Pourquoi y a-t’il un dragon sur le drapeau du Pays de Galles ?

| | ,

Le dragon rouge (Y Ddraig Goch en Gallois), ou dragon gallois, est l’un des symboles du Pays de Galles. Il figure même sur le drapeau du pays, et ce depuis 1959. Mais pour quelle raison ? Chez Cultea, on répond aujourd’hui à cette question !

Le dragon gallois de Rome au XVe siècle

Pour commencer, il est nécessaire de préciser que la raison d’un tel symbole relève de l’histoire, mais aussi de mythes. Selon une légende, les soldats romano-britanniques auraient porté le dragon rouge sur leurs bannières dès le IVe siècle. Au début du siècle suivant, les rois gallois d’Aberffraw ont décidé d’adopter cette créature mythique. L’idée ici était de mettre en avant leur pouvoir et leur autorité après le retrait des Romains de Grande-Bretagne. Au VIIe siècle, on le nomme dragon rouge de Cadwaladr (roi de Gwynedd de 655 à 682). Plus tard, vers 820, l’Historia Brittonum de Nennius l’utilise en tant que symbole du pays.

Historia Regum Britanniae, écrit par Geoffrey de Monmouth entre 1120 et 1129, fait également référence à la créature. Dans son récit, de Monmouth l’associe au père d’Arthur, à savoir Uther Pendragon. En effet, son nom signifie « Tête de dragon ». De plus, Historia Regum Britanniae évoque la prophétie de Myrddin (ou Merlin), qui relate du combat entre un dragon rouge et un dragon blanc. Cette prophétie est en fait une métaphore pour le conflit entre les Gallois (rouge) et les Anglo-Saxons (blanc), peuple germanique qui se trouvait à l’est du Pays de Galles.

Lutte entre le dragon rouge et le dragon blanc - Cultea
Vortigern témoin de la lutte entre le dragon rouge et le dragon blanc. Illustration issue du Historia regum Britanniae.

Par la suite, on raconte que la créature rouge aurait été utilisée sur l’étendard britannique lors de la bataille de Crécy, en 1346. Durant cette bataille, les archers gallois auraient d’ailleurs joué un rôle très important dans la défaite des Français. Vers 1400, les étendards d’Owain Glyndwr, qui sera le dernier à se faire appeler « prince de Galles », utilisent l’animal comme un symbole de révolte contre la Couronne d’Angleterre.

Des Tudor jusqu’à aujourd’hui

Si la créature mythique est un symbole aussi fort, c’est sans aucun doute en raison de la maison Tudor. En effet, les troupes du gallois Henri Tudor brandissent un drapeau avec l’animal légendaire lors de la bataille de Bosworth. Ils sortent victorieux de la bataille, et Henri Tudor, devenu Henri VII, prend la place de Richard III en tant que roi d’Angleterre. De plus, il fonde la maison Tudor et décide de faire figurer le dragon rouge gallois dans ses armoiries. Il ajoute également des bandes vertes et blanches au drapeau. Jusqu’à la dissolution de la maison Tudor en 1603, le drapeau est même l’emblème préféré des navires de la Royal Navy.

Armoiries d'Henri Tudor - Cultea
Armoiries d’Henri Tudor au XVe siècle.

Au début du XXe siècle, la créature légendaire rouge regagne en popularité. En outre, Édouard, prince de Galles, l’utilise pour son investiture à Caernarfon en 1911. En 1959, on adopte officiellement le drapeau au dragon comme drapeau national du pays.

Jusqu’en 2008, la créature mythique rouge figurait sur le badge royal du pays de Galles. Celui-ci est un badge héraldique que l’Assemblée nationale du pays utilise. Bien qu’il ne soit aujourd’hui plus présent sur ce badge, il figure toutefois sur le drapeau de la nation, symbole de son histoire et de sa culture.

Sources :

The following two tabs change content below.

Lauren Puma

Etudiante en Master Culture, patrimoine et médiation, je m'intéresse de très près à l'histoire ainsi qu'à culture pop, particulièrement à Marvel et Star Wars. Passionnée d'anglais depuis toujours, j'ai un goût prononcé pour les contenus dans cette langue ainsi que les pays où elle est parlée.
Précédent

Les statues grecques n’était pas blanches, mais polychromes !

Salah Khaïli frappe fort avec son album « Rock Da House »

Suivant

2 réflexions au sujet de “Pourquoi y a-t’il un dragon sur le drapeau du Pays de Galles ?”

Laisser un commentaire