Comment les films de super-héros « augmentent » la taille de leurs acteurs !

Comment les films de super-héros "augmentent" la taille de leurs acteurs ! - Cultea

Si le fameux proverbe « ce n’est pas la taille qui compte » s’applique à moult domaines, le système de production hollywoodien semble y faire exception. Dans les films de super-héros principalement, l’usage d’artifices est monnaie courante pour modifier la perception de la taille des acteurs à l’écran. 

Quand l’objectif se joue des perspectives

On estime dans le monde que la taille moyenne est de 159.5 cm pour les femmes, et de 171 cm pour les hommes. Pourtant, on constate que le septième art tend à privilégier le choix d’interprètes dépassant ces statistiques. En effet, de nombreux pays associent souvent une grande taille à un individu fort et puissant. De ce fait, il n’est pas surprenant de constater que les films d’action et blockbusters – notamment les récits super-héroïques – castent bien souvent des acteurs d’au moins 180 centimètres.

Pourtant, certains acteurs, loin de disposer de ce trait physique, tendent à prendre de la hauteur par le biais de multiples artifices.

Le subterfuge le plus facile et souvent utilisé sur les plateaux de tournage est de jouer avec les perspectives de la caméra, afin de rendre les acteurs plus imposants. Christopher Nolan aura d’ailleurs attesté de l’efficacité de la méthode pour le chapitre final de sa trilogie Batman. En effet, les interprètes principaux, Christian Bale (182 cm) et Tom Hardy (175 cm) semblent faire une hauteur similaire à l’écran, grâce à la magie du cinéma.

La contre-plongée utilisée pour augmenter la taille des acteurs à l'écran - Cultea
Christopher Nolan aura souvent filmé Tom Hardy en contre-plongée afin « d’augmenter » sa taille à l’écran.

La démocratisation des semelles compensées

Toutefois, d’autres méthodes plus basiques reposent sur l’utilisation de supports ou semelles surélevées. Ces méthodes sont idéales pour que des interprètes de tailles diverses puissent interagir sans trop de différences notables à l’écran. D’ailleurs, nombre de stars assument l’usage de ce genre d’outils ; à l’image de Robert Downey Jr, qui en a publiquement témoigné dans le magazine anglophone Japan Times.

« Il n’y a rien à dire là-dessus – beaucoup d’acteurs font ça, aujourd’hui et dans le passé. Tom Cruise, ou encore John Wayne, qui avait même des élévateurs dans sa voiture pour paraître plus grand en conduisant. La taille est l’une des règles et pratiques de ce business de l’amélioration de l’apparence masculine »

Ce recours à des semelles compensées a sans doute encouragé certaines enseignes et marques à mettre à disposition un large éventail de chaussures destinées à « augmenter » la taille de leurs clients.

Les acteurs portant des chaussures compensées sur les tournages
Robert Downey Jr et Tom Holland, figures emblématiques du MCU utilisent à l’écran divers modèles de chaussures compensées.

Les complexes et les mentalités tendent à privilégier une haute taille, ce qui encourage la démocratisation de ce business.

Des statistiques souvent tronquées !

Néanmoins, beaucoup de comédiens ou d’agences tendent à « augmenter » les tailles des acteurs, souvent par peur d’être moins pris au sérieux. De même, plusieurs sites spécialisés à l’image d’IMDB, tendent à fausser les proportions et les tailles renseignées sur les profils.

Une autre figure emblématique du Marvel Cinematic Universe, Tom Holland (aka Spiderman), à également réagi à ce sujet.

« Je mesure 1,70 m ». Il a également mentionné : « Vous devez donner (dans des entretiens) un bref résumé de qui vous êtes et dire quelle est votre taille. Tous les acteurs mentent, alors je leur ai dit que je mesurais 1,77 m ! »

Si la technique peut se révéler frauduleuse, force est de reconnaître qu’elle a porté ses fruits dans le cas de nombreux super-héros actuels. Malgré tout, le manque de franchise et les exagérations d’une importante partie de l’industrie hollywoodienne tend à générer des gênes ou complexes pour beaucoup de spectateurs.

Pourtant, à l’image de ces méthodes « d’agrandissement », les films qui en font usage dépeignent une réalité aussi fictive que leurs standards !

À lire également : Pourquoi Robin est le super-héros le moins chanceux des adaptations cinéma !

À lire également : Cinq scènes coupées (et toujours inaccessibles) du DC Extended Universe

Sources :

https://ourworldindata.org/human-

https://www.celebheights.com/s/Robert-Downey-Jr-523.html

https://www.celebheights.com/s/Tom-Holland-5792.html

2 Replies to “Comment les films de super-héros « augmentent » la taille de leurs acteurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.