« Nintendo » : histoire d’une compagnie légendaire fondée en 1889

Nintendo, des jeux de cartes aux consoles

Nintendo n’a pas toujours été le géant du jeu vidéo que nous connaissons aujourd’hui. Fondée en 1889, l’entreprise a même parfois eu des liens avec les yakuzas, la mafia japonaise.

Nintendo, fabricant de cartes à jouer

Fusajirō Yamauchi, fondateur de l’entreprise, commercialise tout d’abord des jeux de cartes connus sous le nom de Hanafuda (Jeu des Fleurs). Ce jeu de cartes traditionnel japonais peut être utilisé pour différents jeux, un peu à la manière du jeu de cartes classique européen. Cela inclut ainsi les jeux entre amis et en famille, mais également les jeux d’argent.

Les jeux créés par la société Nintendo (Nintendo koppai à l’époque) deviennent rapidement populaires à Kyoto. Le business de Yamauchi est florissant, mais va connaître une explosion grâce à une aide peu commune : celle des yakuzas. En effet, la mafia japonaise commence à utiliser ses jeux dans des casinos de Kyoto. Chaque nouvelle partie commençant avec des cartes neuves, ils deviennent de très gros clients de la société. Le créateur parvient dans le même temps à conclure un contrat avec la Japan Tobacco & Salt Public Corporation, permettant une distribution nationale des désormais célèbres jeux de cartes.

Cartes de Hanafuda
Hanafuda, jeu de cartes traditionnel

Passations

Dans les années 1920, Fusajirō Yamauchi commence à réfléchir à léguer l’entreprise. Or, il n’est pas concevable à cette époque de la céder à sa fille. Ce problème ne dure pas et sa fille Tei se marie avec Sekiryo Kaneda, qui accepte de reprendre le nom de famille du fondateur en plus de l’entreprise en 1929.

Devenu Sekiryo Yamauchi, le gendre de Fusajirō voit grand. Il commence par ouvrir une chaîne de production et crée de nouveaux jeux de cartes. Il embauche également des managers compétitifs qui tentent de dépasser les performances des uns et des autres, perpétuant le succès de la marque. En 1949, c’est Hiroshi, petit-fils de Sekiryo, qui prendra les commandes de Nintendo.

Diversification et explosion de Nintendo

Hiroshi Yamauchi n’a que 21 ans lorsqu’il devient président de la société. Il ne perd pas la face et innove en 1951 en proposant de tous nouveaux jeux plastifiés. En 1958, il passe un accord avec Disney et vend 600 000 jeux de cartes en l’espace d’un an. Quatre ans plus tard, l’entreprise est cotée en bourse sous le nom de Nintento Company Ltd.

Grâce à l’un de ses employés, la firme se renouvelle et tente l’aventure du côté de la commercialisation jouets. Le jouet Ultra Hand, sorte de main télescopique, connaît un succès phénoménal au Japon ; il se vendra à plus d’1,2 million d’exemplaires. Le patron tentera aussi d’autres expériences comme le lancement d’une compagnie de taxi ou de Love Hotels, sans grand succès…

jouet ultra hand nintendo
Ultra Hand, premier jouet Nintendo

Spécialisation dans le jeu vidéo

C’est encore plus tard, en 1970, que Nintendo se lance dans l’industrie du jeu vidéo. Elle collabore alors avec Magnavox pour la création de l’Odyssey (1972), console de salon supportant plusieurs jeux via des cartes comprenant des circuits électroniques. En 1973, l’entreprise installe son Laser Clay Shooting System dans des salles de bowling abandonnées. Le joueur, arme en main, peut ainsi tirer sur un écran à l’autre bout de la piste de bowling. Ce jeu de tir au pigeon connaît un certain succès, mais les salles ferment vite du fait de leur coût excessif pour Nintendo.

Mais la société sait se renouveler, et lance Game and Watch en 1980, sa première gamme de jeux portables. Elle deviendra culte, et certaines de ces consoles se vendront plus tard à des centaines d’euros tant elles seront recherchées. Ce n’est cependant que le début du succès dans ce domaine, car l’année de ses 100 ans, l’entreprise sort la première version de la Game Boy. Aujourd’hui, les ventes de cette console couplées avec celles de sa petite sœur, la Game Boy Color, sont estimées à  118,6 millions d’exemplaires.

Nintendo ne cessera alors d’enchaîner les succès. La petite entreprise familiale de cartes est aujourd’hui l’une des plus grandes dans le marché du jeu vidéo. Pour preuve : elle a commercialisé 5 des 10 consoles les plus vendues de l’histoire. La firme au modèle family-friendly continue de plaire aux plus jeunes comme aux plus nostalgiques, tout en continuant à produire les jeux de cartes qui l’ont fait connaître.

 

Sources :

One Reply to “« Nintendo » : histoire d’une compagnie légendaire fondée en 1889”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *