« Thor: Love and Thunder » : un démarrage tonitruant au box-office

"Thor: Love and Thunder" : un démarrage tonitruant au box-office - Cultea

Thor: Love and Thunder a connu un début tonitruant, le meilleur de la franchise au box-office nord-américain.

Le meilleur film Thor

Alors qu’il n’est même pas encore sorti en France, le film fait déjà l’unanimité aux États-Unis et dans le monde. Thor: Love and Thunder prend la première place du box-office ce week-end, avec 143 millions de dollars, selon Comscore. Cette ouverture est bien plus puissante que les trois derniers films Thor. Ragnarok, également réalisé par Taika Waititi, a connu un solide démarrage de 122,7 millions de dollars en 2017, tandis que les deux premiers – Thor 1 et Le Monde des ténèbres – ont connu des ouvertures impies en 2011 et 2013 avec 65,7 millions de dollars et 85,7 millions de dollars. À l’échelle mondiale, Love and Thunder a rapporté la somme herculéenne de 302 millions de dollars.

Crise de la quarantaine

Chris Hemsworth reprend une fois de plus son rôle de Dieu du tonnerre. Il retrouve des visages familiers (Natalie Portman, qui joue Jane Foster, et Valkyrie, incarnée par Tessa Thompson) et rencontre de nouveaux ennemis. Christian Bale, interprète de Gorr, est probablement le pire d’entre eux. Cette fois, il y a un rebondissement : la Jane de Natalie Portman endosse le rôle de Thor féminin, connu sous le nom de Thor le Puissant. Waititi a décrit le film comme la « crise de la quarantaine » du Thor de Hemsworth.

« Ce n’est pas un film sérieux, et ce n’est pas un drame, mais nous traitons d’idées auxquelles, je pense, beaucoup d’humains font face – des thèmes universels sur l’amour et la perte et notre place dans le monde », a-t-il déclaré.

Box-office Thor: Love and Thunder - Cultea

Les questions qui se posent tout au long du film sont celles de la place que les héros occupent, de ce qu’ils doivent faire avec de si grands pouvoirs, ainsi que la question de l’amour. Une introspection qui fait effectivement penser à une crise de la quarantaine.

Le réalisateur a également déclaré qu’il voulait « faire flipper » les fans de Marvel avec le thème de l’amour. C’est sur ce point qu’il prend à contre-pied les spectateurs. Waititi impose cette problématique dans un genre où les romances se construisent facilement, où c’est parfois un point central, mais rarement un questionnement profond.

Thor 4 règne en maître dans les cinémas : il devance Top Gun et Les Minions 2Au-dehors des États-Unis, le film rapporte 159 millions de dollars. La Corée du Sud est le 2e pays le plus rassembleur, suivi par le Royaume-Uni, l’Australie et le Mexique. Le film fait tout de même moins d’entrées que le Spider-Man de l’an dernier. À voir s’il rencontrera le même succès en France dès le 13 juillet !

2 Replies to “« Thor: Love and Thunder » : un démarrage tonitruant au box-office

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.