Le mythe d’Œdipe : le roi qui tua son père et épousa sa mère

Le mythe d'Œdipe : le roi qui tua son père et épousa sa mère - Cultea

On a tous déjà entendu parler d’Œdipe, le roi qui tua son père et épousa sa mère. Mais connaissez-vous vraiment le mythe d’Œdipe ? Chez Cultea, on vous propose aujourd’hui un tour d’horizon du mythe de ce personnage de la mythologie grecque ! 

L’oracle de la Pythie

Le roi de Thèbes Laïos et sa femme Jocaste décident de consulter l’oracle de Delphes avant la naissance de leur fils, Œdipe. Cette dernière, qu’on appelle la Pythie, prédit qu’il tuera son père, puis épousera sa femme. Pris de peur, le couple emmène son nouveau-né sur le mont Cithéron pour « l’exposer ». En Grèce antique, cela signifie en fait abandonner un enfant à sa naissance. Dès lors, Laïos attache son fils à un arbre par les pieds, après les lui avoir percés.

Des bergers découvrent l’enfant et l’appellent Œdipe, Οἰδίπους/Oidípous en grec ancien, ce qui veut dire « pieds enflés ». Par la suite, ils l’amènent à Polybe et Mérope, roi et reine de Corinthe. Ces derniers vont alors l’élever comme leur fils. Une fois adulte, Œdipe part pour Delphes et consulte lui aussi l’oracle, afin de savoir s’il est bien le fils de Polybe et Mérope. L’oracle ne lui répond pas, et lui dira seulement qu’il tuera son père et épousera sa mère. Par conséquent, le jeune homme prend peur et choisit de ne jamais revenir à Corinthe.

Parricide et inceste

Il prend alors la route de Thèbes et croise un vieil homme en chemin. Une dispute éclate entre les deux hommes, et le plus jeune des deux finit par tuer le plus vieux. Malheureusement, ce vieillard était en fait Laïs, le père biologique de notre protagoniste. Dans Les Phéniciennes d’Euripide, Œdipe tue son père avant de se rendre à Delphes. Cela lui permet en fait d’atténuer sa responsabilité, sachant qu’il invoque souvent la légitime défense et l’ignorance dans les tragédies grecques.

Œdipe et le Sphinx
Œdipe et le Sphinx, Gustave Moreau, 1864, Metropolitan Museum of Art.

Il reprend ensuite sa route et vainc une sphinge (ou un Sphinx selon les versions). Celle-ci obligeait en fait les habitants de Thèbes à résoudre des énigmes, et s’ils n’y parvenaient pas, elle les dévorait. Œdipe réussit à la résoudre, ce qui lui permet de libérer la ville. L’énigme était la suivante :

« Quel être a quatre pattes le matin, deux le midi et trois le soir ? »

Si vous n’avez jamais entendu parler de cette énigme, la réponse est l’homme.

Ayant triomphé de la créature, le jeune homme devient roi de Thèbes, puisque Laïos est mort (de la main de son fils !). Il épouse alors Jocaste, sa mère biologique. L’oracle est donc complètement accompli. Ils auront même quatre enfants : Antigone, Ismène, Polynice et Étéocle. Toutefois, il existe des versions du mythe dans lesquelles le couple n’a pas d’enfants.

La fin du mythe d’Œdipe

Concernant la découverte de ses crimes, on a encore une fois de multiples versions. Selon Sophocle, dans Œdipe roi, il découvre qu’il a tué son père après avoir recherché son meurtrier, afin de sauver Thèbes d’une peste. Généralement, il se crève les yeux après avoir fait cette découverte, dans le but de ne plus voir ses crimes. Toujours d’après Sophocle, il part ensuite en exil avant la mort de ses fils. Tandis qu’il part également en exil, mais après leur mort, dans Les Phéniciennes, l’Odyssée raconte qu’il finit ses jours à Thèbes. Un autre texte, Œdipe à Colone, avance qu’il meurt à Colone.

Œdipe roi de Pier Paolo Pasolini - Cultea
Œdipe roi de Pier Paolo Pasolini, 1967.

Dans tous les écrits, il maudit ses fils car ils ne sont pas parvenus à prendre soin de lui. Dès lors, Polynice et Étéocle se battent et finissent même par s’entretuer pour le trône de Thèbes. Alors que Jocaste se suicide à l’épée après la mort de ses fils dans Les Phéniciennes, elle se pend dans toutes les autres versions.

On espère vous avoir rafraîchi la mémoire concernant ce célèbre mythe grec. C’est d’ailleurs de là que vient le complexe d’Œdipe, que Sigmund Freud a théorisé. Le psychanalyste a défini ce complexe comme le « désir d’entretenir un rapport amoureux et voluptueux avec le parent du sexe opposé ».

 

Sources :

3 Replies to “Le mythe d’Œdipe : le roi qui tua son père et épousa sa mère

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.