Les origines du Festival de Cannes : pour un cinéma libre

| | , ,

Chaque année, le Festival de Cannes rassemble des milliers de spectateurs, journalistes et professionnels pour célébrer le cinéma. Il s’agit du rendez-vous culturel et glamour de l’année. Mais connaissez-vous les origines de cet évènement ? Alors que la 74ème édition vient tout juste de prendre fin, chez Cultea nous avons souhaité vous en apprendre un peu plus sur les origines du festival le plus connu au monde.

Idée politique derrière la création du Festival International du film de Cannes

Il n’existait dans les années 1930, qu’un seul grand festival mondial du cinéma. Il s’agissait de la Mostra de Venise, créée en 1932. Cependant, le chancelier allemand Adolf Hitler constata en 1937, qu’aucun film de son pays n’avait alors reçu de récompense. Il décida donc d’y remédier. Ainsi, lors de l’édition de 1938, le jury changea son verdict sous la pression exercée par Mussolini à la demande d’Hitler. Ainsi, au lieu de Autant en emporte le vent initialement choisi par le jury, le gagnant de cette année fut le documentaire de propagande nazie Les Dieux du stade.

Révolté par ces évènements, le diplomate et historien français Philippe Erlanger, qui dirigeait alors l’association française d’action culturelle, souhaita créer en France un festival aussi prestigieux que la Mostra, mais libre. Il proposa l’idée au ministre de l’Éducation nationale et des Beaux-Arts de l’époque, Jean Zay, qui donna son approbation. Il fut donc décidé que le Festival international du film se tiendrait le 1er septembre 1939, en même temps que la Mostra de Venise.

Les origines du Festival International du film de Cannes
Première affiche du Festival de Cannes en 1939, réalisée par le peintre Jean-Gabriel Domergue

Pourquoi la ville de Cannes ?

La France a souhaité offrir à son festival, un cadre aussi idyllique et élégant que Venise, d’où le choix d’une ville balnéaire. Une dizaine de villes ont été envisagées, parmi elles : Le Touquet, Aix-les-Bains, Deauville, Biarritz, Alger (alors encore française).

Cannes présentait de nombreux avantages : températures agréables, grand nombre de palaces et d’hôtels, ainsi que le projet d’un aéroport proche à Nice. Cependant, on sélectionna au départ la ville de Biarritz. Les directeurs de palaces cannois défendirent néanmoins que Cannes offrait la meilleure infrastructure d’accueil. La ville de Cannes décida également d’augmenter sa participation financière au comité d’organisation du festival, ce qui fit pencher la balance. Ainsi, on a finalement choisi Cannes pour accueillir le festival.

Les débuts difficiles du festival

Dès l’origine du projet, on mit l’accent sur le fait que ce devait être un festival de paix, pour l’art et pour tous. Chaque pays choisit les films qu’il propose en compétition. Pour l’édition de 1939, la France a même invité l’Allemagne et l’Italie qui refusèrent de participer.

En 1939, seulement neuf pays acceptèrent de participer et Louis Lumière consentit d’endosser la présidence de la première édition. L’événement devait ainsi se tenir le 1er septembre 1939, mais ce même jour l’Allemagne envahit la Pologne. Le gouvernement français déclara la Seconde Guerre mondiale, ce qui mit fin au projet.

Le Festival de Cannes après la guerre, un franc succès

Six ans après la première édition avortée, une fois la guerre terminée, Philippe Erlanger relança le projet, en 1946. Grâce aux fonds du ministère des Affaires étrangères en charge du tourisme et d’une souscription publique, le Festival voit le jour. Malgré plusieurs incidents techniques, le Festival se déroula dans une bonne ambiance et rencontra un véritable succès. La participation au Festival français fut d’autant plus importante que le festival de Venise était encore boycotté par plusieurs pays. C’est ainsi que le Festival de Cannes est devenu l’évènement incontournable de la planète cinéma. Il a permis de mettre en avant un grand nombre de talents venus d’innombrables pays.

Les origines du Festival International du film de Cannes
Affiche de la première édition officielle qui s’est tenue en 1946

À ses débuts, il n’y avait pas de Palais des Festivals, ni même de salles de projection. Le festival s’est tenu dans un casino municipal. Cependant, compte tenu de son succès, on fit ériger le premier Palais des festivals, dès 1949. On construit alors le grand Palais des festivals tel qu’on le connaît aujourd’hui, avec ses salles de projection et milliers de places assises, en 1983.

Les origines du Festival International du film de Cannes
Le Palais des festivals lors de la 70ème édition du Festival International du Film en 2017

Et vous, saviez-vous que le Festival de Cannes avait été créé en réaction à la propagande nazie ? Les origines de ce festival expliquent son importance et sa pertinence, encore aujourd’hui. On a hâte de retrouver le plus grand évènement du monde du cinéma l’année prochaine, avec toujours plus d’œuvres incroyables !

 

Sources :

Précédent

« Toxique » : un hommage passionnant à Françoise Sagan [Festival d’Avignon 2021]

« Destin : La saga Winx » sur Netflix : la saison 2 est en route !

Suivant

2 réflexions au sujet de “Les origines du Festival de Cannes : pour un cinéma libre”

Laisser un commentaire