Le gramophone : une alarme à distance révolutionnaire en Angleterre

| | , ,

Nous connaissons tous le gramophone, cet ancien appareil qui permettait de jouer un morceau enregistré sur un 78 tours. Mais saviez-vous que le gramophone avait également été utilisé pour empêcher les crimes en Angleterre ? Cet objet fut ainsi l’ancêtre des alarmes modernes (en plus de nous ambiancer). Eh oui, les vinyles pour déjouer les criminels, c’était possible ! 

Le gramophone : une nouvelle alarme à distance

Bien que les gramophones aient été des appareils conçus pour écouter de la musique, il a existé des gramophones sur lesquels personne n’a jamais joué le moindre morceau. En effet, en Angleterre, et plus précisément dans les banques anglaises, un gramophone pouvait être caché sous le comptoir. Il servait ainsi d’alarme contre les vols à main armée et fit fureur dans les années 1940 et 1950.

gramophone

La possibilité de déclencher une alarme électrique fut réalisable à partir de 1853, date de la création du premier appareil le permettant à Boston aux Etats-Unis. Ces gadgets gagnèrent dès lors en popularité, dans les magasins mais également dans les maisons privées de riches propriétaires.

Alarme

Au fil des décennies, on inventa de nombreux systèmes d’alarme, mais aucun aussi étrange que le gramophone. Il fut conçu en 1939 par Burgot Alarms Ltd, exactement comme un gramophone normal avec un disque tournant. Toutefois, il ne diffusait pas de douces mélodies pour nous faire danser mais un message d’alerte à la police indiquant qu’un lieu était attaqué. L’objet permit ainsi d’arrêter des dizaines de braqueurs dans plusieurs villes anglaises.

Fonctionnement du système d’alarme

Son mécanise était novateur et révolutionna les alarmes anti-vol. Par exemple, quand on attaquait une banque, un employé actionnait discrètement un mécanisme qui déclenchait l’alarme. Le gramophone diffusait alors un message d’alerte préenregistré en boucle : « Ceci est une alarme automatique installée à l’adresse… »

alarme gramophone

Simultanément, la machine appelait également le poste de police le plus proche grâce au téléphone intégré. Ainsi, lorsque la police prenait l’appel, elle entendait le message. Toutefois, les personnes à l’intérieur du bâtiment ne pouvaient pas entendre le message. Cette invention fut donc la première alarme silencieuse.

En effet, jusqu’alors, lorsque les victimes de cambriolage déclenchaient une alarme, les voleurs le savaient et réagissaient en conséquence. Ils pouvaient violenter les individus ou repartir très vite. Les autorités arrivaient donc bien souvent trop tard. Avec le gramophone, les braqueurs n’étaient pas au courant que l’on avait déclenché une alarme. Une vraie nouveauté très utile, qui permit d’éviter de nombreux crimes.

Ainsi, l’alarme téléphonique en gramophone influença grandement la société et les futurs systèmes de sécurité. C’est depuis son utilisation que les alarmes modernes furent silencieuses et enclenchées discrètement par un employé. Si les objets insolites du quotidien vous intéressent, découvrez les fenêtres à vin

 

Sources :

Précédent

Purple Ashes est de retour avec un hymne pop : « Nothing Is Better »

Quand Donna Ferrato photographiait les violences conjugales

Suivant

Laisser un commentaire