Disneyland : un blagueur condamné pour avoir fait croire à un attentat terroriste

Disneyland : un blagueur condamné pour avoir fait croire à un attentat terroriste

C’est ce qu’on appelle une blague de mauvais goût… Lundi 26 octobre dernier, un jeune homme de 18 ans a été interpellé pour avoir lancé une fausse alerte d’attaque terroriste à Disneyland Paris. Et la condamnation ne s’est pas faite attendre pour le blagueur. 

Un mouvement de panique dans Disneyland

Était-ce une envie de faire peur pour Halloween ? Qui sait… En tout cas, c’est une blague qui n’aura pas plu. Ni à Disneyland, ni au tribunal, et encore moins aux visiteurs du parc.

C’est aux alentours de 15h30 ce lundi que ce visiteur, accompagné d’un ami, parvient à s’emparer d’un micro à proximité de l’attraction « Le passage enchanté d’Aladdin ». Et là, c’est le drame !

Le petit malin lance une fausse alerte d’attaque terroriste. Bien évidemment, cela déclenche un mouvement de panique dans les environs. Mouvement qui fut cependant assez léger.

Il ne faudra pas longtemps au service de sécurité de Disneyland Paris pour identifier l’auteur du canular. Le jeune homme est ainsi interpellé aux alentours de 18h. Il sera ensuite livré dans la foulée à la police de Chessy.

Venez fêter Halloween au coeur de la magie | Disneyland Paris

70h de travaux d’intérêt général (TIG)

C’est un canular qui aurait pu coûter très cher ! En effet, le jeune homme a été déféré ce mercredi 28 octobre devant le tribunal correctionnel de Meaux. Et la sanction n’a pas tardé à tomber. Verdict ? 70h de travaux d’intérêt général pour le blagueur de 18 ans.

Mais on peut dire que ce jeune homme s’en sort bien. Pourquoi ? Eh bien, car le délit de « fausse alerte » peut vous envoyer en prison pour 2 ans. Certes, cela aurait été très cher payé pour une blague puérile. Mais seulement quelques jours après l’assassinat terroriste de Samuel Paty, le tribunal correctionnel de Meaux aurait pu avoir envie de faire un exemple. Heureusement pour le garçon de 18 ans, il n’en fut rien.

Comme quoi, une mauvaise blague peut vite dégénérer. Moralité ? La prochaine fois que vous voudrez faire une plaisanterie douteuse (à Disneyland ou ailleurs), réfléchissez-y à deux fois ! 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*