« Jusqu’à l’os » : parlons de ton squelette ! [Festival d’Avignon 2021]

| |

Nouveau seul en scène au Festival d’Avignon. Cette fois, il est question de Jusqu’à l’os, créé par la compagnie KiloHertz. Veuillez prendre place, admirer le petit squelette sur scène et contempler une performance hallucinante. 

Synopsis : Plein le dos d’entendre : « Tiens-toi droit ! » ? Non seulement c’est casse-pieds, mais en plus, c’est pas possible avec une colonne vertébrale pleine de courbes ! Clavicule, côtes flottantes, sacrum ou métatarses… C’est quoi ces noms bizarres ? Flexions, rotations… Les os, les articulations, comment ça bouge ? Dans Jusqu’à l’os, la danseuse Caroline Allaire explore le corps humain, à la découverte de son architecture et toutes ses possibilités.

Sous le regard d’un petit squelette qui semble vouloir la rejoindre dans cette drôle de danse, Jusqu’à l’os embarque les enfants dès 4 ans dans un étonnant voyage anatomique haut en couleurs et en musique, où la poésie du corps qui bouge et la précision de la science côtoient l’imaginaire des mots et des gestes.

Caroline Allaire, "Jusqu'à l'os" - Cultea

La représentation s’est déroulée le 21 juillet à 9h30 au Théâtre La Caserne. Jusqu’à l’Os est à découvrir jusqu’au 26 juillet 2021 au Festival d’Avignon Off !

Du bassin au crâne !

En voici un spectacle à la fois curieux et divertissant. Il instruit en apprenant les différentes parties du squelette : de la main au bassin, en passant par le crâne. Mais surtout, il révèle une incroyable chorégraphie qui se déploie au fur et à mesure que les différentes voix-off présentent l’ensemble des os. Au début, Caroline Allaire, la danseuse, ne fait que des petits mouvements. Mais au fur et à mesure, elle déploie tout son talent.

Caroline Allaire. Photo par Emeric Gallego - Cultea
Caroline Allaire. Photo par Emeric Gallego

Notons aussi cette sensation de liberté du corps qui se déploie au fil des 40 minutes du spectacle. Caroline Allaire se révèle de plus en plus au public, finalisant sa chorégraphie sur ce qui semble être une harmonie parfaite avec le corps. Le message est positif. Et nous en sommes stupéfaits ! Bravo !

L’interprète s’amuse sur scène, et nous aussi ! En plus d’être sacrément instructif sans en faire trop, Jusqu’à l’os fait sensation et nous donne envie de nous mettre à la danse. Pourquoi s’en priver ?

The following two tabs change content below.

Emeric Gallego

Photographe, artiste engagé et cinéaste indépendant, j'écris aussi bien pour le cinéma que pour le jeu vidéo. Rejoindre Cultea me permet de profiter de ma passion en attendant de préparer mon prochain projet ! Actuellement au Festival d'Avignon.
Précédent

« Sex Education » sur Netflix : premier teaser pour la saison 3

« Balayer, Fermer, Partir » : la maison, le corps et l’âme… [Festival d’Avignon 2021]

Suivant

1 réflexion au sujet de « « Jusqu’à l’os » : parlons de ton squelette ! [Festival d’Avignon 2021] »

Laisser un commentaire