

Sources :

The following two tabs change content below.

Lauren Puma

Stagiaire à Cultea et étudiante en Master Culture, patrimoine et médiation, je m'intéresse de très près à la culture pop, particulièrement à Marvel et Star Wars. Passionnée d'anglais depuis toujours, j'ai un goût prononcé pour les contenus dans cette langue ainsi que les pays où elle est parlée.
Précédent

La forteresse Saqsaywaman, vestige de l’Empire inca

« Le Discours » de Laurent Tirard : une comédie ou une psychanalyse ? [critique]

Suivant

2 réflexions au sujet de “Pourquoi Paris porte-t-elle le surnom de « ville lumière » ?”

Laisser un commentaire