« Happiness Therapy » de David O. Russel : l’amour comme association des névroses [rattrapage]

Retour sur l’acclamé Happiness Therapy, adaptation du roman The Silver Linings Playbook de Matthew Quick, actuellement disponible sur Netflix.

Synopsis

Ce long-métrage américain réalisé et écrit par David O. Russel, aussi connu pour Fighter, American Bluff, ou encore Les Rois du désert, est sorti au cinéma début 2013. Il sut séduire le public ainsi que la critique, comme le prouvent ses 25 récompenses, dont l’Oscar de la meilleure actrice remporté par Jennifer Lawrence dans le rôle de Tiffany. De plus, il bat des records en étant le second film à concourir dans les sept catégories principales des Oscars.

Pat, le personnage principal, est atteint de bipolarité, révélée et exacerbée le jour où il surprend sa femme, Nikki, s’adonnant à des plaisirs charnels avec son amant (qu’il tentera de tuer). Cet excès de colère lui vaudra un séjour de 8 mois en hôpital psychiatrique, ainsi qu’un retour chez ses parents.

Dans le déni le plus total, Pat espère reconquérir sa femme et reprendre sa vie d’avant rapidement. Mais la rencontre avec Tiffany, la « barge dont le mari est mort » comme elle-même se désigne, va être plus qu’explosive entre ces deux personnages sans filtres et sans notions des codes sociaux.

Après quelques confrontations tumultueuses, ils trouvent un terrain d’entente en se rendant service mutuellement : Tiffany accepte de faire passer les lettres de Pat à Nikki, à condition qu’il participe avec elle à un concours de danse de haut niveau…

Film Happiness Therapy - CineVu Critique cinema

Happiness Therapy : une romance pas comme les autres

Sous ses airs de comédie romantique « classique », Happiness Therapy révèle un potentiel scénaristique sublimé par une mise en scène immersive. En effet, la rareté des plans fixes ainsi que les mouvements de caméra (notamment les 360° autour des personnages) permettent de traduire l’instabilité psychologique des personnages et de nous faire faire « le tour » complet de ce qu’ils sont.

L’utilisation également très juste de gros plans, de plans rapprochés mais aussi de travellings avant, rend possible une réelle proximité psychique avec les personnages et leurs émotions. Cette relation presque intime créée par la mise en scène renforce l’empathie pour ces personnages plus qu’attachants. Tous ces procédés mettent en valeur une histoire où la frontalité des relations touche par son honnêteté simple et pure.

En plus d’un scénario réussi et d’une mise en scène pertinente, le film s’offre un casting brillant. Bradley Cooper nous transmet une palette d’émotions assez stupéfiante, avec un jeu entier et généreux. Il donne la réplique à une Jennifer Lawrence plus authentique que jamais, avec une interprétation toujours saisissante. Et la cerise sur le gâteau : Robert De Niro, dans le rôle d’un père désireux de renouer les liens avec son fils, bien que maladroit.

Sincérité et entièreté sont donc les mots d’ordre d’Happiness Therapy. Mais ne vous y méprenez pas, l’humour est également au rendez-vous ! Décidément, ce film paraît capable de satisfaire tout le monde.

Et l’amour, dans tout ça ? Certes, il y en a. Mais rassurez-vous, pas d’une manière conventionnelle et trop vue dans ce genre de film. Il illustre d’ailleurs parfaitement la citation suivante : « L’amour, c’est l’alchimie de deux névroses » (Eliane Reyes)…

Car là encore, David O. Russel surprend en cassant certains codes de la romance. Il centre en effet le propos du film sur les maladies psychologiques. Pour autant, le film n’en devient pas un documentaire déprimant et dégradant sur les « fous ». Cet aspect réaliste et optimiste des troubles du comportement était cher au réalisateur, dont le fils est atteint de troubles obsessionnels compulsifs et de bipolarité.

Un équilibre réussi donc, entre un humour tendre, une romance originale et un reflet authentique de la maladie psychique. Si vous ne l’avez pas encore vu, laissez-vous séduire par ce film qui, toujours avec justesse, touche et surprend. 

A propos Charlotte Bolle Reddat 2 Articles
Passionnée par l'audiovisuel, la littérature et l'art en général :)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*