1967 : dernier duel à l’épée de France… entre deux députés !

1967 : dernier duel à l'épée de France… Entre deux députés !

Le 21 avril 1967, deux députés français croisaient le fer dans le jardin d’une résidence de Neuilly. Il s’agissait de Gaston Defferre et de René Ribière. Cet affrontement fut le tout dernier duel officiel de l’histoire de France.

Ce spectacle insolite s’est déroulé sous le regard de quelques journalistes et eut lieu pour l’honneur, malgré la désapprobation du Général de Gaulle. Mais comment un spectacle aussi anachronique put-il avoir lieu en 1967 ? 

Une insulte qui demande réparation 

« Taisez-vous, abruti ! »

Tels furent les mots prononcés la veille par Gaston Defferre (maire de Marseille) à l’encontre de René Ribière (député gaulliste), lors d’un débat houleux à l’Assemblée nationale. Des mots lâchés alors que Defferre était sans cesse interrompu durant son intervention au palais Bourbon.

Offusqué, Ribière demande des excuses ! Mais le maire marseillais refuse. Qu’à cela ne tienne ! L’offensé exige une réparation par les armes. C’est désormais une affaire d’honneur. Ainsi fut donc lancé le tout dernier duel d’honneur de l’histoire de France.

Il y a cinquante ans, le dernier duel de France

Un duel pour rien 

Le député René Ribière n’avait apparemment jamais touché à une épée de sa vie. À l’inverse, Gaston Defferre était habitué à jouer des coudes et à se battre, en témoigne son passé de résistant.

Les deux hommes se retrouvèrent donc dans une résidence de Neuilly-sur-Seine, malgré la désapprobation de Charles de Gaulle en personne. Pour immortaliser ce combat, quelques journalistes parviennent à trouver le lieu de l’affrontement, nous offrant ainsi quelques clichés, et même une vidéo.

Col ouvert et manches retroussées, les deux hommes croisent donc le fer le 21 avril 1967. À peine 4 minutes plus tard, René Ribière est déclaré perdant et le combat cesse. En effet, les premières gouttes de sang sont versées après seulement quelques échanges à l’épée. René Ribière est touché au bras et est contraint par les juges du duel d’abandonner.

Le vainqueur Gaston Defferre refusa d’ailleurs de serrer la main de son adversaire après sa victoire. Pire : il réitérera son insulte vis-à-vis de son opposant. Autant dire que la réconciliation ne fut pas possible. Au final, ce duel eut lieu pour pas grand-chose, même s’il entra dans la postérité.

Le dernier duel à l'épée, il y a 50 ans, entre deux élus français

Le mot des duellistes 

« Je n’ai que deux estafilades au bras qui n’apparaissent pas dangereuses ! Je ne suis pas déçu par l’issue de ce combat, car c’est ma première rencontre, je pense être plus apte la prochaine fois… Il est évident que mon adversaire avait une expérience des armes beaucoup plus grande que moi ! »

Tels furent les mots du député valdoisien après sa défaite. Il ajouta également :

« Ma fiancée doit être évidemment un peu inquiète. Mais encore une fois, ces blessures sont légères et elles ne me paraissent pas dangereuses, à moins que la gangrène ne s’y mette ! »

René Ribière se mariera le lendemain avec la fiancée en question. Son adversaire, Gaston Defferre, déclara quant à lui ceci :

« Evidemment, être amené à notre époque à se battre en duel est grotesque et démodé ! Mais à partir de l’instant où j’étais contraint de me battre, mon devoir était de le faire et de blesser mon adversaire. […] Les témoins de mon adversaire avaient amené des épées limées. Les miennes étaient pointues. J’ai voulu ces dernières. Un duel n’a de sens que lorsqu’il y a un risque ! »

À cela, le vainqueur de ce duel pour l’honneur ajouta quelques paroles bien senties, histoire de décrédibiliser un peu plus son adversaire.

« Ce duel est ridicule, grotesque, stupide. Ça ne rime à rien. De plus, on ne peut pas dire que ce soit un foudre de guerre. »

Bien que ce duel anachronique n’ait servi à rien, il faut avouer que cette anecdote est fort plaisante à connaître. Et vous ? Vous auriez cru des députés capables de croiser le fer sous la Vème République ? 

 

Pour plus d’anecdotes historiques, suivez-vous sur Facebook 😉 

 

Duel entre Gaston Defferre et René Ribière 

Sources : 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*