Disney pourrait perdre l’exclusivité de Mickey Mouse l’année prochaine

Disney pourrait perdre l'exclusivité de Mickey Mouse l’année prochaine

La célèbre souris, véritable égérie Disney, pourrait tomber dans le domaine public dès 2023. Véritable poule aux œufs d’or de la firme aux grandes oreilles, Disney compte bien garder la main sur Mickey Mouse. Zoom sur le droit d’auteur et sur ce qui se joue en ce moment.

Le droit d’auteur et le domaine public

Le droit d’auteur est un droit de propriété intellectuelle. Ce droit permet à l’auteur d’une œuvre de décider de la manière dont son œuvre est utilisée et diffusée. Mais Mickey Mouse pourrait à la fin 2023 tomber dans le domaine public.

Les œuvres placées sous droit d’auteur ne le sont pas éternellement. Actuellement, en Amérique, la durée est de 95 ans. Au bout de cette date le bien intellectuel, en l’occurrence Mickey Mouse, n’est plus protégé. Il n’est donc plus nécessaire de demander à Disney pour utiliser le personnage. On dit qu’il « tombe dans le domaine public ».

Le droit d’auteur, arrivé à échéance, n’a plus d’effet. Ainsi, quelqu’un peut tout à fait choisir de créer un jeu vidéo, ouvrir un restaurant, créer des t-shirts avec l’œuvre qui n’est plus protégée.

Steamboat Willie de 1928

Mickey Mouse a été créé le 1er octobre 1928. Aux États-Unis, la loi sur la durée du droit d’auteur était de 56 ans en 1928. Dans les années 70, l’entreprise américaine et d’autres studios ont poussé pour que la loi change. La protection passe donc à 75 ans. Puis 20 ans après, la loi est encore changée et maintenant, la protection s’étale sur 95 ans.

Steamboat Willie Disney Film
Le film d’animation de 10 minutes, Steamboat Willie.

Si l’on compte bien, la première apparition de Mickey Mouse datera de 95 ans en 2023. Le personnage est apparu pour la première fois dans le dessin animé Steamboat Willie le 1er octobre 1928. Le dessin animé de 10 minutes est d’ailleurs disponible sur Disney +. Véritable pionnier de l’animation, le dessin animé a lancé l’une des images les plus reconnaissable du cinéma et de la télévision.

« Au fil des ans, Mickey Mouse a subi plusieurs transformations de son apparence physique et de sa personnalité. Dans ses premières années, l’espiègle et malicieux Mickey ressemblait davantage à un rat, avec un long nez pointu, des yeux noirs, un corps petit avec des jambes grêles et une longue queue. » – Musée national de l’histoire américaine pour The Guardian

La souris rapporterait 5.8 milliards d’euros chaque année ! Une manne financière non-négligeable pour le studio. À titre de comparaison, en 2012, l’entreprise a racheté les droits de Star Wars pour 4.05 milliards. En un an de Mickey Mouse, Disney peut s’offrir aisément l’une des plus grandes sagas de l’histoire du cinéma.

Mickey Mouse et les autres

Le personnage ayant subi de nombreuses variations, Disney devrait conserver les droit sur les variations ultérieures. Et cela, jusqu’à que ces variations atteignent les 95 ans. Cependant, d’autres personnages sont, quant à eux, déjà tombés dans le domaine public. C’est le cas de Winnie l’ourson. Ce dernier est tombé dans le domaine public en janvier de cette année.

Certains s’en sont donnés à cœur joie pour sauter sur l’occasion. C’est le cas de MintMobile qui a fait, le 2 janvier, une pub avec Ryan Reynolds et le personnage de Winnie. Pire que ça, un film d’horreur nommé Winnie The Pooh : Blood and Honey devrait voir le jour bientôt.

« Disney pourrait donc avoir une marque déposée à perpétuité, tant qu’il continue de les utiliser. Ce sont des marques déposées, qu’il s’agisse de mots, de phrases, de personnages ou autres. » – Daniel Mayeda, avocat spécialisé dans les médias et le divertissement pour The Guardian

Du coup, que les fans de Disneyland se rassurent : Mickey ne quittera pas le parc l’année prochaine ! Disney n’en perdra pas les droits d’utilisation… Uniquement l’exclusivité sur la première version de Mickey : Steamboat Willie. Mais les versions actuelles (avec le short rouge ou bien les gants blancs) ne seront pas utilisables.

Au final, Mickey Mouse, tel qu’on le connait actuellement, restera une propriété Disney. Aucune appropriation du personnage actuel ne pourra voir le jour. Toutefois, la version de 1928, pourrait, quant à elle, être détournée et utilisée par tout le monde dès la fin 2023.

Pub MintMobile avec Ryan Reynolds

 

Sources : 

2 Replies to “Disney pourrait perdre l’exclusivité de Mickey Mouse l’année prochaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.