Arc de triomphe : retour sur ses origines napoléoniennes et sur sa signification

Arc de Triomphe : retour sur ses origines napoléoniennes et sur sa signification

L’Arc de triomphe de l’Etoile est, avec la Tour Eiffel et Notre-Dame, l’un des monuments les plus connus du monde. Cet édifice, qui surplombe l’avenue des Champs-Elysées, est aussi bien la coqueluche des touristes que celle des photographes. Mais connaissez-vous les origines hautement symboliques de ce monument ? 

Aujourd’hui, revenons sur la création de l’Arc de triomphe, qui fut ordonnée par nul autre que Napoléon Bonaparte.

L’Arc de triomphe : un symbole de victoire 

Pour trouver les origines de l’Arc de triomphe, il ne faut pas chercher très loin. Si vous êtes un tantinet observateur, vous aurez remarqué le mot « Triomphe » dans son nom (dingue pas vrai ?).

Et justement, Napoléon souhaitait ériger un monument à la gloire de ses victoires militaires, en s’inspirant des arcs érigés sous l’Empire Romain. Ainsi, au lendemain de la bataille d’Austerlitz, l’Empereur déclara à ses soldats :

« Vous ne rentrerez dans vos foyers que sous des arcs de triomphe. »

C’est donc par le décret impérial du qu’il ordonne la construction de l’Arc. Celui-ci fut dès lors consacré à perpétuer le souvenir des victoires militaires françaises.

Il faut d’ailleurs savoir qu’initialement, il fut évoqué que cet édifice soit érigé place de la Bastille. Un lieu hautement symbolique, puisque la Révolution française était encore très vive dans les esprits.

Cependant, Champagny, le ministre de l’Intérieur de l’époque, avisa l’Empereur que la Bastille risquait d’être bien trop coûteuse. Il lui suggéra alors la place de l’Étoile, qui fut retenue. La construction dura ainsi 30 ans, débutant en 1806 et s’achevant en 1836, sous le règne de Louis-Philippe.

Pourquoi a-t-on construit l'Arc de Triomphe à Paris ?

Une connotation militaire qui perdure

Même si contemporainement, l’Arc de triomphe est surtout connu pour sa connotation touristique et culturelle, il n’en demeure pas moins un symbole militaire très fort.

Ainsi, la dépouille du soldat inconnu, tué durant la Première Guerre mondiale, y fut inhumée le

Un monument parisien incontournable 

Aujourd’hui, l’Arc de triomphe est l’un des monuments les plus visités de France. Il faut dire que si vous remontez l’avenue des Champs-Elysées, vous pouvez difficilement le manquer.

À cela s’ajoute une véritable fascination des photographes parisiens pour ce lieu. Au même titre que pour la Tour Eiffel, les amateurs de photographie ne sont jamais à court d’inspiration quand il s’agit de lui rendre hommage. De jour comme de nuit, en été comme en hiver, depuis le sol ou depuis les toits… Les possibilités ne manquent pas !

D’ailleurs, chaque année, des cohues de photographes se ruent sur les Champs-Elysées, dans l’espoir d’assister à un phénomène très poétique. En effet, aux alentours de mai et d’août de chaque année, le soleil couchant se trouve pile-poil au milieu de l’Arc, permettant ainsi de créer de magnifiques clichés.

Erigé comme un symbole militaire fort, l’Arc de triomphe est aujourd’hui l’un des monuments les plus célèbres du monde. Et malgré sa connotation initiale, il est également devenu l’un des symboles glamours de la ville lumière. En témoignent les magnifiques clichés, dont vous pouvez profiter chaque jour sur Instagram

A propos robinuzan 142 Articles
Journaliste, photographe et réalisateur indépendant, la majorité de mon temps libre est dédiée à l'écriture et à la création.

2 Rétroliens / Pings

  1. Notre-Dame de Paris : retour sur ses plus grandes périodes
  2. Sainte-Chapelle : connaissez-vous les secrets de ce monument ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*