« Encanto » : l’enchantement de Noël des Studios Disney ! [critique]

| | , ,

Cette année 2021 ne fera pas exception. Nous pourrons voir un Disney au cinéma à Noël. Mais nous serons loin des habituels sommets enneigés et des histoires de princesses. Non, avec Encanto : La fantastique famille Madrigal, Disney nous offre de la nouveauté. Au travers d’une comédie musicale entraînante, nous découvrons une famille, ses pouvoirs et son destin !

Synopsis : Dans un mystérieux endroit niché au cœur des montagnes de Colombie, la fantastique famille Madrigal habite une maison enchantée dans une cité pleine de vie, un endroit merveilleux appelé Encanto. L’Encanto a doté chacun des enfants de la famille d’une faculté magique allant d’une force surhumaine au pouvoir de guérison. Seule Mirabel n’a reçu aucun don particulier. Mais lorsque la magie de l’Encanto se trouve menacée, la seule enfant ordinaire de cette famille extraordinaire va peut-être se révéler leur unique espoir…

Une comédie musicale très rythmée

Encanto se présente avant tout comme une comédie musicale, pour laquelle Lin-Manuel Miranda est aux manettes de la composition. Le compositeur a déjà composé les bandes originales d’Hamilton ou encore de Vaiana.

Ici, la musique est inspirée de la musique colombienne et du reggaeton. Cela donne des parties chantées très rythmées. Certaines chansons sont ainsi très entraînantes. Cependant, il semblerait qu’il n’y ait dans ce film aucun « tube », tel le célèbre Libérée, Délivrée de La Reine des neiges. Il n’en reste pas moins un film avec une très bonne qualité musicale. La musique lui permet de garder un rythme assez soutenu. En effet, malgré une histoire qui peine à démarrer, on ne s’ennuie pas.

Encanto, un enchantement pour les yeux

Visuellement parlant, le classique d’animation de Disney est magnifique. En effet, même si c’est un film d’animation, le réalisme de certains vêtements et de certaines textures est impressionnant. Par exemple, le personnage principal, Mirabel, porte des vêtements dont le coton et la broderie semblent palpables. Tout comme les boucles de ses cheveux qui sont parfois en désordre, comme un véritable humain.

De plus, les couleurs du film d’animation sont absolument éclatantes. On en prend plein les yeux ! Les roses, les jaunes, les ocres sont très présents et contrastent avec les verts profonds de la forêt qui entoure le village. Ces couleurs nous permettent ainsi de nous situer en Amérique latine. Ensuite, l’architecture et le décor sont aussi très bien travaillés. Ce film nous transporte, nous emmène en voyage dans la Colombie des Madrigal. 

C’est donc un film d’animation haut en couleur et très beau à regarder. Néanmoins, Disney nous offre aussi un certain renouveau dans l’élaboration des personnages.

"Encanto" : l'enchantement de Noël des Studios Disney ! [critique] - Cultea

Un Disney avec une héroïne inhabituelle

Encanto est un Disney. C’est indéniable, la recette est presque toujours la même : un problème, une aventure, une solution, ça fonctionne. Cependant, il y a quelques nouveautés très intéressantes à souligner. En effet, les Studio Disney semblent vraiment vouloir suivre l’air du temps et s’adapter aux nouveaux questionnements des jeunes et moins jeunes.

D’abord, c’est une histoire familiale, centrée plus particulièrement sur Mirabel, mais la famille garde une importance tout au long du film. Ensuite, les personnages font petit à petit bouger les codes du genre. Tout d’abord, Mirabel est une adolescente mal dans sa peau, qui se pose beaucoup de questions. Ce n’est pas une princesse, mais surtout, elle est la première héroïne à lunettes de Disney !

De plus, au sein de la famille Madrigal, l’un des personnages a une force surhumaine… Et ce n’est pas un homme, mais une femme ! Toutes ces petites choses en font un Disney assez novateur.

Ces changements semblent devenir récurrents dans les Studios Disney. En effet, depuis Coco et Vaiana déjà, nous n’avons plus les histoires habituelles de princes et princesses.

Finalement, qu’est-ce qu’on a pensé d’Encanto ? C’est un film d’animation amusant, joyeux et entraînant. Malgré un scénario habituel, Disney nous offre tout de même une nouvelle héroïne très différente de ses princesses. Il semble que les studios souhaitent continuer dans la veine novatrice des films tels que Coco ou même du live-action Cruella, sorti cette année. 

Encanto, la fantastique famille Madrigal – Bande-annonce

The following two tabs change content below.

Charlotte Yankovitch

Guide conférencière diplômée, spécialisée en Histoire de l'art et passionnée de mode. Ma passion pour l'écriture ma guidée jusqu'à Cultea!
Précédent

La « collection Pinault » : des vestiges au cœur de l’actualité

« Civilisation » signe le grand retour du rappeur normand Orelsan

Suivant

Laisser un commentaire