Quelle histoire se cache derrière la traditionnelle fête des Lumières de Lyon ?

Véritable institution chez les lyonnais, la fête des Lumières est célébrée chaque année aux alentours du 8 décembre. Mais que savez-vous de cet événement ?

La ville de Lyon placée sous la protection de la vierge Marie

En 1643, la peste ravage le sud de la France et notamment Lyon, qui perd la moitié de ses habitants. La classe politique lyonnaise monte alors à Fourvière le 8 décembre et prie la vierge Marie d’épargner la ville de cette terrible maladie. En échange de cette protection, les lyonnais effectueront un pèlerinage à Fourvière chaque année.  L’épidémie de peste prend fin et les lyonnais ont donc tenu leur promesse. Ils célèbrent ainsi la Vierge Marie le 8 décembre, date de sa naissance, à travers la cérémonie du vœu des Echevins.

Même avant l’épisode la peste, les lyonnais se rendaient dans une église située sur la colline de Fourvière pour prier la sainte. Cette église construite en 1168 a été ravagée par les guerres de religion en 1562, avant d’être restaurée à plusieurs reprises. Mais cette église deviendra plus tard… Fourvière, monument emblématique de Lyon. Avec la rénovation du clocher de l’église, les lyonnais lancent un concours pour la construction d’une statue de Marie. Joseph Fabish devient l’architecte chargé de rendre hommage à Marie.

la Vierge Marie, Fourvière et le 8 décembre 1852

La cérémonie d’inauguration devait donc avoir lieu lors d’un jour lié à l’histoire de la Vierge Marie. Mais le 15 août (jour de l’Assomption) est redevenu la Saint Napoléon, décision prise par Napoléon III. La date la plus proche symboliquement étant le 8 septembre 1852, c’est à cette date que la statue devait être acheminée en haut du clocher. Mais le mauvais temps en a décidé autrement. Durant l’été 1852, la ville de Lyon est touchée par les crues de la Saône. L’atelier de Joseph Fabish est alors inondé. Quel autre date choisir ? Le 8 décembre, jour de la conception de la Vierge, deviendra donc le jour de l’inauguration de la statue de Marie.

Mais le mauvais sort semble s’acharner, puisque le 8 décembre 1852, de violents orages planent sur la ville. Les autorités religieuses veulent donc repousser l’événement au dimanche. Mais en soirée, la pluie cesse. Les lyonnais, qui ne partagent pas le même avis que l’Église, mettent spontanément des bougies à leurs fenêtres. Lyon est illuminée ce soir là. Les autorités religieuses les écoutent alors et érigent la statue de la Vierge. Si les festivités officielles ont bien eu lieu le dimanche 12 décembre, c’est la date du 8 qui a été retenue.

Vierge – basilique Notre-Dame de Fourvière – Lyon

Inauguration de la statue de la vierge Marie, le 8 décembre 1852

La Fête des Lumières aujourd’hui

Maintenant, la tradition veut que chaque année, les Lyonnais allument des lumignons à leurs fenêtres. La Fête des Lumières a toujours une connotation religieuse avec de nombreuses messes et des panneaux Merci Marie. Mais elle est davantage devenue une fête Lyonnaise, rassemblant ses habitants pour quelque jours, peu importe leur religion. Depuis 1989, la fête des Lumières a pris une autre tournure, puisque les bâtiments historiques, culturels et lieux touristiques de Lyon sont mis en lumière. De nombreuses installations artistiques mettent en valeur le patrimoine culturel et historique de la capitale des Gaules.

Depuis 1999, la fête des Lumières dure 4 jours, dont un est le 8 décembre. Le spectacle est toujours très impressionnant, avec des animations projetées sur différents monuments lyonnais, comme la roue de Bellecour, la gare Saint Paul, la place des Terreaux et la cathédrale Saint Jean. Les rues de Lyon sont noires de monde durant cette période. Près de 4 millions de visiteurs se promènent durant les festivités. Que ce soit pour prendre un verre de vin chaud, ou déambuler dans la presqu’île, les lyonnais et touristes sont toujours au rendez vous.

Circuit en France : La Fête des Lumières à Lyon 4 jours - Salaün ...

Les quais de Saône illuminés lors de la fête des Lumières

Sa popularité a dépassé les frontières, puisque des villes internationales comme Dubaï ou Montréal ont leur propre fête des Lumières. La fête des Lumières est d’ailleurs devenue le quatrième événement festif en terme d’affluence, derrière le pèlerinage dans le Gange, le Carnaval de Rio et l’Oktoberfest à Munich.

Incontournable pour les lyonnais, cette fête sublime Lyon d’années et années, au travers de projections lumineuses et de lumignons aux fenêtres. Si vous êtes de passage à Lyon en décembre, assister à la fête des Lumières est un must do ! Et vous ne serez pas déçus …

 

A lire également : Le 15 août 1977, la Terre recevait un message étrange du ciel… Le « Signal Wow » ! 

 

Sources : 

 

2 Rétroliens / Pings

  1. Besoin de voyage ? Bienvenue à Metz, escapade française !
  2. Lyon est élue deuxième meilleure ville du monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*