« Avatar 2 » : ce qu’il faut retenir de la bande-annonce

| | ,

20th Century Studios a décidé de lâcher une bombe sur le net. La société de production sait que la communauté de fans et les amoureux du cinéma l’attendaient avec impatience, la voilà enfin arrivée. La bande-annonce de Avatar 2 a été mise en ligne le 9 mai, après une diffusion en avant-première au cinéma avant la projection du nouveau Dr. Strange: In the Multiverse of Madness

Une bande-annonce ? Plutôt une poésie 

Des couleurs vives, une cadence assez lente (pour autant très appréciable), mais surtout : un silence. On aurait pu croire que cette bande-annonce était un documentaire animalier sur une nouvelle planète, tant le rythme trouvé était parfait.

La grande particularité de cette bande-annonce tient à la mise en avant du fait que « les images parlent d’elles-mêmes ». Pendant une minute entière, donc quasiment pendant la moitié de la bande-annonce, le spectateur observe et écoute la musique entraînante. Aucun dialogue, juste des images.

De plus, le titre du film, Avatar 2 : La Voie de l’eau, représente à merveille ce que l’on a pu découvrir dans la bande-annonce, puisque la majorité des scènes prend place dans un environnement aquatique. Ces scènes se marient parfaitement avec la musique. De quoi ressentir toute l’émotion du nouveau film de Cameron, mais c’est aussi une autre manière de comprendre le synopsis. Cette bande-annonce est tout simplement une poésie.

Ce que l’on peut retenir 

Même si la bande-annonce ne présente aucun dialogue, les images nous permettent de comprendre le synopsis dans sa globalité, mais aussi de découvrir de nouvelles choses qui étaient encore inconnues.

D’abord, on savait que Jake Sully et Neytiri avait fondé une famille. On aperçoit donc de nouvelles têtes, mais une en particulier a retenu l’attention. Le garçon de Jake et Neytiri n’est pas comme ses parents, puisqu’il se présente sous forme humaine. Il n’a pas la couleur bleue des Omaticaya. On remarque même qu’il est obligé de se teinter en bleu pour chasser avec Jake. À ceci s’ajoute le masque, qu’il porte quasiment à chaque passage. Celui-ci est sûrement essentiel au jeune homme pour vivre sur Pandora.

D’ailleurs, Pandora nous présente une autre zone très charismatique : celui de la mer. Dans le premier Avatar, nous avions eu droit à des scènes époustouflantes au sein de la forêt. Il semble que la recette sera la même, mais cette fois avec la mer et les récifs. Ces plans montrent bien la migration de la famille Sully vers les récifs, où ils devraient rencontrer les Metkayina. On ignore encore à quoi ils ressemblent, mais un des plans de la bande-annonce montre un semblable des Omaticaya, mais sa couleur est plus émeraude que bleue. Cela montre bien la différenciation culturelle présente sur Pandora.

Les Omaticaya qui arrivent vers les récifs de Pandora - Cultea
Les Omaticaya qui arrivent vers les récifs de Pandora (source : Twitter, capture d’écran du compte officiel d’Avatar – @officialavatar)

Quoi qu’il en soit, les deux communautés vont devoir s’allier. Une alliance traduite par les mots de Jack Sully :

« Une chose est sûre. Où que nous allions, cette famille sera notre forteresse. »

Si Jack parlait de sa propre famille, il n’aurait pas employé l’adjectif démonstratif « cette », mais plutôt « notre ». Cette phrase semble bien démontrer l’alliance à venir entre les Omaticaya et les Metkayina à cause du danger qui gronde sur Pandora : la Resources Development Administration.

He’s back ! Le colonel Quartich revient pour une revanche !

Il s’agissait de la grosse question des internautes. Dans la bande-annonce, on aperçoit les méchants, donc les membres de la Resources Development Administration qui ont envahi Pandora.

Et un détail n’a pas échappé à l’œil avisé des spectateurs. Le méchant principal, qui semble être le chef de l’escouade, a un tatouage sur le bras gauche. Un tatouage qui représente l’aigle des Seals. Le même que celui de Miles Quartich, le colonel qui souhaitait envahir Pandora dans le premier film Avatar.

On pensait ce dernier mort. Pourtant, il est bien présent dans Avatar 2 : La Voie de l’eau. Une information confirmée par James Cameron, déjà en 2017 :

« Il n’y aura pas de nouveau méchant à chaque fois. Ce sera le même. Le même enfoiré dans les quatre films. Et ce sera de mieux en mieux. Stephen Lang va tout déchirer. »

En plus du tatouage, on remarque que la coupe de cheveux est la même pour le chef de l’escouade qui a les allures d’un Omaticaya que celle qu’avait le colonel Quartich.

Même si aucune confirmation n’a été énoncée au cours de la bande-annonce, il semblerait donc bien que le colonel Quartich soit, encore, le grand danger qui menace Pandora !

Prévu pour le 14 décembre dans les salles de cinéma, Avatar 2 : La Voie de l’eau est sans aucun doute le film le plus attendu de l’année. Les spectateurs vont enfin pouvoir redécouvrir ce monde magique qu’est Pandora, une dizaine d’années après le premier volet.

Bande-annonce de Avatar 2 : La Voie de l’eau

Sources :

Précédent

Marilyn Monroe : un portrait emblématique par Andy Warhol vendu aux enchères

Le musée de Cluny, une réouverture très attendue le 12 mai

Suivant

Laisser un commentaire