« Toxique » : un hommage passionnant à Françoise Sagan [Festival d’Avignon 2021]

| |

Vous auriez tort de passer à côté de ce monologue puissant pendant ce festival Off d’Avignon 2021. Toxique, créé par la compagnie du Plateau des Sources Rouges, retrace l’un des moment clé de la vie de l’écrivaine Françoise Sagan : sa cure de désintoxication. En prime de ce spectacle, une interprétation incroyable par Christine Culerier qui fait revivre la femme de lettres devant nous ! Stupéfiant ! 

Synopsis : Françoise Sagan a 22 ans lorsqu’elle doit séjourner dans une clinique de désintoxication. Après le grave accident qui a failli lui coûter la vie, elle devient dépendante au Palfium 875, un dérivé de la morphine. Dans sa chambre, seule face à elle-même, à sa souffrance, à l’insomnie, elle puise sa force de vivre dans l’écriture de son journal, de ses lectures, de souvenirs heureux. “J’ai malgré moi quoi qu’il arrive la pensée ou l’écriture littéraire.” La musique, les sons, tour à tour légers, stridents ponctuent ce quotidien.

Le spectacle est joué tous les jours à 12h30, au théâtre des Lila’s, pendant toute la durée du festival Off d’Avignon.

Toxique au festival off d’Avignon - Cultea
Affiche de Toxique. Mise en scène par Cécile Camp.

Sagan interprétée avec brio !

La célèbre femme de lettres se révèle devant nous grâce à l’incarnation de Christine Culerier. Mise en scène par Cécile Camp, la longue bataille vers la guérison se construit par l’intermédiaire d’un journal, plus précisément d’une nouvelle idée de texte pour Sagan. Sur scène, un énorme lit de fer dans lequel l’actrice se pose souvent, symbolique de la maison de santé dans laquelle l’écrivaine a atterri pendant plusieurs mois. On y trouve aussi une chaise, sur laquelle elle aborde une réflexion sur son mal-être qui apporte des moments de lucidité, indispensables pour un renouveau.

Photo par Emeric Gallego - Cultea
Photo par Emeric Gallego

En une heure, le public (re)découvre Françoise Sagan. Elle tente de se reconstruire, cherche à remettre de l’ordre dans sa vie suite à la célébrité toxique acquise après son premier roman, Bonjour tristesse, alors qu’elle n’a que 18 ans.

Christine Culerier campe le personnage à la perfection, nous laissant vraiment l’impression de nous retrouver devant une Sagan plus vraie que nature, traçant un portrait sensible et délicat. En mouvement perpétuel tout le long de la scène, la comédienne réussit à donner énormément de vie, se découvre une envie combattive de vivre et de guérir. Sacré comble pour un moment de vie dans lequel la drogue et la dépression sont le quotidien de Sagan.  Il n’est pas question de laisser le personnage sombrer et de proposer quelque chose de pathos au public. Bien au contraire, il sera secoué, transcendé. On en ressort avec une envie d’aimer à nouveau la vie ! Juste pour ça, on est très reconnaissant.

À travers toute la durée du spectacle, Toxique est passionnant et révèle une étape, un moment de la vie de Sagan jusque-là méconnu. Et ne pas connaître l’écrivaine n’est pas du tout un frein à la découverte de cette représentation, bien au contraire !

The following two tabs change content below.

Emeric Gallego

Photographe, artiste engagé et cinéaste indépendant, j'écris aussi bien pour le cinéma que pour le jeu vidéo. Rejoindre Cultea me permet de profiter de ma passion en attendant de préparer mon prochain projet ! Actuellement au Festival d'Avignon.
Précédent

John Wayne, quand Staline tenta d’assassiner l’acteur américain

Les origines du Festival de Cannes : pour un cinéma libre

Suivant

2 réflexions au sujet de “« Toxique » : un hommage passionnant à Françoise Sagan [Festival d’Avignon 2021]”

Laisser un commentaire