8 novembre 1960 : John Fitzgerald Kennedy devient président des USA !

| | ,

Le 8 novembre 1960, John Fitzgerald Kennedy devenait président des Etats-Unis. Celui qui est notamment connu pour un certain apaisement des tensions avec l’URSS, mais aussi pour sa mort tragique, avait à l’époque été élu d’une manière exceptionnelle. Retour sur l’élection de 1960 et son très court mandat. 

Une élection peu commune

En 1960, la campagne présidentielle oppose deux candidats : le républicain Nixon et le démocrate Kennedy. Cette campagne se déroule à partir du mois d’août 1960. Nixon part grand favori, car il sort de 8 ans au poste de vice-président. Cependant, sa campagne prend du plomb dans l’aile lorsqu’il l’arrête pour deux semaines pour cause de blessure. De surcroit, Kennedy semble avoir un sens de la formule que ne possède pas son adversaire.

Lors des débats télévisés, il conquiert l’audimat en appelant son programme « Nouvelle Frontière ». Une formule qui ramène les américains à l’histoire de leur pays, au mythe de la frontière et à la conquête de l’Ouest. En faisant cela, il les invite à conquérir leur avenir. De plus, en raison de la guerre froide, Kennedy peut sans problème critiquer la politique de la précédente mandature. Enfin, les débats télévisés sont une première historique pour une élection présidentielle dans le monde !

Cette campagne prend donc fin le 8 novembre 1960, jour de l’élection de John Fitzgerald Kennedy. Fait étonnant de cette élection, Kennedy n’avait pas remporté la majorité des états, mais il gagna quand même grâce à une faible majorité de 112 000 voix. Nixon devint donc le premier homme à ne pas devenir président malgré le fait qu’il ait remporté la majorité les états.

kennedy
Affiche de campagne de J.F. Kennedy.

Le court mandat de Kennedy

Finalement, aujourd’hui, c’est souvent son tragique assassinat le 22 novembre 1963 qui nous rappelle John Fitzgerald Kennedy. Son mandat aura duré moins de 3 ans entre sa prise de fonction en janvier 1961 et sa mort. 

Toutefois, son programme de départ prévoyait de nombreuses choses telles que l’assouplissement des relations avec l’URSS, l’égalité des noirs et des blancs ou encore l’envoi d’un homme sur la lune. A-t-il réussi à réaliser ses promesses électorales en si peu de temps ?

Dans tous les cas, il aura démarré de nombreuses réformes lors de sa très courte mandature. Dans son pays, il a bien évidemment lancé le programme Apollo ou encore soutenu les luttes contre les discriminations raciales. Pour cela, il a rencontré Martin Luther King pour lui témoigner son soutien. A l’international il a tenté de réconcilier son pays avec l’URSS et s’est rendu à Berlin lors de la construction du mur pour soutenir les Berlinois.

En ce qui concerne les aspects moins glorieux, on notera l’échec cuisant à renverser la dictature cubaine de Fidel Castro. l’Histoire se rappellera de cet épisode emblématique sous nom de l’invasion de la « Baie des Cochons ». On notera également un renforcement de la présence militaire lors de la guerre du Vietnam, qui fut, rétrospectivement, une de ses plus grandes erreurs.

kennedy
Photographie du discours de Kennedy à Berlin en 1963. Discours durant lequel il a prononcé la célèbre phrase « Ich bin ein Berliner ».

Aujourd’hui encore, le bilan de son mandat partage les historiens. Car même si JFK a soutenu de nobles causes, beaucoup de décisions concernant sa politique internationale sont aujourd’hui critiquée (Guerre du Vietnam, Baie des Cochons, impossibilité d’arrêter la construction du Mur de Berlin…). Ainsi, S’il est aujourd’hui présenté comme l’un des présidents préférés des américains, ce n’est pas uniquement dû à sa politique, mais aussi et surtout à son indéniable charisme. 

 

À lire également : Presque 90 ans après sa mort, Marie Curie est toujours radioactive 

À lire également : « Le regard de la haine » : quand Joseph Goebbels découvre que son photographe est juif 

 

Sources :

The following two tabs change content below.

Charlotte Yankovitch

Guide conférencière diplômée, spécialisée en Histoire de l'art et passionnée de mode. Ma passion pour l'écriture ma guidée jusqu'à Cultea!
Précédent

Desmond Doss, le héros de la guerre du Pacifique

Disney+ Day : découvrez les surprises de la plateforme ce 12 novembre !

Suivant

Laisser un commentaire