À quoi va ressembler l’été 2022 au cinéma ?

À quoi va ressembler l’été 2022 au cinéma ?

L’été, comme vous le savez, il fait chaud (et de plus en plus chaud !). L’occasion parfaite pour se réfugier dans les salles de cinéma qui sont, elles, climatisées. Vous n’aurez pas chaud et en plus, vous pourriez tomber sur un bon film ! Retour sur les blockbusters à voir en juillet-août.

Les minions 2 : il était une fois Gru (déjà en salle)

C’est divertissant, ça marche à l’international, et c’est en partie Français ! Les minions font leur retour au cinéma. Il signe déjà le meilleur démarrage en France. La comédie, dérivée de Moi, moche et méchant, avait déjà fait plus de 6 millions d’entrées avec son premier volet. Cette fois-ci, on remonte un peu le temps pour découvrir la rencontre entre les créatures et le plus méchant des méchants : Gru. Très certainement l’un des plus gros blockbusters de cet été (et même de l’année) à aller voir en famille.

Thor : Love and Thunder (13 juillet)

Love and Thunder, c’est le 4ème volet de la saga Thor, après le très apprécié Thor Ragnarok. Bonne nouvelle, c’est la même équipe. À commencer par le chouchou de Disney, le réalisateur Taika Waititi qui revient pour ce nouvel opus. À noter un retour ! Celui de Natalie Portman en Jane Foster (plus musclée que jamais). Cette fois-ci, Thor, qui a retrouvé la ligne depuis Endgame, fera face au tueur de Dieux, Gorr. Ce dernier sera joué par Christian Bale. Un très beau casting pour ce nouveau volet du Marvel Cinematic Universe au cinéma.

Ducobu : président (13 juillet)

La France a aussi son héros, et il se nomme Ducobu. Les deux premiers volets avaient dépassé le cap du million d’entrées en France. Après avoir découvert l’élève farceur dans le 1, suivi ses vacances dans le 2, retrouvez-le en campagne électorale dans le 3, face à la bonne élève Léonie. Cette fois-ci, ce n’est plus Philippe de Chauveron (papa des Tuche) qui est à la baguette, mais le professeur du film Ducobu, Elie Semoun.

Bullet Train (3 août)

Cela faisait 3 ans que l’on n’avait pas vu Brad Pitt dans un premier rôle. Ces dernières apparitions tout en haut de l’affiche étaient Ad Astra et Once upon a time in Hollywood en 2019. Après une petite apparition dans Deadpool 2 du réalisateur David Leitch, l’acteur américain continue sa collaboration avec ce dernier. Le metteur en scène de John Wick et Atomic Blonde revient à nouveau avec un film. Un nouveau défi pour le réalisateur américain qui réalise un film d’action dans un train lancé à pleine vitesse.

Nope (10 août)

Difficile de faire plus mystérieux que Nope de Jordan Peele. Après, Get Out et Us, l’acteur, humoriste et réalisateur continue d’explorer le monde de l’horreur et du thriller. Peu d’informations ont fuité sur le film, et tant mieux ! Tout ce que l’on a, c’est une bande-annonce qui ne montre pas grand-chose, une affiche très simple, et un synopsis : Les habitants d’une vallée perdue du fin fond de la Californie sont témoins d’une découverte terrifiante à caractère surnaturel. On retrouvera en personnage principal l’acteur Daniel Kaluuya.

Trois Mille ans à t’attendre (24 août)

Voilà un potentiel blockbuster qui a marqué son monde au Festival de Cannes. Trois Mille ans à t’attendre est signé George Miller. Si vous ne voyez pas qui c’est, c’est le papa de Mad Max. À l’âge de 77 ans, le réalisateur australien semble plus que jamais s’amuser dans cette romance dramatico-fantastique. À en voir la bande-annonce, il sera difficile de faire plus inventif que ce film. Au casting, la talentueuse Tilda Swinton qui joue une sceptique qui fera face à un génie joué par Idris Elba.

Everything Everywhere All at once (31 août)

C’est l’OVNI de l’été. Réalisé par le duo Scheinert/Kwan, papa de Swiss Army Man, Everything Everywhere All at once semble, lui aussi, être un gros délire ! Encore un film avec un multivers. Cette fois-ci, c’est le personnage de Evelyn Wang qui y plonge, poussé par le fait qu’elle ne comprenne plus sa famille, son travail et qu’elle croule sous les impôts. Le film offre même une apparition de Jamie Lee Curtis. Est-ce que ce film venu de nulle part pourra s’imposer dans les salles françaises comme il s’est imposé aux États-Unis ? L’avenir nous le dira.

Décidément, les salles obscures ont de quoi nous émerveiller cet été. Certains seront au bord de l’eau à siroter un cocktail, d’autres en train de s’émerveiller devant au cinéma. Faites votre choix. En tout cas, voici quelques idées de films qui pourraient remplir votre été.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.