Amsterdam : Pourquoi y a-t-il des maisons penchées et des canaux ?

Amsterdam : Pourquoi y a-t-il des maisons penchées et des canaux ?

On connait tous Amsterdam, capitale des Pays-Bas et dans le top 10 des villes les plus visitées d’Europe. Mais pour ceux qui y sont déjà allés, avez-vous remarqué que certaines maisons sont penchées ? En effet, on aménagea la ville d’Amsterdam sur une zone marécageuse. Aujourd’hui chez Cultea, on vous explique comment la construction de la capitale est liée à la présence des canaux et des maisons tordus.

La fondation d’Amsterdam grâce à un barrage

La première mention du nom « Amsterdam » remonte au Moyen Âge. Au XIIIème siècle, c’était alors un petit village de pêcheurs. Le 27 octobre 1275, Florent V,  comte de Hollande, signa un document baptisé « Exemption de taxes d’Amsterdam ». En effet, il souhaitait se faire pardonner car ses soldats avaient fait des dégâts dans ce village de pêcheurs. Florent V leur octroya donc un document qui les dispensa de péage. Les habitants purent désormais voyager et faire circuler leurs marchandises sans payer de taxe, un énorme privilège.

Amsterdam peinture

Le nom « Amsterdam » vient en fait du petit fleuve côtier l’Amstel et de « Dam » qui signifie « digue ». En effet, le village se situait dans une zone inhospitalière, un véritable marécage, l’Amstel n’étant non loin de là. Le sol étant fait de tourbe, la terre se trouvait absolument gorgée d’eau. « Am » en néerlandais veut dire « l’eau » et « stel » signifie « la terre ». La région était donc une zone humide. Pour répondre à ces inondations, les villageois construisirent un barrage qui servit aussi de pont. Ils durent déplacer des tonnes de terre pour construire cette digue, un énorme chantier. Une fois le barrage construit, l’eau dut tout de même être évacuée, ils aménagèrent donc les fameux canaux de la ville.

Développement de la ville et de ses habitations

Le barrage permit donc d’éviter les inondation et de réguler le fleuve, mais cela obligea également les marchands à marquer l’arrêt dans la ville pour décharger leurs marchandises. À partir de la deuxième moitié du XIVème siècle la ville devint un important carrefour commercial du nord de l’Europe.

Amsterdam
Carte d’Amsterdam datant de 1538.

Au fur et à mesure, la ville se développa et de nouvelles maisons furent construites sur les étroites parcelles de terrain qui s’étendent entre les canaux, construits à la même époque. Mais malgré la construction de ce barrage, la ville eut toujours des problèmes. En effet, lors de la construction des habitations dans la région, ces dernières s’enfonçaient toujours dans la terre humide.

C’est pourquoi les habitants développèrent tout un système pour pouvoir construire les maisons. Ils utilisèrent notamment des troncs d’arbre comme pilotis. Toutefois, il fallait enfoncer ses poteaux de bois très profondément, à 18 mètres car il devait traverser la tourbe et l’argile pour atteindre le sable. La ville s’étendit donc parcelle après parcelle grâce aux pilotis.

Les fameux pilotis se dégradent

Aujourd’hui plus de 11 millions de poutres de bois soutiennent les immeubles d’Amsterdam. De nos jours, on remplit les pilotis de ciment pour les rendre plus robustes. Toutefois, dans le passé, ils utilisaient de simples poteaux en bois, pas toujours installés efficacement. Ils pouvaient ne pas toucher le sable, se fendre ou s’abimer avec le temps.

Amsterdam maisons tordues

Cela explique que depuis des siècles, on trouve dans la capitale un paysage urbain avec des bâtiments tordus. La qualité des poteaux, pas assez longs ou pas suffisamment épis, explique donc ces maisons tordus. Les bâtiments d’Amsterdam s’enfoncent inégalement dans le sol, donnant des maisons inclinées.

Maisons penchées

On aménagea donc les maisons serrées les unes contre les autres, pour qu’elles se soutiennent entre elles. Lorsque l’une des maisons de la rangée commencent à être rénovée ou à bouger et que les poteaux ne sont pas dans une bonne condition, on se retrouve donc avec des maisons tordues au sein des rangées. Les bâtiments qui n’ont pas de voisins sont donc plus propices à bouger.

Finalement, Amsterdam est devenue la ville que l’on connait aujourd’hui car on la construisit sur un marécage. Les maisons sont trop lourdes et les poteaux de bois commencent à vieillir. Le gouvernement a même lancé un chantier titanesque coutant des milliards d’euro afin d’éviter que la ville ne s’effondre sous son propre poids à cause des canaux et poteaux dégradés. Après les maisons tordues, découvrez aussi l’hôtel en forme d’émoji.

 

Sources : 

One Reply to “Amsterdam : Pourquoi y a-t-il des maisons penchées et des canaux ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.