Diamants : d’où nous vient notre fascination pour ces pierres précieuses ?

Diamants : d'où nous vient notre fascination pour ces pierres précieuses ?

Marilyn Monroe chantait « Diamonds are a girl’s best friends ». Cette chanson que tout le monde a déjà entendue montre bien, qu’encore aujourd’hui, cette pierre précieuse nous fascine. Mais alors, pourquoi les diamants nous ont-ils toujours séduits ? La réponse peut résider de la rareté de la pierre ou de sa brillance, mais notre attirance provient surtout des légendes et de la symbolique qui entourent les diamants depuis des siècles.

Origines des diamants dans les civilisations antiques

Dès sa découverte, le diamant intrigue les hommes et donne naissance à de nombreux mythes. Les premiers diamants furent extraits dans la région de Golconde en Inde il y a 3000 ans. On les interpréta alors comme le fruit des étoiles, provenant d’une source sacrée. C’est pourquoi on les utilisa pour orner des objets religieux. En Égypte antique, le diamant symbolisait le soleil, la vérité et la force, on le plaçait au milieu de la croix ansée, hiéroglyphe représentant le mot vie.

Chez les Grecs et les Romains synonyme d’invincibilité

En Occident, le terme diamant vient du terme gréco-romain « adamas » qui veut dire « indomptable » et « inébranlable ». En effet, le diamant est le matériau naturel le plus dur au monde. Dans la mythologie romaine, les flèches de Cupidon, dieu de l’amour, étaient constituées de pointes de diamants les rendant indestructibles.

cupidon flèches diamants

Dans la Grèce Antique, vers le VIIIème siècle avant J-C, on considérait les diamants comme les larmes des Dieux. Par ailleurs, dans la mythologie grecque, c’est Cronos, le dieu du Temps, qui aurait changé un jeune homme nommé Diamant en pierre précieuse. C’est ainsi que le diamant devint la pierre précieuse par excellence.

Les Grecs pensèrent que les diamants donnaient de la force et de la chance. Ils protègeraient les hommes des discordes, des animaux sauvages, des fantômes et des difficultés de la vie en général. C’est la raison pour laquelle, chez les Grecs et les Romains, on incrustait de diamants les cuirasses et les armures des soldats pour les rendre invincibles. Le diamant était donc synonyme de protection et aurait des vertus bénéfiques.

Moyen Âge : vertus curatives et protectrices

Diamants joyaux de la Couronne
Quelques diamants de la Couronne de France, exposés au musée du Louvre

Dès la Grèce antique, on utilisa le diamant comme antidote contre les poisons. Tout au long du Moyen Âge, on prête à ces pierre précieuses une propriété curative. Il suffit de frotter un diamant et d’en avaler la poudre. En 1534, les médecins du Pape Clément VII, pour soulager ses souffrances, lui firent avaler quatorze cuillerées de poudre de diamants. Il mourut quelques jours plus tard, officiellement d’un empoisonnement aux champignons. Toutefois, la consommation d’autant de poudre de diamant n’a sûrement pas aidé. Dès lors, on n’utilisa plus les diamants comme remède mais comme un poison.

Jusqu’au XVème siècle, uniquement les hommes de familles royales l’utilisaient en ornementation comme protection et symbole de richesse et de puissance pour ceux qui ont été choisis par dieu. Au XIIIème siècle, Saint Louis fit passer une loi qui établit que les diamants étaient réservés uniquement pour le roi.

Diamants sur la bague de fiançailles, symbole d’un amour éternel

À partir du XVème siècle, on attribua enfin les diamants comme un gage d’amour éternel, une symbolique qui existe encore aujourd’hui. C’est ainsi qu’il vint orner les bagues de fiançailles. En 1477, Maximilien d’Autriche offrit à Marie de Bourgogne la toute première bague de fiançailles sertie de diamants de l’histoire et la plus grande. Les pierres formaient un « M ». La tradition des diamants sur les bagues de fiançailles et les bijoux va dès lors progresser et durer jusqu’à aujourd’hui.

bague fiançailles diamants

 

Notre fascination pour les diamants remonte donc à la découverte de cette pierre précieuse rare et invincible. On les interpréta longtemps comme un matériau divin aux facultés protectrices, avant de les porter en bijoux et en signe d’amour comme c’est toujours le cas aujourd’hui. Après les diamants, connaissez-vous l’origine de notre fascination pour l’Égypte Antique ?

 

Sources :

One Reply to “Diamants : d’où nous vient notre fascination pour ces pierres précieuses ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.