Musée d’Orsay : découvrons son histoire ensemble…

Abritant aujourd’hui la plus grande collection d’œuvres impressionnistes et postimpressionnistes au monde, le musée d’Orsay n’a pas d’équivalent. C’est un musée très apprécié par de nombreux publics. En effet, on y trouve des œuvres mondialement connues.

C’est le second musée que les touristes visitent le plus, après le Louvre. Si l’on se presse, c’est pour y admirer des œuvres de Monet, Manet, Courbet ou encore Van Gogh. Cependant, le musée n’a pas toujours été un musée. Le bâtiment qu’occupe aujourd’hui le musée avait auparavant une tout autre fonction. C’est ce que nous allons découvrir ensemble !

Avant le musée d’Orsay, la gare !

Le musée actuel se trouve sur l’emplacement de l’ancien palais d’Orsay. Cependant, celui-ci ayant été incendié lors de la Commune, il a été remplacé par la gare d’Orsay dès 1900. En effet, on fait construire la gare pour accueillir les visiteurs de l’exposition universelle de 1900.

La station doit alors représenter le savoir-faire à la française, sans oublier de correspondre aux codes du bon goût académique de l’époque. C’est Victor Laloux qui gère la construction, architecte vainqueur du premier grand prix de Rome.

C’est dans cet édifice que le musée d’Orsay prend place aujourd’hui. De ce fait, les somptueux décors que nous pouvons voir aujourd’hui sont les anciens décors de la gare. Par exemple, le plafond à caissons de la voûte date de sa construction. D’ailleurs, seuls les trains à traction électrique peuvent entrer dans la gare pour la conservation des décors.

Jusqu’en 1939, la gare reçoit des trains de grandes lignes. Cependant, elle n’est pas assez pratique et ses quais trop courts finissent par la cantonner aux trains de banlieue. Durant la Seconde Guerre mondiale, elle sert de plateforme de tri pour les colis envoyés aux soldats français. Puis, elle est utilisée comme lieu de transit pour les prisonniers rentrant d’Allemagne.

À partir des années 50, la gare est progressivement laissée à l’abandon. Seuls quelques trains de banlieue la desservent. Sous la présidence de Charles de Gaulle, on pense même à la détruire pour construire d’autres bâtiments. Par exemple, Le Corbusier avait proposé de construire une barre d’immeuble à la place. Cependant, son inscription à l’inventaire des Monuments Historiques en 1973 sauve le bâtiment.

La gare avant le musée d’Orsay, vue de la nef.

Un prolongement du musée du Louvre

C’est Valery Giscard d’Estaing qui souhaite voir un musée en ces lieux. En effet, il souhaite créer un musée sur l’art du XIXe siècle. Cependant, le musée du Louvre possède une très grande collection d’œuvres du XIXe siècle. Pour éviter la concurrence entre les deux musées, on décide que le musée d’Orsay accueillera des œuvres de 1848 à 1914. De son côté, le Louvre ne devait présenter que des œuvres antérieures à 1848.

Le 9 décembre 1986, le tout nouveau musée d’Orsay ouvre ses portes au public. Le musée est alors le représentant des arts à partir de 1848. « Des arts », car il possède une immense collection de peintures, mais aussi de sculptures. Plus surprenant, le musée est aussi une référence pour les arts décoratifs. En effet, il conserve une grande collection de mobilier. Il est même possible de voir des pièces entières reconstituées des boiseries aux meubles !

Aujourd’hui, les collections du musée d’Orsay sont les plus riches en œuvres impressionnistes et postimpressionnistes au monde. En effet, c’est là que se trouvent le fameux Déjeuner sur l’herbe de Manet, ou encore La Pie de Monet. Autre tableau extrêmement célèbre : L’Origine du monde de Courbet !

La Pie, Monet, 1868-1869, musée d’Orsay.

Le musée d’Orsay était donc auparavant une gare. Une très belle gare cependant, qui se prêtait bien à l’installation d’un musée tel que celui-ci.

Pour découvrir l’histoire d’autres lieux parisiens :

 

Sources :

 

One Reply to “Musée d’Orsay : découvrons son histoire ensemble…”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quitter la version mobile