3 baisers emblématiques dans l’histoire de l’humanité (deuxième volet)

3 baisers emblématiques dans l’histoire de l’humanité (deuxième volet) - Cultea

Qu’ils soient entre un homme et une femme, deux femmes, deux hommes, un homme et le sol, que les personnes se connaissent ou pas, certains baisers ont marqué l’Histoire. Après être revenu auparavant sur 3 baisers qui ont marqué l’Histoire, retour sur 3 autres baisers.

Clémentine Célarié embrasse un séropositif

En 1994, lors du Sidaction, l’actrice Clémentine Célarié (Nocturne indien, 37°2 le matin), sur un coup de tête, dit avoir envie d’embrasser Patrice Janiaud. Ce baiser entre cette actrice connue et cet inconnu séropositif marque l’histoire de la télé française. Ce geste fort avait bien un but lorsque l’actrice le fit.

En 1994, on dit du SIDA que c’est « la maladie des pédés et des camés ». Cependant, elle touchait aussi madame et monsieur tout-le-monde. C’est le cas de Patrice Janiaud. Ce dernier a été contaminé en 1993 lors d’une intervention chirurgicale. Lors de ce premier Sidaction, il vient fustiger l’impuissance de l’État.

Dans ces années-là, le mystère continue de planer autour de ce virus. Beaucoup pensent qu’ils peuvent être contaminés par un simple baiser. Clémentine Célarié décida alors d’embrasser l’homme (avec son consentement) pour prouver le contraire. Un moment fort qui fera, par la suite, le tour du monde.

Le baiser imprévu de Lady Diana et du prince Charles

Le 29 juillet 1981, devant des centaines d’invités et plus de 750 millions de spectateurs, Lady Diana et le prince Charles se sont dit « oui ». Une date marquée par leur mariage, mais aussi, et surtout, par un baiser échangé.

Après la cérémonie religieuse, les époux sortent sur le parvis de la cathédrale Saint-Paul. Ils montent dans un carrosse et filent à Buckingham Palace. Là-bas, ils doivent célébrer leur amour sur le balcon devant une foule en délire. Alors qu’ils sont tous les deux sur ce balcon, ils s’embrassent. Normal, dirait-on, mais c’est une grosse entorse au protocole royal.

Le protocole interdit les marques d’affection en public entre membres de la famille royale. Un geste qui vient d’une envie de Lady Diana, mais aussi d’un oubli de Charles. Ce dernier aurait dû embrasser son épouse lors de la cérémonie religieuse, mais ne l’a pas fait. Sur le balcon, il aurait donc daigné embrasser sa femme pour réparer un oubli. Finalement, pas très romantique ce geste.

Usain Bolt embrasse la piste olympique de Londres

Les Jeux Olympiques 2012, à Londres, ont bien été marqués par un homme. Faisant le triplé 100 m, 200 m et 4×100 mètres, jamais un athlète n’avait gagné autant de médailles d’or dans la discipline du sprint en une édition.

Le 11 août, pour la finale du 4×100 mètres, la France arrive 3ème (après élimination des États-Unis pour dopage et du Canada pour des pas sanctionnés). Un bel exploit, mais qui est totalement éclipsé par celui des Jamaïcains. Ce jour-là, le record, déjà détenu par eux, est de 37 secondes et 4 centièmes. Il est battu. Le temps passe en dessous des 37 secondes. Il est désormais de 36 secondes et 84 centièmes.

Le quatuor Carter/Frater/Blake/Bolt frappe un grand coup. Avant cela, Usain Bolt avait déjà battu le record olympique du 100 mètres et s’était placé premier au 200 mètres. Le 11 août, Bolt finit la course. Il franchit l’arrivée, célèbre, et embrasse la piste. Un baiser qui a fait l’une de ses marques de fabrique.

Usain Bolt embrasse la piste d'athlétisme - Cultea
Usain Bolt embrasse la piste d’athlétisme.

Il existe énormément de baisers qui ont marqué l’humanité. Que le baiser soit politique, festif ou amoureux, il n’est parfois pas anodin. Le geste, aussi simple qu’il soit, semble avoir un pouvoir. Celui de marquer l’Histoire.

 

A lire également : 3 baisers emblématiques dans l’histoire de l’humanité

 

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.