Découvrez l’exposition « Un plus grand lac » aux Magasins Généraux

Exposition "Un plus grand lac" aux Magasins Généraux

Disponible jusqu’au 25 octobre aux Magasins Généraux à Pantin, l’exposition Un plus grand lac réunit douze jeunes curateurs et quinze jeunes artistes contemporains. Le collectif de curateurs Espace projectif, issu de la Sorbonne, fait équipe avec de jeunes artistes des écoles des Beaux Arts et des Arts Décoratifs de Paris. Ils proposent une exposition basée sur le thème de l’adaptation à son environnement. 

Le concept de l’exposition

L’exposition Un plus grand lac propose la vision de quinze artistes autour d’un seul et même concept. Celui du « phénotype étendu » développé par Richard Dawkins en 1982. C’est un concept qui  peut paraitre obscur. Cependant, il est assez aisé à comprendre. En effet, Dawkins voit l’évolution dans l’expression des gènes d’une espèce et non plus dans sa reproduction.

C’est à dire que chaque espèce a une capacité naturelle à s’adapter à son environnement. Chacune le modèle à son image. C’est l’exemple de l’araignée qui est le plus donné. Elle tisse une toile comme un prolongement d’elle même pour adapter son environnement à elle.

Ici, les artistes se sont approprié le thème chacun à leur façon. En effet, un environnement peut être physique, naturel mais aussi social, culturel, politique, linguistique. Chaque artiste a travaillé sur son idée du concept. Le nom de l’exposition quant à lui, fait référence aux castors qui créent un lac de plus en plus grand en construisant leur propre barrage, dans le but de maitriser leur environnement.

Toujours dans cette idée du « phénotype étendu », les artistes s’inscrivent dans cette idée d’élargir leur environnement en s’y installant chacun à leur manière. Le choix des Magasins Généraux est aussi très intéressant. En effet, au bord du canal de l’Ourcq, le lieu est comme le prolongement de l’exposition.

Les artistes

C’est un total de quinze jeunes artistes qui proposent leurs œuvres dans l’exposition. Accompagnés par les curateurs, ils ont su créer une exposition qui présente un grand nombre de formes d’art. Certains sont performeurs, d’autres sont plus orientés sur l’art plastique, tandis que d’autres sont plus scientifiques. Cette diversité d’œuvres rappelle la diversité des individus qui ont créé cette exposition. Mais aussi la diversité qui compose notre monde.

Le contexte actuel et le confinement du printemps ont rendu cette exposition encore plus importante. En effet, en plus de créer des œuvres, les artistes ont dû s’adapter à leurs lieux de créations qui n’étaient pas forcément les lieux prévus. Chacun a su alors créer suivant ses possibilités. Les curateurs quant à eux ont été présents tout au long du processus de création. En effet, le nombre presque égal de curateurs et artistes a permis la création de duos par affinités. Ce qui a permis aux curateurs d’être complètement intégrés à l’exposition depuis la conception des œuvres jusqu’à leur présentation.

Vue de l’exposition « Un plus grand lac », Magasins généraux, Pantin Photo.Mathieu Faluomi pour l’École des Arts Décoratifs de Paris − © les artistes et espace projectif.

Les artistes présentés durant cette exposition sont :

Rémi Coignec – Margaux Cusin – Gabriel Day – Elisa Florimond – Victoire Gonzalvez – Arthur Guespin – Lauren Januhowski – Ariane Jouhaud – Nastassia Kotava – Maïa Lacoustille – Lucille Leger – margaus – Kieu-Anh Phuong Nguyen – Noémie Pilo – César Ropponen Brunel.

Cette exposition est le résultat d’une aventure humaine entre les curateurs et les artistes. Finalement, chacun a su s’adapter à l’autre pour créer cette exposition. Tous jeunes et en fin d’études, c’est aussi pour chacun une manière de se préparer à l’après et au monde du travail qui les attend. A découvrir aux Magasins Généraux jusqu’au 25 octobre. 

Liens utiles:

1 Rétrolien / Ping

  1. Le saviez-vous? Un jardin japonais se cache au coeur de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*