Marilyn Monroe : un portrait emblématique par Andy Warhol vendu aux enchères

| | ,

Ce lundi 9 mai, un portrait emblématique de Marilyn Monroe réalisé par Andy Warhol est parti aux enchères pour la modique somme de 195 millions de dollars. L’œuvre est ainsi devenue la plus chère jamais vendue lors d’enchères publiques. 

L’histoire de Shot Sage Blue Marilyn

Shot Sage Blue Marilyn est une œuvre d’art réalisée en 1964 par Andy Warhol. Elle fait partie de la série intitulée The Shot Marilyns. A l’époque, Warhol avait peint cinq Marilyn Monroe avec des fonds de cinq couleurs différentes : rouge, orange, bleu clair, bleu sauge et turquoise. Cette série emblématique fut créée deux ans après la mort de l’icône Hollywoodienne. Aujourd’hui, cette série de portraits est devenue légendaire.

L’œuvre, qui utilise un procédé de sérigraphie, évoque la mort tragique de Marilyn, mais fait également allusion au drame personnel de la star, prisonnière de sa propre image. Avec cette œuvre si particulière, Andy Warhol a tenu à rendre hommage à l’icône d’une génération, tout en la désacralisant à travers les reproductions en séries de ce portrait. Une mise en abyme à la fois poétique et glaçante, venant rappeler la vie tumultueuse de Marilyn Monroe.

Un record absolu pour les enchères

Le tableau a été a été attribué en l’espace de seulement quatre minutes, pour 195 millions de dollars. Le précédent record pour des enchères publiques était jusqu’ici détenu par Les femmes d’Alger (version 0) peint par de Pablo Picasso. Il avait été adjugé en 2015 pour 179,4 millions de dollars. Quant au record absolu, il reste l’apanage du Salvator Mundi peint par le maître Léonard de Vinci. Celui-ci a été attribué en 2017 pour 450,3 millions de dollars.

Pour ces enchères de haute volée, c’est la maison Christie’s (plus grande maison d’enchères du monde) qui fut désignée. Parmi les dizaines d’intermédiaires présents pour s’emparer de l’œuvre, c’est le marchand d’art Larry Gagosian qui s’est imposé. On ne sait cependant pas encore si le propriétaire des galeries Gagosian a agi pour son compte ou pour celui d’un client.

Il est à noter que Shot Sage Blue Marilyn n’a pas atteint les 200 millions de dollars estimés en amont pour la vente. Malgré tout, il s’impose comme un nouveau record financier pour l’art, démontrant une fois encore que le patrimoine artistique et historique n’a pas fini de fasciner les collectionneurs. 

(Crédits photo : Carlo Allegri)

The following two tabs change content below.

Robin Uzan

Journaliste, photographe et réalisateur indépendant, écrire et gérer Cultea est un immense plaisir et une de mes plus grandes fiertés.
Précédent

Le fascisme : quelles sont ses origines et quels sont les signes pour le reconnaître ?

« Avatar 2 » : ce qu’il faut retenir de la bande-annonce

Suivant

Laisser un commentaire