Sony et Netflix signent un accord d’exclusivité historique !

| | ,

On parle beaucoup des plateformes de streaming en ce moment. Et pour cause, la lutte est plus intense que jamais à cause de l’arrivée du concurrent Disney+. Netflix, leader historique, met alors les bouchées doubles pour rester concurrentiel. Cela est passé récemment par des investissements massifs dans la production coréenne notamment. Aujourd’hui, c’est au côté de Sony que le géant de la SVOD entend livrer bataille.

Netflix a beaucoup perdu ces derniers temps. Il faut dire que perdre les catalogues Disney/Fox et Warner quasiment en même temps fait mal. En effet, les nouvelles plateformes Disney+ et HBO Max se sont dans un premier temps contenté de rapatrier leurs bons droits afin de pouvoir ne serait-ce qu’exister. Netflix est donc en ce moment même en pleine recherche d’alliés. Et le géant en a récemment trouvé un en la personne de Sony.

En effet, les deux sociétés ont signé un accord stipulant que tout film produit par Sony sortirait en exclusivité chez Netflix après son passage en salles. Cela concerne d’abord le marché américain et devrait débuter dès 2022. En bref, un film Sony comme Uncharted sortira en salles le 22 février 2022 et devrait pouvoir arriver sur Netflix 18 mois après, et ce, avant tout autre plateforme.

L’éternelle chronologie des médias

Notons que ces délais actuels subissent la fameuse « chronologie des médias ». Ce processus permet une « juste » répartition des délais de diffusion en fonction des supports. Le but étant de favoriser une première diffusion dans les salles obscures. Ainsi, en France par exemple, le calendrier est comme suit :

  • Sortie et exploitation en salle à une date « A ».
  • Sortie en DVD, Blu-Ray et location VOD payante à la date « A+3mois ».
  • Arrivée sur les chaînes de télévision payantes qui ont acheté un droit (Canal+ et OCS) à une date « A+8mois ».
  • Sortie sur les chaînes de télévision gratuites (M6, TF1, …) à une date « A+22mois ».
  • Enfin, sortie sur les plateformes de streaming (Netflix, Amazon Prime, …) à une date « A+36mois ».

Notons que cette loi vieillissante est actuellement rediscutée par les acteurs du milieu audiovisuel. Ainsi, le nouveau calendrier proposé serait :

  • Pas de changement pour les DVD, Blu-Ray et VOD payante.
  • Arrivée sur les chaînes de télévision payantes dès A+6 mois !
  • Arrivée sur les plateformes de streaming investissant dans la production cinématographique française dès A+6 à 18 mois !

Il est intéressant de voir que Netflix réalise cet accord à un moment charnière de l’histoire du cinéma. Jamais le support n’a été autant menacé que par cette double contrainte : l’hégémonie du streaming et la pandémie mondiale. La révision de la chronologie des médias peut être une bonne chose, car sans menacer l’avenir des salles, cela pourrait changer totalement les logiques d’investissement.

Précédent

« Astérix et Obélix : L’empire du milieu » révèle son imposant casting !

Décès du prince Philip, retour sur son destin hors du commun

Suivant

3 réflexions au sujet de “Sony et Netflix signent un accord d’exclusivité historique !”

Laisser un commentaire