Netflix fait appel à Microsoft pour gérer ses publicités

Netflix fait appel à Microsoft pour gérer ses publicités

Au 1er semestre 2022, Netflix perdait pour la première fois des abonnés depuis 10 ans. Dans la foulée, ils décidèrent de proposer une offre moins chère, qui comportera de la publicité en contrepartie. Dernièrement, ils ont communiqué sur un partenaire pour leur publicité. Ce n’est autre que Microsoft.

Une offre avec de la publicité

Netflix prépare ainsi une offre avec pubs. Aucune date n’a encore été communiquée, mais ce n’est plus un secret depuis avril dernier. La chute des abonnés du premier trimestre 2022 avait provoqué un vent de panique à Wall Street. L’action de Netflix avait chuté de presque 40% en séance. Une nouvelle qui a aussi poussé l’entreprise américaine à licencier 2% de ses effectifs.

« Si vous voulez l’option sans pub, ce sera toujours possible. Si vous préférez payer moins cher et que vous tolérez les pubs, il y aura une offre pour vous aussi » – Reed Hastings

Le 13 juillet, Microsoft, la multinationale de l’informatique a communiqué. Ils annoncent qu’ils géreront la technologie de la vente d’espaces publicitaires de Netflix. Une nouveauté que n’a pas voulu gérer seul la plateforme de streaming Netflix.

Le choix Microsoft

L’entreprise créée par Bill Gates sera chargée de concevoir et gérer la plate-forme pour les annonceurs qui souhaitent diffuser des annonces dessus.

« Microsoft a la capacité prouvée de répondre à tous nos besoins publicitaires en construisant avec nous une nouvelle offre d’abonnement avec pub » – Greg Peters, directeur des opérations de Netflix

Netflix aurait d’abord envisagé d’autres partenaires tels que le leader de la publicité dans le monde, Google. Comcast était également pressenti. On sait aussi la plateforme de streaming très proche d’Amazon Web Services. Mais cette entreprise travaille déjà pour une plateforme concurrente : Amazon Prime Video.

Ce n’est pas le cas pour Microsoft. En effet, la multinationale ne s’est jamais lancée dans la bataille du streaming vidéo. Sur divers fronts, comme les jeux vidéo par exemple (avec la Xbox), Microsoft n’a jamais cherché à concurrencer Netflix, Amazon et Disney sur ce terrain-là.

Xbox console jeux vidéo
La Xbox Series X de Microsoft.

Donc, Microsoft a l’avantage de ne pas avoir de services de streaming concurrents. Ce qui n’est pas le cas de Google, Meta et Amazon. Les trois entreprises représentent deux tiers des budgets publicitaires sur le web aux États-Unis. Microsoft vient ensuite à la quatrième place.

« Il représente moins de conflits d’intérêts pour Netflix que d’autres sociétés et a des relations établies avec une large panoplie d’annonceurs. » – Ross Benes de eMarketer pour l’Agence France-Presse

L’accord dans le futur

La plateforme de Reed Hastings estime que l’accord avec Microsoft va permettre à Netflix d’innover dans la technologie et dans la technique de vente. De plus, dans un communiqué, la plateforme affirme que Microsoft « fournit des protections solides pour la confidentialité des abonnés ». En effet, introduire de la publicité veut dire données personnelles des consommateurs. Celles-ci, récoltées à grande échelle, peuvent alors permettre à la plateforme de diffuser des annonces personnalisées, qui rapporteront au final plus d’argent.

Netflix jeu vidéo téléphone
Netflix s’est dernièrement lancé dans le monde du jeu vidéo.

L’accord entre Netflix et Microsoft soulève aussi d’autres questions. Il y aura-t-il d’autres accords entre la plateforme et la multinationale de l’informatique ? On pourrait alors penser que la multinationale de l’informatique pourrait produire à l’avenir du contenu pour la plateforme. Ou bien-même s’allier à Netflix sur le domaine du jeu vidéo. En effet, Microsoft s’y connaît dans le domaine et Netflix propose déjà depuis quelques mois des jeux vidéo à ses abonnés.

Un accord inattendu qui vient encore souligner le fait que Netflix prépare bel et bien une nouvelle offre. Une offre que propose déjà Prime Vidéo, avec de la pub en début de programme.

Sources

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *