10 designs d’aliens (malheureusement) jamais vus sur grand écran

10 designs d'aliens (malheureusement) jamais vus sur grand écran

Quand vient la question de représenter la vie extraterrestre, le septième art n’a jamais été à court d’idées. En témoigne les nombreux films mettant en scène des aliens. 

Qu’ils soient visqueux, poilus, gigantesques ou minuscules, nombreux sont les aliens qui sont entrés au panthéon de la pop culture après leur passage devant la caméra. Cependant, qui dit créatures dit créateurs, et ces derniers se creusent bien souvent les méninges pour concevoir leurs bébés.

Ceux-ci subissent alors plusieurs changements dans leur designs avant d’aboutir à un produit fini validé. Au final, ce processus créatif a engendré une flopée de concepts rejetés et oubliés du grand public. Toutefois, afin de leur rendre hommage, nous vous présentons 10 designs rejetés d’aliens au cinéma.

10) Le Xénomorphe Alien (1979)

Sorti en 1979, Alien sera devenu dès sa sortie un véritable monument de science-fiction. L’un de ses éléments les plus marquants est évidemment son antagoniste, savoir le Xénomorphe. Celui-ci, vaguement décrit dans le script original du long-métrage, aura fait se creuser le méninges aux designers. Ils proposèrent plusieurs concepts tous rejetés, à l’image de celui montré ci-dessus. C’est finalement l’artiste H.G.Giger qui donnera son look définitif à la terrifiante créature de l’espace.

9) Serleena Men In Black II (2002)

Antagoniste principale de Men In Black II, Serleena est un alien mi-organique, mi-végétale. En dépit d’un temps de présence considérable à l’écran, ce n’est que dans le dernier quart du film qu’elle révèle sa véritable forme. Celle-ci, conçue pour être aussi montrueuse que le caractère de sa propriétaire, ressemble au final à une grosse plante carnivore. Pourtant au départ, la production avait envisagé de changer Serleena en un véritable colosse mêlant plante et humain. Finalement abandonnée, cette idée aura tout de même fait l’objet de quelques esquisses, comme celle ci-dessus.

8) Les Navi Avatar (2009)

Avatar aura marqué le cinéma moderne grâce à son histoire forte, ses visuels saisissants et son exploration d’une communauté d’extraterrestres. Mais à l’origine, ceux-ci étaient représentés de manière bien différente. En effet, sur plusieurs croquis de début de production, les Navi possédaient diverses tentacules luminescentes. Le réalisateur James Cameron a finalement opté pout le look plus acrobatique que l’on connait tous aujourd’hui.

7) Les Fantômes Final Fantasy, Les Créatures de L’esprit (2001)

Véritable révolution technique en son temps, l’adaptation cinématographique des jeux Final Fantasy se soldera malheureusement par un échec commercial. Malgré tout, l’animation du film reste encore aujourd’hui saisissante, en particulier chez ses antagonistes, les fantômes. Ceux-ci représentent les esprits d’extraterrestres morts, errant sans but sur une terre dévastée. Il est intéressant de noter que ces créatures auraient dû au départ posséder une apparence plus humanoïde, comme visible ci-dessus.

6) Les Visiteurs Premier Contact (2016)

Film acclamé par la critique et le public, Premier contact peut se targuer d’avoir marqué la fin des années 2010. Ce film dépeignant l’arrivée d’aliens sur Terre présente ces derniers de façon très vague, sans jamais tomber dans la surenchère. Pourtant d’après certaines esquisses préparatoires, les créatures extraterrestres auraient dû arborer un look plus humanoïde et mieux mis en avant. Comme le montre l’image ci-dessus, le mystère autour de ces visiteurs aurait été moins ample si ce type de design avait été retenu.

5) Dark Maul Star Wars, La Menace Fantôme (1999)

Introduit au monde dans le premier épisode de la prélogie Star Wars, Dark Maul aura marqué toute une génération grâce à son apparence démoniaque. Pourtant, les cornes et le teint rougeâtre de ce chevalier sith n’étaient pas présentes sur certains croquis préparatoires du personnages. En effet selon plusieurs dessins, le méchant devait plutôt arborer une étrange chevelure rousse couplée à un teint cadavérique.

4) Steppenwolf Justice League (2017)

Malgré un accueil plus que tiède, on peut dire que Justice League aura sû s’imposer dans les mémoires collectives. Sa production chaotique aura engendré moult changements au film, tels que l’apparence du méchant principal. En effet, Steppenwolf, antagoniste extraterrestre, a connu un remodelage complet en post-production. Au départ massif, imposant, et clairement monstrueux, il a été par la suite décidé d’en faire un être ressemblant plus à un guerrier qu’à un monstre. Malgré tout, son apparence originale va être réimplantée dans la future « Snyder Cut » du film en 2021.

3) Chewbacca Star Wars (1977)

Contrebandier connu dans toute la galaxie, Chewbacca est sans conteste un des emblèmes de Star Wars. Cela dit les premières esquisses de ce gros nounours lui conféraient un aspect plus menaçant. On peut donc remercier George Lucas d’avoir modifié sa vision du personnage ci-dessus pour épargner des cauchemars à des générations de bambins.

2) Les êtres inter-dimensionnels Abyss (1989)

Doté d’une ambiance claustrophobique ainsi que d’une tension sans pareil, Abyss de James Cameron a captivé l’attention de bien des spectateurs. Situé dans les profondeurs de la fosse des Mariannes, le film confronte un équipage à des êtres d’une autre dimension. Ceux-ci, évoluant dans un milieu aquatique, disposent d’un design bioluminescent et de mouvements gracieux bien détaillés sur pellicule. Toutefois, les créatures sont passés par moult designs avant d’aboutir à un produit fini. L’un d’entre eux, illustré ci-dessus, représentait les êtres comme des insectes dotés d’ailes et d’antennes.

1) E.T. L’extraterrestre (1982)

Si E.T. est devenu une icône de la vie extraterrestre selon Hollywood, c’est en partie grâce à son design particulier. Cependant celui-ci aurait dû être plus fidèle aux représentations extraterrestres classiques comme montré ci-dessus. Il faut noter que E.T. à failli être, à l’origine, un film d’horreur intitulé Night Skies. L’histoire de cette production est fascinante et a été couverte dans cet article que nous vous encourageons à découvrir.

Et vous alors ? Lequel de ces différents designs d’aliens préférez-vous ? Dites nous ça en commentaire ici ou sur notre page Cultea et pensez à toujours scruter le ciel. Qui sait ? Peut-être y croiserez-vous l’un des sujets présentés aujourd’hui ?

1 Rétrolien / Ping

  1. La maladie des "Bébés Harlequin", aussi rare que dangereuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*