À la découverte des trois principaux dieux de la mythologie nordique

À la découverte des trois principaux dieux de la mythologie nordique - Cultea

Depuis maintenant plusieurs années, la mythologie nordique a su s’imposer dans de nombreux domaines. Dans le cinéma, dans les jeux de rôle, dans les séries, mais aussi dans le domaine de la recherche. En attendant la sortie de Thor : Love and Thunder, Cultea vous propose de découvrir trois grandes figures de la mythologie nordique, les trois dieux primordiaux. Une mythologie peu connue, mais ô combien intéressante.

Odin : le père de toutes choses

Odin est le dieu principal de la mythologie nordique. On ne sait pas véritablement ce qu’il représente, car il occupe de nombreuses fonctions. Il représente en effet la victoire, la sagesse, la poésie et incarne également le dieu des morts.

Odin est connu pour avoir de nombreuses appellations. « Harbard », qui veut dire barbe grise ; « Thridi », qui veut dire le troisième, car Odin est issu d’une fratrie. Mais l’appellation qu’on lui accorde le plus est « Alfadir », qui signifie le père de tout. Il est appelé ainsi car, avec ses deux frères (Vili et Vé), il aurait créé la Terre. Odin donna également naissance aux hommes, aux elfes, ainsi qu’aux nains.

S’agissant des caractéristiques d’Odin, elles le représentent majestueusement, comme le font les autres religions polythéistes avec le dieu principal. Odin est un homme à la barbe blanche et lumineuse, imposant et calme. Très âgé, il se déplace majoritairement sur un cheval à huit pâtes, Sleipnir, souvent accompagné de deux corbeaux, Hugin et Munin. Les deux volatiles sont les corbeaux messagers du dieu.

Odin chevauchant Sleipnir, tiré d'un manuscrit islandais datant du XVIIIe - Cultea
Odin chevauchant Sleipnir, tiré d’un manuscrit islandais datant du XVIIIe (source : Wikipédia)

Une autre caractéristique que l’on peut noter à propos d’Odin est qu’il est borgne. Si Odin ne possède qu’un œil, c’est parce qu’il a sacrifié le deuxième pour avoir accès à la sagesse et à l’intelligence mystique auprès d’une fontaine de l’un des 9 royaumes qui constituent la mythologie nordique : Jötunheim, le monde des géants. Dans l’Edda, rédigé par Snorri Sturluson, qui est le principal écrivain scandinave du Moyen Âge, on apprend comment Odin a perdu son œil :

« La seconde racine va chez les géants des frimas. Sous elle se trouve la source de Mímir, dans laquelle sont enfouies sagesse et intelligence. Le propriétaire de cette source, Mímir, est un homme plein de sagesse […] Alfadir vint à la source et demanda à en boire une gorgée, mais il ne l’obtint pas avant d’avoir mis en gage l’un de ses yeux. »

Pour ce qui est de sa place dans la pop culture, Odin apparaît naturellement dans les comics de Marvel qui parlent de Thor, mais aussi dans les films comme la série de Thor, dans le Fils du Mask (2005) ou dans différentes séries comme Vikings.

Loki : le dieu de la malice 

Loki est également un dieu principal de la mythologie nordique. Il représente la malice, la discorde, ainsi que les illusions.

Si Loki est connu, c’est pour être le dieu qui ne prône pas véritablement la sagesse. Il est également connu pour avoir enfanté trois autres personnages de la mythologie : Jörmungand le serpent, Fenrir le loup, ainsi que Hel, la déesse du monde des morts. Ces trois noms auront leur importance dans un moment clé de l’histoire des dieux : le Ragnarök. 

Loki est le dieu qui tourmente le plus les humains, mais également les Ases, qui sont les dieux principaux. Si Loki est considéré comme le dieu de la malice, c’est pour toutes les tromperies qu’il met en place. Que ce soit à l’égard des humains ou même des géants, des nains ou des autres dieux.

Loki n’est pas seulement un trompeur et un menteur. Il est également un meurtrier, à l’origine de la mort de l’un des fils d’Odin, Baldr. Cet événement provoqua alors la querelle entre lui et les autres dieux.

Représentation de Loki incitant Höd à tuer Baldr dans le manuscrit islandais du XVIIIe siècle - Cultea
Représentation de Loki incitant Höd à tuer Baldr dans le manuscrit islandais du XVIIIe siècle (source : Wikipédia)

D’ailleurs, il se vante de la mort de Baldr, comme le stipule le poème « Lokasenna », qui signifie en vieux norrois « La querelle de Loki » :

« Loki dit : Veux-tu encore, Frigg, que je prononce d’autres de mes charmes maléfiques ? Je suis la cause que tu ne verras plus Baldr revenir à la salle. »

Dans la culture populaire, Loki apparaît dans les comics et films Thor de Marvel. Mais il a également droit à sa propre série, disponible sur Disney+ et qui porte son nom : Loki.

Thor : le dieu qui guide la foudre

Évidemment, comment parler de la mythologie nordique sans mentionner le dieu qui en est certainement le plus connu ?

Thor, dieu du tonnerre et des éclairs, symbolise la force. Il est le plus puissant des dieux guerriers et représente la bravoure, l’agilité et la victoire. Il se rapproche alors un peu de son père, Odin. Mais Thor est aussi le dieu de la fertilité. Étant donné qu’il contrôle les orages, il contrôle également la pluie qui peut accompagner ces derniers.

Mais Thor est avant tout un dieu protecteur. Il protège les Ases des dangers extérieurs, comme les géants par exemple. Mais il protège également les humains. Avec son arme de prédilection, le marteau Mjöllnir, Thor incarne également le protecteur des forgerons et des paysans. Tous ses rôles expliquent alors sa popularité au sein de la mythologie et de la communauté nordique.

La bataille de Thor contre les géants, réalisé en 1872 par Mårten Eskil Winge - Cultea
La bataille de Thor contre les géants, réalisé en 1872 par Mårten Eskil Winge (source : Wikipédia)

Il est intéressant de noter que, dans la hiérarchie, Odin est considéré comme le père de toutes choses et des dieux. Il est le père de Thor. Théoriquement, il est l’égal des autres principaux dieux des mythologies, comme Zeus chez les Grecs ou Jupiter chez les Romains. D’ailleurs, les Romains ont comparé leur dieu Jupiter au dieu Zeus. Ils estiment que ces derniers sont égaux, de par leur importance dans la mythologie et par ce qu’ils représentent. Par analogie, Odin devrait être leur égal. Mais pour certains chroniqueurs, ce n’est pas le cas.

En effet, Jupiter, bien qu’il soit le maître des autres dieux, est le dieu de la foudre avant tout. Un rôle qui se rapproche plus de Thor que d’Odin. De plus, tous deux sont maîtres du ciel. Une évidence pour le chroniqueur Adam de Brême :

« On dit qu’il gouverne l’air qui commande au tonnerre et à l’éclair, les vents et les averses, le beau temps et les fruits de la terre […] Thórr, avec son sceptre, semble représenter Jupiter. »

Aujourd’hui, le dieu Thor apparaît dans la série de films de Marvel qui portent son nom, mais aussi dans d’autres grands films comme ceux des Avengers.

Aujourd’hui, même si la religion nordique a quasiment disparu, ces trois dieux vénérés pendant des siècles ont réussi à s’inscrire dans notre culture moderne.

 

Sources :

One Reply to “À la découverte des trois principaux dieux de la mythologie nordique”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.