Quels effets les réseaux sociaux ont-ils sur les jeunes enfants ?

| | ,

Les réseaux sociaux font aujourd’hui partie de notre vie quotidienne. Et les enfants utilisent ces plateformes à des âges de plus en plus jeunes. Mais comment ce phénomène peut-il les affecter ?

Instagram & Snapchat : leurs effets controversés sur les jeunes enfants

On sait que 31% des 10 ans, 48% des 11 ans et 72% des 12 ans ont désormais un profil sur les réseaux sociaux, même si l’âge minimum des plateformes est de 13 ans.

De nombreuses études ont prouvé que ce type de plateformes augmente l’anxiété et diminue l’estime de soi, car les enfants se comparent à leurs amis et aux célébrités, mais de manière toxique. De plus, pendant ce laps de temps, les enfants ne font pas leurs devoirs. Et même en faisant leur travail, ces applications peuvent distraire les plus jeunes.

Ensuite, de nombreux cas de cyberintimidation ont été recensés sur ces plateformes. Il est en effet très facile d’attaquer quelqu’un tout en étant anonyme. Même si de plus en plus de gens sont conscients de ce problème et que les réseaux sociaux essaient de le résoudre, ces derniers sont toujours un endroit où les enfants peuvent être profondément blessés.

De même, peu d’enfants sont sensibilisés sur la cybersécurité. Pourtant, de nombreux réseaux sociaux ont accès à vos informations personnelles. Et un enfant n’a pas forcément connaissance de ce risque. Leurs données privées peuvent donc être dérobées à leur insu.

En outre, les enfants (au même titre que les adultes d’ailleurs) peuvent facilement devenir dépendants des médias sociaux et oublier la réalité. La peur de « rater quelque chose d’important » (fear of missing out) rend les enfants attachés à leur téléphone et peut les amener à manquer de sommeil. Dans certaines circonstances, des cas de déprime voire de dépression peuvent survenir, de par la pression qu’exercent ces plateformes.

Les réseaux sociaux : un outil qui reste utile et éducatif

Si les dangers des réseaux sociaux sont évidents, il ne faut pas non plus diaboliser ces plateformes tant sollicitées par les enfants et adultes. Les réseaux sociaux peuvent également être un endroit où l’enfant peut s’émanciper, grandir loin de la famille.

Ces plateformes peuvent créer des amitiés et les renforcer. Elles peuvent aussi être une échappatoire pour des enfants souffrant de dépression, de harcèlement, de solitude… Les enfants peuvent communiquer sur des sujets qu’ils n’auraient pas osé aborder avec leur famille.

Au travers d’un réseau social, un enfant peut apprendre du monde extérieur et se tenir au courant de l’actualité. Les réseaux sociaux peuvent donc être bénéfiques pour les enfants, à condition qu’ils en connaissent les risques et dérives et que les parents en supervisent l’usage. Les enfants doivent savoir dans quoi ils s’embarquent, tout en ayant des parents qui surveillent en amont.

Même si Internet crée un sentiment de communauté et est un excellent moyen de partager ou de communiquer, nous ne devons pas oublier les problèmes qui concernent les jeunes enfants, qui sont plus vulnérables. Pour cela, établir un dialogue avec l’enfant est le meilleur moyen pour qu’il prenne conscience de toutes les dimensions d’un réseau social. 

 

A lire également : Les Illuminati, origines historiques d’une théorie du complot tenace…

 

Sources : 

Précédent

Le mythique pilote de Formule 1 Ayrton Senna aura le droit à sa série Netflix !

Joe Biden fait sa campagne présidentielle sur… « Animal Crossing » !

Suivant

5 réflexions au sujet de “Quels effets les réseaux sociaux ont-ils sur les jeunes enfants ?”

Laisser un commentaire