Muguet et 1er mai : symboliques et histoire d’une vieille tradition

| | ,

C’est bien connu, la tradition veut que l’on s’échange du muguet le 1er mai, jour de la Fête du Travail. Mais d’où vient cette coutume ? Quelles symboliques se cachent derrière un tel geste ? Chez Cultea, on vous apporte les réponses à ces questions !

Le muguet, qu’est-ce que c’est ?

L’origine du mot « muguet », qu’on appelle aussi lis (ou lys) des vallées, nous vient du latin. On le connait en effet sous le nom de Convallaria majalis, venant du latin convallis (vallée), leiron (lis) et maialis (de mai). Le nom français dérive également de muge ou musc (du latin muscus), probablement en raison de son parfum.

Le muguet est une plante envahissante qui se propage rapidement. Il préfère les sols humides et très organiques et sert aussi à éloigner les lapins et autres rongeurs. Il fleurit entre fin avril et mi-juin, pendant 3 à 4 semaines. À l’origine, on le trouvait principalement dans les sous-bois. Le muguet qu’on rencontre de nos jours provient à 80% de la région nantaise et à 20% de Bordeaux et de Saône-et-Loire.

Il existe plusieurs sortes de muguets, comme par exemple le muguet à fleurs roses ou celui à feuillage panaché. Il faut néanmoins être très vigilant, puisque l’ensemble de cette plante est hautement toxique.

Symbolique de la plante et du 1er mai

De façon assez générale, le muguet est le symbole du renouveau, du printemps et de l’amour. Plante emblématique du 1er mai, il représente la joie, la pureté et le bonheur. Il est aussi associé à la Fête du Travail.

D’un autre côté, le 1er mai possède aussi sa propre symbolique. En outre, c’est à cette date que les navigateurs reprenaient la mer dans l’Antiquité. Ensuite, une des coutumes des paysans français à partir du IVe siècle était de célébrer l’arrivée du printemps dans la nuit du 30 avril au 1er mai. Du côté des Celtes, le 1er mai était le début du premier semestre de l’année celtique, et on avait pour habitude d’accrocher du muguet au-dessus de la porte de sa fiancée. Enfin, le mois de mai était le mois des fiançailles pendant le Moyen-Âge.

Fête du muguet à Nantes en 1922 - Cultea
Ancienne carte de la Fête du Muguet à Nantes en 1922

Avant que le muguet ne devienne le symbole de la Fête du Travail en 1936, les grands couturiers offraient des brins de muguet aux clientes et aux petites mains. À partir de 1936, le muguet remplace l’églantier et le coquelicot, qui étaient traditionnellement portés lors des manifestations.

Histoire du muguet

S’échanger du muguet est une coutume qui daterait du XVIe siècle. On raconte qu’en 1560, le chevalier Louis de Girard de Maisonforte offrit un brin de muguet au jeune roi Charles IX, fils de Catherine de Médicis. Alors seulement âgé de 10 ans, le roi offrit à son tour un brin de muguet aux dames de la cour. Il aurait alors prononcé cette maxime :

« Qu’il en soit fait ainsi chaque année ».

À partir de 1561, Charles IX instaura donc la tradition d’offrir du muguet le 1er mai en guise de porte-bonheur. La coutume restera en place jusqu’à sa mort en 1574.

Malheureusement, la coutume est rapidement oubliée, du moins jusqu’en 1900. Cette année-là, un couturier parisien organisa une fête avec ses petites mains, et offrit un brin de muguet à chacune d’entres elles. Une des ouvrières décida de faire de même avec son entourage. Résultat : le phénomène se propagea dans l’ensemble de la région parisienne, et la quasi-totalité des pousses du secteur fut arrachée.

De nos jours, le brin du muguet s’offre le 1er mai, jour de la Fête du Travail. Il est considéré comme un porte-bonheur et un signe de partage et de reconnaissance. C’est d’ailleurs le seul produit en vente libre en France.

Le 1er mai et la Fête du Travail

C’est au XIXe siècle que la dimension politique du 1er mai apparaît. Le 1er mai devient en outre le jour de la Fête du Travail en 1889. Cette date fut choisie en mémoire des morts de la manifestation du 1er mai 1886 à Chicago, qui avait rassemblé 200 000 ouvriers. Lors de cette dernière, les ouvriers avaient demandé l’instauration de la journée de 8 heures. Ils revendiquaient d’ailleurs ce droit depuis le 1er mai 1884.

Manifestation du 1er mai 1886 à Chicago
Manifestation du 1er mai 1886 à Chicago

En France, les ouvriers défilent pour demander la journée de 8 heures en 1890. Le 1er mai devient alors un jour de manifestation ouvrière. En octobre 1906, le ministère du Travail est alors créé sous le gouvernement de Georges Clémenceau, dans le but de devenir le réceptacle des revendications des ouvriers. Il faudra attendre presque 30 ans pour qu’on légalise la réduction du temps de travail à 8 heures par jour, peu avant le 1er mai 1919.

Le gouvernement reconnaît finalement le caractère chômé du 1er mai le 26 avril 1946. Deux ans plus tard, le 1er mai devient férié et chômé.

Symbole du printemps et du bonheur, le muguet fête l’arrivée du mois de mai. La tradition et la symbolique de cette plante ainsi que du 1er mai remontent à très longtemps. Pourtant, le lien fait avec la Fête du Travail est un peu plus récent. Aujourd’hui, le 1er mai est férié dans plus de 107 pays du monde. 

Sources :

Précédent

Découvrez « Colette », Oscar du meilleur court-métrage documentaire

5 programmes à voir absolument sur Netflix en mai !

Suivant

1 réflexion au sujet de « Muguet et 1er mai : symboliques et histoire d’une vieille tradition »

Laisser un commentaire