Découvrez la reproduction partielle de Paris… en Chine !

| | ,

Si vous passez près d’Hangzhou, la capitale de la province de Zhejiang en Chine, vous pourriez peut-être penser être dans le mauvais pays. En effet, une reproduction partielle de Paris se trouve non loin de la capitale…  

Construction du mini Paris en 2007

En 2007, la compagnie Zhongguo dasha décide de commencer la construction d’une reproduction réinterprétée de la ville lumière. Celle-ci sera grande comme la ville de Bastia (1 900 ha) et sera connue sous le nom de Tiandu Cheng (« ville du ciel »). On y retrouvera des immeubles haussmanniens, des jardins à la française, et même le quartier de Montmartre, ainsi que la tour Eiffel ! Cette dernière est certes moins grande que la vraie, mais elle mesure tout de même près de 110 mètres. De plus, on trouve aussi dans la ville des réinterprétations de monuments des Tuileries ou de Versailles.

On fixe également le montant des loyers de 100 à 150 € par mois pour un trois pièces (salon, chambre parentale, chambre de l’enfant). C’est bien moins cher qu’un studio dans la zone centrale de Pékin, où le loyer peut grimper jusqu’à 500 €.

Le photographe français François Prost s’est rendu en 2018 à Tiandu Cheng. Il a été fasciné par la reproduction de sa ville natale et a avancé que le mini Paris chinois avait plus à offrir que la simple reproduction de la tour Eiffel. Il s’est aussi exprimé sur cette dernière :

« C’était un spectacle assez convaincant, à part le fait qu’elle est plus petite que la Tour Eiffel actuelle – trois fois plus petite – mais toujours très impressionnante. »

Un immeuble dans la ville chinoise de Tiandu Cheng, construit dans le style de ceux que l'on trouve à Paris. Photo : François Prost - Cultea
Un immeuble dans la ville chinoise de Tiandu Cheng, construit dans le style de ceux que l’on trouve à Paris. Photo : François Prost.

Une population grandissante

À l’origine, l’objectif de population était de 10 000. Malheureusement, seulement 2 000 personnes habitaient le petit Paris en 2013. Les médias locaux décrivaient donc Tiandu Cheng comme une ville fantôme. Plusieurs tours de 20 étages étaient en effet vides et le quartier n’avait que très peu de passage. Pourtant, les habitants avançaient en 2015 que c’était un lieu de vie paisible, et beaucoup de futurs mariés qui ne pouvaient pas voyager en Europe venaient s’y prendre en photo. Les choses changent drastiquement en 2018. En effet, on comptait alors 30 000 personnes dans la mini ville !

Le clip de Gosh, un titre du musicien britannique Jamie xx, a d’ailleurs été tourné à Tiandu Cheng. Dans le clip, on peut observer des haussmanniens et la fameuse tour Eiffel, ainsi qu’une réinterprétation des bassins de Versailles. On vous laisse voir par vous-mêmes !

Gosh – Jamie xx

Sources :

The following two tabs change content below.

Lauren Puma

Stagiaire à Cultea et étudiante en Master Culture, patrimoine et médiation, je m'intéresse de très près à la culture pop, particulièrement à Marvel et Star Wars. Passionnée d'anglais depuis toujours, j'ai un goût prononcé pour les contenus dans cette langue ainsi que les pays où elle est parlée.
Précédent

L’histoire du tatouage : de 3 500 avant J.-C. à aujourd’hui

Netflix : à quoi s’attendre pour la saison 6 de « Lucifer » ?

Suivant

Laisser un commentaire