Les Romanov : une famille impériale passionnée de photographie

Les Romanov : une famille impériale passionnée de photographie

La majorité d’entre nous se souvient de la famille Romanov pour son assassinat, dans le contexte de la révolution russe. Mais ce que beaucoup oublient, c’est qu’à l’instar de beaucoup de citoyens, cette famille cultivait de nombreuses passions. L’une d’elles était la photographie. Aujourd’hui, nous vous invitons dans le quotidien des Romanov, par le biais de photos prises en majorité par le dernier tsar de Russie : Nicolas II.  

Au début du XXe siècle, la photographie commence à se diffuser auprès du public, bien que celle-ci soit encore difficilement accessible. La famille royale russe ne fut pas épargnée par cette tendance et se prit alors de passion pour ce nouvel art. Ainsi, la photographie devint un des passe-temps favoris des Romanov.

Nicolas II en était particulièrement féru, transmettant sa passion au reste de sa famille. Ainsi, à la moindre occasion, le tsar documentait soigneusement sa vie de famille. Il transmit son amour de la photographie à Maria, sa troisième fille. Celle-ci était notamment chargée de colorier la plupart des photos. Il s’agissait là d’un des seuls moyens de l’époque d’avoir des photos couleur, même si des procédés comme le photochrome étaient déjà accessibles. Les Romanov s’étaient équipés du meilleur appareil photo disponible à l’époque, de la marque Kodak.

Anastasia Romanov faisant une grimace
Anastasia Romanov faisant une grimace

La plupart de ces photos intimes de la famille impériale furent prises par le tsar lui-même. Ce photographe passionné prenait d’ailleurs grand soin de ses photos, les classant méticuleusement dans de nombreux albums. Plusieurs furent ainsi épargnées, malgré le drame qui s’abattit sur la famille en 1917.

L’assassinat des Romanov 

Moins d’un an après les dernières photos, la révolution russe eut lieu. Nicolas II est contraint d’abdiquer et la famille est forcée à l’exil. Peu de temps après la révolution, la famille Romanov et ses fidèles furent emprisonnés avant d’être transférés à Tobolsk, puis à Ekaterinbourg, où ils furent assassinés. Encore aujourd’hui, cet assassinat est l’objet de nombreuses controverses historiques. 

Il est à noter que seule la mort de Nicolas fut annoncée à l’époque. En effet, le communiqué de presse officiel indiquait que « la femme et le fils de Nicolas Romanov ont été envoyés dans un lieu sûr. » Pendant plus de huit ans, les dirigeants soviétiques ont entretenu une désinformation constante quant au sort de la famille.

  • Tantôt ils affirmaient qu’ils avaient été assassinés par des révolutionnaires de gauche ;
  • Tantôt ils étaient dans le déni catégorique de leur mort.
Le Tsar Nicolas II
Le tsar Nicolas II

L’assassinat des Romanov ne fut reconnu officiellement qu’en 1926, après la diffusion d’une enquête indépendante. Toutefois, le pouvoir soviétique continua à se montrer très opaque, rendant très difficile pour les historiens de reconstituer les événements de ces meurtres. Cela alimenta d’ailleurs les rumeurs concernant la survie d’Anastasia Romanov durant de nombreuses années.

Le site funéraire des Romanov fut découvert en 1979, mais son existence ne fut rendue publique qu’en 1989. L’identité des restes fut confirmée par une analyse médico-légale et génétique, bien que celle-ci soit encore contestée par certains scientifiques et historiens. Finalement, la famille fut inhumée dans la cathédrale Pierre-et-Paul de Saint-Pétersbourg en 1998, huit décennies après leur mort.

Bien que les Romanov soient entrés dans l’histoire pour leur assassinat tragique, nous vous invitons aujourd’hui à les redécouvrir sous un nouveau jour : leur quotidien. Les photos ci-dessous ne seront pas sans rappeler les photos de famille que nous avons tous chez nous. 

Les photos de la famille impériale russe

Olga Romanov
Olga Romanov dans sa chambre
Anastasia Romanov avec de fausses dents
Anastasia Romanov avec de fausses dents
Une femme non identifiée auprès d'Olga Romanov (à droite)
Une femme non identifiée auprès d’Olga Romanov (à droite)
Anna Virubova
Anna Virubova, meilleure amie et confidente de la tsarine Alexandra Feodorovna, et Olga Romanov. Virubova était considérée comme très influencée par Raspoutine. Les bolcheviks ne lui ayant pas permis de suivre la famille du tsar en exil, elle a d’abord été emprisonnée à Saint-Pétersbourg avant de s’échapper en Finlande, où elle a vécu dans un couvent jusqu’à sa mort dans les années 1960.
Un homme non identifié avec Tatiana Romanov
Un homme non identifié avec Tatiana Romanov
Maria, Olga et Tatiana Romanov
Maria, Olga et Tatiana Romanov
Maria, Olga, Alexei, une femme non identifiée et Tatiana Romanov
Maria, Olga, Alexei, une femme non identifiée et Tatiana Romanov
Le Tsar Nicolas II et sa famille
Le tsar Nicolas II et sa famille
Le Tsar Nicolas II et sa famille
Le tsar Nicolas II et sa famille
Olga, Tatiana, Alexei, un homme non identifié et le tsar Nicolas II à Rospha, en Russie
Olga, Tatiana, Alexei, un homme non identifié et le tsar Nicolas II à Rospha, en Russie
Anastasia (à gauche) et Maria rendent visite à des soldats blessés de la Première Guerre mondiale dans un hôpital
Anastasia (à gauche) et Maria rendent visite à des soldats blessés de la Première Guerre mondiale dans un hôpital
Anastasia et Maria rendent visite à des soldats blessés à l'hôpital pendant la Première Guerre mondiale
Anastasia et Maria rendent visite à des soldats blessés à l’hôpital pendant la Première Guerre mondiale

 

Sources : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *