Hymne britannique : Connaissez-vous l’origine de « God save the Queen » ?

Hymne britannique : Connaissez-vous l'origine de "God save the Queen" ?

Sans aucun doute l’un des hymnes les plus connus du monde, God save the Queen a des origines peu communes. A ce jour, celles-ci ne sont pas très claires. Au Royaume-Uni, il n’y a pas d’hymne national officiel. C’est pourtant la chanson God save the Queen que l’on utilise, de par sa longévité d’usage. Autrefois, la plupart des pays du Commonwealth l’utilisaient. Connaissez-vous donc l’origine de cet hymne historique ?

Le rétablissement de Louis XIV à l’origine de l’hymne

En France, nous avons la Marseillaise. Toutefois, au temps de la monarchie toutes sortes de chants permettaient de glorifier le Roi. Au Royaume-Uni, l’hymne actuel est emprunté au répertoire français. Bien que cette chanson soit glorifiante pour le souverain régnant, son origine est des plus triviales. En effet, l’histoire remonte au règne de Louis XIV.

On connait le Roi Soleil pour ses nombreuses fêtes, la construction de l’ensemble palatial de Versailles, ainsi que ses goûts raffinés pour les mets. Cependant, au delà des fêtes, la santé du Roi n’était pas des meilleures. Il souffrait de nombreux maux. Il avait en permanence de douleurs abdominales, avait les dents gâtées, tous ces maux étant provoqués par des excès de nourriture.

En 1686, le Roi souffrait d’un mal plus gênant qu’une simple douleur abdominale. Plus précisément, il était atteint de ce que l’on appelait en public « la tumeur à la cuisse » qui n’était autre qu’une (attention aux âmes sensibles) fistule anale. Ce mal occasionnait de fortes douleurs au Roi Soleil qui ne pouvait alors plus monter à cheval et devait se déplacer en chaise à porteurs. Cette infection se soigne depuis l’Antiquité mais présente un grand risque de mort. Il fallut donc trouver une solution pour le Roi. De nombreux médecins se pressèrent à son chevet. Et ce n’est qu’à la fin de l’année 1686 que le Roi fut libéré de sa douleur.

Le succès de l’opération de Louis XIV soulage l’Europe entière. On fait la fête à travers tout le royaume en son honneur. C’est ainsi qu’à l’occasion de l’une de ces célébrations, Lully aurait composé un air sur des paroles de la duchesse de Brinon. Le nom de cette chanson ? Seigneur, Sauve le Roi.

Le roi louis XIV
Portrait de Louis XIV en costume de sacre, Hyacinthe Rigaud, 1701.

L’arrivée au Royaume-Uni

Vous allez surement vous demander ce que vient faire l’histoire de la fistule de Louis XIV dans cet article. C’est bien simple, la chanson écrite pour son rétablissement serait en fait à l’origine de l’hymne britannique ! 

On raconte à ce sujet que Haendel, qui était à Versailles en 1714 aurait noté la musique du chant et fait traduire les paroles pour le rapporter en Angleterre. Même si cet hymne a été traduit très tôt, on ne l’a chanté qu’à partir de 1745, lors de la victoire du prétendant au trône Charles Stuart. Ensuite, on a continué à chanter cet hymne lors de grandes gloires royales.

En outre, à cette époque ce chant s’intitulait God save the King. Par la suite, le mot King sera remplacé par Queen en fonction du genre du souverain. Les deux seules reines à avoir connu cet hymne sont Queen Victoria et Queen Elizabeth II.

Image montrant la reine Victoria et la phrase principale de l’hymne.

L’origine de l’hymne est donc française. Néanmoins, il découle d’une tradition bien plus ancienne attribuée à la liturgie chrétienne. A savoir, un chant d’église glorifiait la personne royale bien avant l’histoire de l’opération du Roi Soleil ! C’est le Domine, salvum fac regem, littéralement, Seigneur, sauve le Roi. Une prière en l’honneur des rois que l’on exécutait dès le début du Moyen-Age en France. L’hymne chanté pour la guérison du Roi était donc inspiré de cette prière.

Postérité de l’hymne

Aujourd’hui, c’est l’hymne adopté par la couronne et le gouvernement britannique. Ils reconnaissent deux couplets principaux comme hymne national. D’autres couplets seront ajoutés ou enlevés suivant les victoires et défaites britanniques. Par exemple, un couplet qui demandait l’écrasement de l’Ecosse n’a pas été gardé !

A ce jour, la renommée mondiale de l’hymne God save the Queen est en partie due au groupe punk les Sex Pistols. En 1977, lors du 25eme anniversaire de l’accession au trône de la reine Elizabeth II, le groupe a sorti cette chanson. Bien que très polémique dans le royaume, la chanson s’est classée en tête des charts dans de nombreux pays, occupant la deuxième place en Grande-Bretagne. En effet, le gouvernement refusait qu’une chanson ouvertement antimonarchiste soit en tête du classement. Johnny Rotten, le leader du groupe, a d’ailleurs expliqué dans le film The Filth and the Fury :

You don’t write ‘God Save The Queen’ because you hate the English race, you write a song like that because you love them ; and you’re fed up with them being mistreated…

On n’écrit pas une chanson comme God Save the Queen parce qu’on déteste la race anglaise. On écrit une telle chanson parce qu’on les aime, et qu’on en a marre de les voir maltraités.

Finalement, à travers l’idée de l’hymne national, le groupe a composé un hymne pour le peuple britannique. Le jour du jubilé de la Reine, le groupe a même tenté de jouer sa chanson, sur un bateau voguant sur la Tamise !

Maintenant que vous en savez plus sur l’hymne britannique, pourquoi ne pas en savoir plus sur la famille royale en regardant The Crown ? Ou bien découvrir la signification du coquelicot au Royaume-Uni ? En attendant, nous vous laissons réécouter la version des Sex Pistols !

Sources :

4 Replies to “Hymne britannique : Connaissez-vous l’origine de « God save the Queen » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.