Ces 3 leaks de jeux vidéo qui ont marqué le monde du gaming

| |

Au même titre que pour certains films, la sortie de jeux vidéo est parfois un événement planétaire. Et les joueurs impatients aiment généralement découvrir le jeu dans toute sa splendeur, sans rien connaître des éléments de scénario. Malheureusement, le milieu vidéoludique fut marqué par de nombreuses fuites, parfois très insolites. Revenons ensemble sur trois grands leaks de jeux vidéo… 

À l’ère des réseaux sociaux, il devient difficile de garder tel ou tel projet secret… Il est donc fréquent que des infos parviennent aux oreilles du grand public. Ce qui peut s’avérer très dommageable pour les projets les plus attendus.

Assassin’s Creed Unity dévoilé dans… un avion 

On commence fort avec une des plus grosses licences du jeu vidéo de ces dernières années. Imaginez : vous prenez innocemment l’avion et vous rencontrez un développeur de chez Ubisoft. Tandis que vous discutez avec lui, ce dernier vous dévoile fièrement le projet top secret du prochain Assassin’s Creed…

Eh bien, c’est ce qui s’est passé pour Assassin’s Creed Unity. Il fut alors révélé à ce voyageur que l’épisode se déroulerait dans le Paris de la Révolution française. Le titre Unity fut également dévoilé, alors qu’aucune annonce officielle n’avait été organisée concernant ce jeu.

Parmi les leaks de jeux vidéo, Assassin's Creed est un cas très insolite
Parmi les leaks de jeux vidéo, Assassin’s Creed Unity est un cas très insolite.

Ce qui devait arriver arriva donc, puisque, peu de temps après, les infos avaient leaké. Le voyageur raconta sur la toile sa rencontre dans l’avion et y révéla tout ce qu’il avait appris du prochain Assassin’s Creed. Autant vous dire que si le responsable de ces fuites a été attrapé, il a dû se faire passer un sacré savon.

The Last of Us 2 : le leak de la vengeance ?

The Last of Us est l’un des plus beaux jeux de l’histoire. Si bien que sa suite était attendue par certains joueurs comme le Messie. Malheureusement, The Last of Us 2 fut victime d’un leak massif, peu de temps avant sa sortie. Ou plutôt de deux leaks massifs…

Le premier eut lieu sur le forum 4Chan et faisait état de certains éléments de scénario très importants. Un événement qui fit déjà très mal aux studios Naughty Dog en charge du jeu. Mais le pire arriva peu de temps après. En effet, des séquences entières du jeu furent balancées, dévoilant du même coup des fragments d’histoire et de gameplay.

Mais alors, que s’est-il passé ? Les premières rumeurs firent état d’un acte de vengeance d’un employé de chez Naughty Dog, mécontent des conditions de travail. Car il faut le savoir : bien que The Last of Us 2 soit un jeu extraordinaire, celui-ci fut développé au prix de conditions de travail tout bonnement désastreuses pour les développeurs… Il paraissait donc vraisemblable que ces leaks soient une vengeance.

Leak The Last of Us 2 - un coup dur pour Naughty Dog
Le leak de The Last of Us 2 fut un coup dur pour Naughty Dog.

Cependant, il s’est avéré que la piste était fausse. En effet, Naughty Dog fut victime d’une cyber-attaque, permettant aux hackers de récupérer plusieurs téraoctets de données concernant le jeu. Cette attaque fut possible du fait d’une faille de sécurité assez vicieuse. En effet, chaque jeu du studio contenait des informations partielles permettant d’accéder aux serveurs de Naughty Dog et donc à leurs données. Une faille que les pirates se hâtèrent d’exploiter.

S’agissant des fuites, le directeur du jeu, Neil Druckmann, s’exprima par la suite sur la façon dont cela l’avait affecté :

« Ce fut l’un des pires jours de ma vie lorsque la fuite s’est produite… Je l’ai vu arriver en temps réel. Je l’ai vu quand c’est arrivé sur YouTube. Nous paniquions tous, en leur demandant de retirer la vidéo. » […] « Quelques heures plus tard, c’était partout et vous commencez à subir de la haine sur tous les réseaux sociaux sur lesquels vous êtes. Puis cela se transforme bientôt en menaces de mort, en remarques antisémites et en folie, des choses que je n’aurais jamais pu prévoir… »

Autant dire que cette faille coûta très cher au studio, notamment en termes de réputation.

Pokemon Let’s Go Pikachu & Let’s Go Evoli leaké un 1er avril

L’annonce d’un jeu Pokémon est toujours un événement planétaire ! Et les fans ne cessent de chercher des indices ou des informations avant les annonces officielles. Par exemple, beaucoup avaient deviné que Pokemon Epée & Bouclier se passeraient dans une région inspirée du Royaume-Uni. Cependant, il ne s’agit pas du leak le plus amusant concernant cette licence.

leaks pokémon let's go pikachu et évoli
Ce moment où personne ne croit aux rumeurs, car c’est un 1er avril.

Depuis un moment déjà, la rumeur d’un remake de Pokémon Jaune circulait sur la toile. Et alors que tout le monde attendait de nouvelles infos, un anonyme dévoila sur 4Chan (encore) une photo de ce remake. À cela s’ajoutèrent de nombreux détails sur le jeu.

Jusqu’ici, on était sur une fuite basico-basique. Sauf que personne ne crut à ce leak sur le moment. Pourquoi ? Eh bien, parce que la fuite eut lieu un 1er avril. Autant dire que tout le monde prit ça pour une blague de la part de cet utilisateur anonyme.

Pourtant, en mai 2018, l’annonce officielle tomba et vint confirmer cette fuite parue quelques semaines plus tôt. Il s’avéra donc que la photo était on ne peut plus vraie, ainsi que les infos données par la même occasion.

Les leaks de jeux vidéo sont donc monnaie courante, y compris pour les projets les plus secrets du monde. De quoi inciter les studios à la plus grande méfiance. Reste à savoir si d’autres grands projets se verront dévoilés avant la date officielle… 

The following two tabs change content below.

Robin Uzan

Journaliste, photographe et réalisateur indépendant, écrire et gérer Cultea est un immense plaisir et une de mes plus grandes fiertés.
Précédent

Vers une démocratisation du livre au Moyen Âge ? (partie 2)

Les séries pour ados : six absurdités toujours présentes à l’écran !

Suivant

2 réflexions au sujet de “Ces 3 leaks de jeux vidéo qui ont marqué le monde du gaming”

Laisser un commentaire