« Tenet » de Christopher Nolan est-il la claque tant espérée ? [Critique sans spoilers]

Ca y est ! Tenet arrive, ravivant un espoir pour nos salles de cinéma, encore sous le coup des mesures liées au Covid-19. Et après le monde des rêves dans Inception, le cador Christopher Nolan nous embarque dans une aventure qui défie notre conception du temps. Mais alors que vaut ce film tant attendu ? Est-il la claque espérée par les cinéphiles de tous horizons ? Eh bien… Oui et non !

Christopher Nolan, maître du rythme… Et du temps

Avec Tenet, Nolan vient bousculer notre vision du temps. Et pour ce faire, il utilise la première arme à sa disposition : le rythme !

Ainsi, le film nous embarque dans une aventure effrénée, où tous les événements s’enchaînent sans le moindre temps mort. Au même titre que les protagonistes sont embarqués dans une aventure où le temps les presse, les spectateurs sont catapultés dans un récit où le flot du temps semble couler à une vitesse hallucinante. En maîtrisant ainsi le rythme, Nolan crée une aventure fluide, qui nous tiendra en haleine de bout en bout.

Ce mode de narration vient renforcer la sensation de temps qui oppresse les personnages, mais aussi les spectateurs. Et il faut avouer que cela est rudement efficace. Il y a même fort à parier que ce rythme soit suffoquant pour certains spectateurs qui préfèrent les histoires plus posées. Mais cela fait partie des choix artistiques très marqués dont Nolan est capable, pour le plus grand bonheur des cinéphages.

On notera enfin que plus le film passe, plus le récit est intéressant. Si la première partie peut laisser perplexe quant à son objectif, la seconde vient en apporter la justification et nous offre un rythme crescendo. Si bien que quand le film s’arrête, on aurait presque envie de réclamer une heure de plus.

Des personnages charismatiques mais…

Comme à son habitude, Nolan s’est entouré de talents de l’acting. Et comme d’habitude, il gère ses acteurs à la perfection. A l’instar de sa performance dans Blackkklansman dont il était le personnage principal, John David Washington déborde de charisme. Idem pour Robert Pattinson, avec qui il forme d’ailleurs un duo très appréciable. Elizabeth Debicki et Kenneth Branagh nous offrent également d’excellentes performances, auxquelles s’ajoute leur prestance naturelle.

John David Washington et Robert Pattinson dans Tenet
John David Washington et Robert Pattinson dans Tenet

Cependant, un gros problème vient émailler le développement de ces personnages. Et ce problème c’est… Le rythme !

Eh oui, car le rythme effréné dont nous vous parlions tout à l’heure a un pendant négatif : il ne laisse pas assez de temps aux personnages pour devenir attachants. Certes les personnages sont appréciables. Certes leurs interactions sont réussies…

Mais pas à un seul moment le film ne se pose pour établir des interactions véritablement touchantes. Pas à un seul moment le rythme ne se calme pour laisser le temps à nos héros de souffler ou pour développer leur psychologie.

Si cela n’est pas très préjudiciable pour l’ensemble du récit, cela en fait des personnages infiniment moins attachants que dans d’autres films de Nolan comme Inception ou Interstellar. Et ce malgré leur charisme indéniable.

Un scénario efficace

A l’image de ses grands frères, Tenet brille par son écriture, qui est à la fois millimétrée et accessible à tous.

Tenet nous offre un récit tout aussi fluide dans son écriture qu’il ne l’est dans sa réalisation. Les situations s’enchaînent de façon naturelle et chaque élément est traité avec beaucoup de soin. Et comme on pouvait s’y attendre dans un film qui joue sur les voyages temporels, rien n’est laissé au hasard.

On notera également que comme dans beaucoup de films de Nolan, Tenet est très propice aux théories en tous genres. Nul doute que dans les prochaines semaines, de nombreuses hypothèses viendront fleurir sur le net à propos de divers éléments du film.

Une mise en scène qui passe du banal au génial

Christopher Nolan nous a offert de nombreuses scènes cultes au cours de sa carrière. Et dans un film comme Tenet qui traite du voyage dans le temps, on s’attend forcément à une mise en scène qui nous claque la gueule à chaque instant. Malheureusement, la réalisation de Tenet est assez fluctuante. Elle oscille en effet entre une banalité affligeante et le pur génie.

Tenet
Tenet

En effet, l’immense majorité de Tenet est filmée de façon assez académique, avec des plans basiques et peu inspirés. La composition de certaines images est grandiose (notamment en IMAX), mais la grande majorité des décors du film est assez inintéressante, hormis quelques exceptions.

Dès que Nolan s’attaque aux scènes avec des enjeux temporels, quelle claque ! Chacune de ces scènes est chorégraphiée avec une minutie déconcertante. Qu’ils s’agisse des combats au corps à corps ou des courses-poursuites, chaque imbroglio temporel est une réussite absolument magistrale. A cela s’ajoutent les éléments préparés avec soin en début de film, venant trouver leur justification dans les dernières minutes.

Il est donc dommage que l’ambiance générale de Tenet soit moins mémorable que dans ses prédécesseurs, car les scènes de voyages temporels valent vraiment le détour. Bien évidemment le film reste globalement très bien réalisé. Mais de la part de Christopher Nolan, on en attend généralement un peu plus.

Alors ? Tenet est-il la claque tant espérée ? A certains égards, oui. Le rythme effréné et les scènes impliquant des manipulations temporelles valent vraiment le détour et nous en mettent plein la vue. Cependant, la mise en scène trop académique durant la majorité du film et le manque de développement des personnages en font un film un peu moins réussi que ses prédécesseur. Reste que Tenet est un divertissement de haut calibre, qui ravira certainement beaucoup de spectateurs. 

Bande-annonce de Tenet

6 Replies to “« Tenet » de Christopher Nolan est-il la claque tant espérée ? [Critique sans spoilers]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.