Presque 500 ans après sa mort, l’école ne vous a pas tout dit sur François 1er !

Il y a 573 ans, le roi de Navarre (François 1er) mit fin à un « court » règne de 32 ans. Il était un monarque français considéré comme le dernier roi-chevalier. Penchons nous aujourd’hui sur ces anecdotes que nous vous connaissiez peut-être pas ! 

Le retour de la barbe

Alors qu’elle était interdite par l’Église catholique de l’époque, le roi la remit au goût du jour malgré lui. En effet, durant l’Epiphanie de 1521, François 1er décide d’engager pour rire une guerre contre son cousin, qui a trouvé la fève de la galette. 

Cependant, on lui envoya une bûche enflammée au visage. Celui-ci fut alors parsemé de cicatrices. Le roi décida donc de laisser pousser sa barbe pour les cacher. Ce qui engendra une véritable mode qui dura près d’un siècle.

Il habillait ses dames et messieurs

François 1er voulait que les dames de la cour soient à la pointe de la mode. Pour ce faire, il demanda à l’élégante Isabelle d’Este, de lui envoyer des avant-premières de ce qui allait bientôt être à la mode dans le royaume de Navarre. Robes , coiffes, manches… Tout était inspiré des tenues italiennes et d’autres origines, comme la godaline. 

À l’époque, on préférait les tenues françaises ou anglaises. Pour les hommes, c’est l’influence germanique qui prit le dessus. Notamment le béret plat qu’il porta sur son portrait (ci-dessous). On peut aussi donner l’exemple des cols de chemises montants ou des taillades.

Des nouveautés dans les finances

Francois 1er était un roi assez économe. Il est l’un des premiers qui utilisa l’emprunt pour financer les diverses dépenses publiques. Il créa aussi des droits de douanes assez contraignants. Il vendra d’ailleurs certains objets précieux du Royaume. Il était très strict concernant ses collaborateurs financiers et n’hésita pas à en pendre pour la moindre bêtise. 

Dans certains cas, lorsqu’il était plus clément, il ne condamnait les détourneurs de fonds que par de fortes amendes ou la confiscation de leurs biens. Ce fut notamment le cas du château d’Azay-le-Rideau de Gilles Berthelot.

A site like no other: The Château d'Azay-le-Rideau | Cupa Pizarras

François 1er, celui qui aimait la culture

François 1er fit  beaucoup de choses dans ce domaine-là pour la France. Il fonda en 1530 le collège français, où on pouvait apprendre le français, le latin, l’hébreu et le grec. 

Il créa aussi le dépôt légal. Il s’agissait d’un service permettant la conservation des livres et autres documents. Le roi était un vrai amoureux de la lecture. Plus tard, il imposa le français comme langue officielle de l’administration royale. Celui-ci ordonna d’ailleurs la construction de nombreux bijoux de l’architecture française. Notamment le château de Saint-Germain-en-Laye. 

Maintenant, vous en savez un peu plus sur ce roi de France, qui maniait bon goût et une grande influence dans le monde de la mode à la Renaissance. Et vous ? Quelle est votre anecdote préférée sur François 1er ? 

 

Sources : 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*