Connaissez-vous l’origine du cocktail Bloody Mary ?

| | ,

Le célèbre cocktail, composé de céleri, tabasco, vodka et jus de tomate a beau être culte, il n’a pas encore livré tous ses secrets. Retour sur les théories de la création du Bloody Mary.

Tout d’abord, ce serait le barman Fernand Petiot qui serait à l’origine de cette boisson. Ce dernier l’aurait créé pour le comédien américain Roy Barton, en 1921 au Harry’s New York Bar à Paris. La couleur rouge sang, donnée par le jus de tomate, aurait inspiré le nom de cette boisson alcoolisée. Mais il existe d’autres légendes et théories autour du célèbre cocktail.

Ernest Hemingway à l’origine du Bloody Mary ?

Une première théorie serait que le fameux écrivain américain Ernest Hemingway (Les Neiges du Kilimandjaro – 1936 ; Le Vieil Homme et la Mer – 1952) soit derrière le cocktail. Grand adepte des boissons alcoolisées, ce penchant pour l’alcool aurait agacé sa femme Mary Welsh. Cette dernière, affectueusement surnommée « Bloody Mary » (que l’on peut traduire en maudite Marie), lui aurait interdit de boire.

Mais pour ne pas se faire démasquer, l’écrivain aurait demandé un cocktail inodore à l’hôtel Ritz, place Vendôme à Paris. Le barman lui aurait ainsi composé un cocktail à base de jus de tomate et vodka.

Mary Tudor, fille d’Henry VIII

L’une des théories les plus connues derrière ce cocktail est celle de Mary Tudor. Elle était la première reine d’Angleterre et d’Irlande, fille de Catherine d’Aragon et d’Henry VIII. Mais ce dernier était connu pour être le fondateur de l’anglicanisme et pour avoir eu 6 femmes (et en avoir exécuté deux). Il aurait ainsi inspiré l’histoire de Barbe Bleue.

Lors de son règne (1553-1558), Mary Tudor tenta de rétablir la catholicisme en Angleterre. Pour accomplir cela, elle n’hésita pas à exécuter ses opposants politiques et religieux. De son vivant, elle était connue sous le surnom de « Bloody Mary » (que l’on peut traduire Marie la sanglante) puisqu’elle avait donné l’ordre de brûler vifs plus de 280 dissidents ! De nombreuses œuvres comme le roman Marie Tudor de Victor Hugo (1833) et la série télévisée les Tudors (2007-2010) racontent son histoire.

Le fantôme de Bloody Mary

De même, le nom du cocktail pourrait être également issu de la légende populaire de Marie la Sanglante. Il existe de nombreuses versions de cette Marie qui aurait perdu son bébé lors de l’accouchement/ qui aurait fait une fausse couche/ qui aurait tué son bébé… Si vous osez prononcer « Bloody Mary » 13 fois devant un miroir, l’image d’une femme terrifiante, ensanglantée apparaitrait. Si vous rajoutez « I killed your baby » (j’ai tué votre bébé), cette dernière vous attaquerait.

Comme dans toute bonne légende urbaine, une jeune femme aurait tenté l’expérience dans sa salle de bain et aurait eu la gorge tranchée. Similaire à l’histoire de la Dame blanche, cette histoire d’horreur a marqué nombre d’enfants.

Mary Read, la célèbre pirate

Enfin, en Espagne, on assimile le cocktail au nom de Mary Read. Cette dernière, née en Angleterre vers 1690, s’engage dans l’infanterie et la cavalerie anglaise. Elle se dirigera plus tard dans la marine. Un jour, des pirates attaquent son bateau. Elle se fait ainsi recruter par ces derniers, séduite par l’ouverture d’esprit et l’argent gagné.

Puisque le milieu est interdit aux filles, elle se fait passer pour un garçon et prend le nom de Willy/Mark Read. Mary Read se lie d’amitié avec Anne Bonny et elles deviennent deux femmes pirates incontournables. Mais leur navire est attaqué en 1720 et elles sont emprisonnées en Jamaïque. Si Anne s’en sort grâce à l’aide son père, Mary décède en prison.

Ainsi, il est difficile de connaître les véritables origines du Bloody Mary. Ce cocktail, le préféré de Serge Gainsbourg, est maintenant devenu un incontournable des barmen. Et vous, quelle est votre théorie préférée ?

 

A lire également : Le tutoiement, un vestige de la période révolutionnaire

 

Sources :

 

Précédent

« Tenet » de Christopher Nolan est-il la claque tant espérée ? [Critique sans spoilers]

La série sur Obi-Wan Kenobi sera très courte… Une mauvaise nouvelle ?

Suivant

2 réflexions au sujet de “Connaissez-vous l’origine du cocktail Bloody Mary ?”

Laisser un commentaire