Site icon Cultea

C’est la fin des sorties simultanées en salles et sur « Disney+ » (en 2021)

C'est la fin des sorties simultanées en salles et sur "Disney+" (en 2021) - Cultea

L’annonce était très attendue par les cinéphiles : les sorties pour la fin 2021 n’auront plus lieu en simultané en salles et sur Disney+ pour les films de la Walt Disney Company. Désormais, ce sont les cinémas qui seront privilégiés. 

Ainsi, les films « Made in Disney » dont la sortie est prévue fin 2021 seront à découvrir exclusivement au cinéma (dans un premier temps tout du moins…). Le prochain classique d’animation Encanto sortira donc en salles le 24 novembre. D’autres films, comme Eternals, des studios Marvel ou encore le remake de West Side Story par Steven Spielberg, seront également diffusés en salles. Toutefois, il faudra s’attendre à des temps d’exploitation malheureusement assez courts…

En effet, Encanto débarquera sur Disney+ à peine un mois après sa sortie en salles. Il devrait donc être trouvable pour Noël sur la plateforme (aux USA en tout cas). Pour Eternals et West Side Story, ceux-ci auront l’exclusivité des salles pour au moins 45 jours.

Les sorties Disney+ n’étaient pas du goût de tout le monde… 

Outre les cinéphiles qui n’étaient pas très emballés par ces sorties simultanées, il faut se rappeler que cela a déclenché un sacré conflit à Hollywood. En effet, suite à la sortie simultanée de Black Widow en salles et sur Disney+, Scarlett Johannson avait attaqué la Walt Disney Company en justice. Le motif ? Rupture de contrat (qui prévoyait une sortie en salles). Une rupture qu’elle estime injustifiée et préjudiciable financièrement.

Ces sorties simultanées furent évidemment un phénomène accéléré par la pandémie de Covid-19. Disney fut d’ailleurs loin d’être le seul à se rabattre sur cette stratégie. On pense notamment à la compagnie Warner Bros. En effet, celle-ci fut vivement critiquée pour sa décision de sortir tous les nouveaux films de 2021 sur leur plateforme HBO Max en même temps qu’en salles… Par la suite, ceux-ci s’étaient engagés à laisser une fenêtre d’exclusivité de 45 jours en salles pour 2022. Une réponse qui n’a pas franchement rassuré les cinéphages.

Quoi qu’il en soit, il semblerait que les cinémas reprennent un peu la forme ces derniers temps. De quoi laisser entrevoir un retour à la normale pour la culture ? Seuls les prochains mois nous le diront… 

Quitter la version mobile